Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]


Terre d'Erébion



 

Partagez | 
 

 Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Lun 11 Mai - 22:17

*Le retour vers la forêt de Démérionne se déroulait jusqu'à présent aussi bien qu'à l'aller. Il faut dire que c'était là un chemin que Hefix avait emprunté maintes fois et donc, il savait comment éviter certains dangers ou au-moins comment les éloigner. Même si au sol aucun sentier n'existait réellement, l'Elfe avait noté mentalement quelques points de repère assez immuables qui lui permettaient de chaque fois passer à proximité d'un bosquet d'arbre et d'une pointe rocheuse qui sortait du sol.

En d'autres termes, c'était pour lui l'endroit parfait pour installer un campement de fortune afin d'y passer la nuit. Il avait d'abord décrit un grand cercle et répandue une huile dont l'odeur forte couvrirait à la fois la sienne et celle de sa nourriture, mais éloignerait aussi les bêtes au nez sensible. Puis, il avait ramassé dans le bosquet des branches de tailles diverses afin de s'allumer un feu et avait finalement dressé sa tente en utilisant la paroi du rocher comme un mur. Cela le couperait à la fois du vent et permettrait de mieux profiter de la chaleur de son feu.*

~Une bonne chose que le ciel demeure dégagé. Monter un campement à la pluie, c'est terrible!~

*N'ayant pas apporté son arc, l'érudit ne pouvait chasser. En contrepartie, il s'était procuré en quittant la ville une belle pièce de viande, de même que quelques légumes racines, ingrédients qu'ils coupa en cubes avant de mettre le tout dans une casserole de voyage bosselée. Il fit cuire doucement le mélange pendant un moment avant d'ajouter de l'eau et quelques assaisonnement. Autour de lui, la pénombre commençait à tomber, mais il savait qu'il avait pris les précautions nécessaires, aussi ne s'en préoccupa-t-il que très peu.*

~Bon, et bien il ne reste plus qu'à attendre que le ragout soit prêt.~

*D'une de ses deux sacoches, il sortit du papier, une plume de métal fin et une bouteille d'encre. Il dessina le Demi-Nain qu'il avait rencontré récemment à Puymirail, notant à côté du portrait les quelques informations qu'il avait appris en discutant avec lui. Un personnage bien sympathique en somme et qu'il espérait recroiser un de ces jours. S’affairant sur les détails du visage, le campeur commença à fredonner une comptine elfique sans se préoccuper de déranger autrui puisqu'il était seul.

Cependant, un bruit derrière lui le fit se retourner vivement, soudainement aux aguets. Le feu étant maintenant derrière lui, il ne lui fallut que quelques secondes pour deviner dans la noirceur la silhouette d'une seconde personne à une dizaine de mètres de lui. Si les voyageurs solitaires étaient normalement sans danger, inviter un inconnu à le joindre sans informations aucunes n'aurait pas été prudent.*

~Quelle subtilité impressionnante! Jamais je ne l'ai entendu s'approcher.~

-Une bonne soirée à vous, ô voyageur! Hefix Intueri Volkarth est mon nom. Puis-je vous être utile d'une quelconque manière?

*Ignorant tout concernant l'autre, il avait choisit de s'exprimer en langue commune. de toutes manières, il saurait s'adapter si la nécessité se faisait ressentir.*

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 12 Mai - 23:03

Gaw'Yn cheminait depuis déjà plusieurs heures au travers des plaines de Lunaria. La pénombre s'installait doucement, mais le Drow n'en avait cure, sa nyctalopie lui permettait de voir dans des nuances de gris tous les détails dont il avait besoin. Il était endurant, et était reparti plutôt tard de sa dernière halte, aussi ne comptait-il pas s'arrêter de nouveau avant plusieurs heures de marche supplémentaires. Et cela lui convenait très bien, il était un être des ombres et c'était au milieu de celles-ci qu'il préférait cheminer. Surtout qu'il n'avait pas vraiment à craindre les créatures de ces plaines. A sa connaissance, il n'y avait rien ici qu'il ne saurer repousser, ou éviter au besoin.

Cela faisait déjà plusieurs jours que Gaw'Yn arpentait les routes d'Erébion avec un pas plutôt léger. Après des mois à enchainer les contrats et donc les assassinas, il rentrait vers son foyer. Et ces derniers jours, une sorte de lassitude s'était emparée de son être. Les contrats n'avaient pourtant pas étaient plus durs ou plus fatiguants. La routine en somme.

Mais Gaw'Yn avait cette sensation d'être resté trop longtemps loin des siens. Il était sûr que son fils avait encore poussé comme un champignon, que sa femme avait dégoté de nouvelles recettes de pâtisseries ou un nouveau bibelot pour décorer leur séjour. Bref, il avait envie de les voir. Le Drow était fier d'être un assassin au service de Lolth, mais parfois, cette lassitude le prenait, guidait ses pas jusqu'au seuil de sa maisonnée et ne le lâchait qu'après l'avoir déposé dans les bars de sa femme tant aimée.

Ce chemin qui le ramenait vers la forêt Dérémionne, Gaw'Yn l'avait fait mainte et mainte fois. Il le connaissait par cœur et il avait en quelque sorte laissé l'assassin derrière lui en quittant la dernière ville. Il n'y avait ici que la nature sauvage et lui-même. Alors il était presque un voyageur comme les autres, un voyageur au pas léger mais fatigué qui rentre chez lui.

Soudain, la lueur lointaine d'un feu attira l'attention de l'elfe noir. Il continua pourtant sans dévier de sa direction, soit droit vers le feu. Parce qu'il savait que c'était là le chemin le plus court pour rejoindre les siens. Parce que ce n'était pas un simple feu qui aller lui faire faire un détour. Parce qu'il était un peu curieux, aussi.  

Arrivait à proximité, Gaw'Yn laissa tout d'abord une distance raisonnable entre lui et ce qui était visiblement un campement. Néanmoins, le Drow comprit vite que ce n'était pas le campement d'un groupe comme il aurait pu le croire, mais celui d'un voyageur isolé. Voilà qui piquait un peu plus sa curiosité. Les voyageurs solitaires étaient rares, et ceux suffisamment sûr d'eux pour faire une halte en plein milieu de nul part plus encore. A moins que celui-là n'ai pas eu le choix.

Gaw'Yn commença donc à s'approcher discrètement. Rappelons que le Drow est persuadé que chacun de ses pas est surveillé par Lolth elle-même. Peut-être qu'il y avait une raison à ce qu'il trouve ce camps justement sous son nez ? Et puis, Gaw'Yn est un assassin, mais un peu d'argent facile ne se refuse pas. Si le voyageur était blessé ou quelque chose du genre, il serait idiot de ne pas profiter d'une occasion pareil.

En approchant du camps, une odeur forte envahit l'odorat de Gaw'Yn, le Drow fronça le nez, ce voyageur n'était visiblement pas un amateur. Et il n'était pas blessé non plus. Un Elfe de grande taille et aux cheveux blanchis lui tournait le dos, penché sur une feuille où un dessin apparaissait sous sa plume assurée. Gaw'Yn avait pu s'approcher très près sans être repéré grâce à toutes ses connaissances d'assassin. Mais maintenant il hésitait.

Ce voyageur ne paraissait pas particulièrement riche, Gaw'Yn aurait pu le tuer pour profiter de sa nourriture, à la limite. Lui-même n'avait pas grand chose, il voyageait léger, juste avec un sac de voyage en bandoulière contenant quelques rations séchées en plus d'autres affaires utiles. Mais et heureusement pour cet Elfe, Gaw'Yn n'était pas d'humeur à tuer. Il voulait juste rejoindre sa famille.

Certes, un voyageur isolé c'était bizarre, mais comme il n'y avait pas grand chose à voir et que l'Elfe ne dégageait que des sentiments tranquilles, Gaw'Yn s'en désintéressa finalement. Il allait repartir, mais il fut un peu trop sûr de lui et une branche crissa légèrement sous ses pas. Cela n'aurait peut-être pas été grave avec un Humain ou Nain. Mais c'était un elfe qu'il avait en face de lui, et c'était largement suffisant pour attirer son attention. Gaw'Yn tiqua quand l'Elfe se tourna vers lui, pour la discrétion c'était foutu.

"Une bonne soirée à vous, ô voyageur! Hefix Intueri Volkarth est mon nom. Puis-je vous être utile d'une quelconque manière?"

La voix grave de l'elfe résonna dans le silence de la nuit.

"Mon nom est Gaw'Yn Daevlon, excusez moi de vous avoir dérangé. Répliqua le Drow en prenant une posture détendue et un sourire gêné. Seulement il est vraiment rare de croiser un voyageur solitaire et isolé sur ces terres. J'ai vu la lumière de votre feu et je voulais juste m'assurer que tout allait bien pour vous."

Bon, c'était ce que les gens normaux faisaient parfois. Si tentait qu'un Drow solitaire en armure de cuire, doublée d'une cape, et avec deux dagues à la ceinture puisse paraitre normal. Alors question crédibilité... Si Gaw'Yn avait été plus prudent, il aurait au moins rabattue son capuchon pour cacher sa nature d'elfe noir. Il y avait peu de chance pour que l'autre gobe son excuse, mais bon, ça ne coutait rien d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mer 13 Mai - 17:27

-Mon nom est Gaw'Yn Daevlon, excusez-moi de vous avoir dérangé. Seulement, il est vraiment rare de croiser un voyageur solitaire et isolé sur ces terres. J'ai vu la lumière de votre feu et je voulais juste m'assurer que tout allait bien pour vous.

*À présent que ses yeux étaient au maximum de leur capacité, Hefix pouvait constaté un détail frappant : la peau de l'autre, malgré la lumière du feu, gardait une couleur très sombre. Et les deux dagues que le Drow, car c'était certainement là sa race, portait à sa ceinture n'était pas non plus des plus rassurantes.

Mais contrairement au voyageur sans expérience, l'érudit n'était pas effrayé. Certes, il gardait une méfiance prudente à l'égard de ce dénommé Gaw'Yn, mais pour ce qu'il connaissait des Drows, si l'autre avait voulu le tuer, il l'aurait fait après avoir été repéré, peut-être plus pour ne pas entacher sa fierté personnelle que par nécessité. Or, celui qui se tenait devant l'Elfe n'avait rien fait de tel et avait même répondu à sa question sans détour aucun.*

~Peut-être est-ce tout de même un piège? Hm, ce serait étonnant vu la philosophie de son peuple.~

*Non, définitivement, jouer un rôle n'était pas le genre de cette race. Pourquoi se cacher lorsqu'on est totalement sûr de soi? C'était probablement là un des traits les plus effrayants, mais aussi les plus fascinant des Drows. Cette fierté, cet ego démesuré, c'est ce qui leur permettait d'atteindre leurs objectifs, aussi ambitieux soient-ils. Et, bien que les méthodes cruelles qu'ils employaient n'étaient pas pour plaire au multicentenaire, il ne pouvait qu'admirer leur confiance aveugle en eux-même.*

~Prudence néanmoins. Un marginal qui croit en autre chose n'est pas à exclure.~

*Sans aucune difficulté, l'Elfe passa au langage sombre des Drows, similaire à l'Elfique, mais portant des nuances bien différentes et marquées pour qui connaissait la langue. Ainsi, il révélait à son interlocuteur qu'il connaissait sa véritable nature, mais sans le dire explicitement.*

-Rassurez-vous sieur Gaw'Yn, je me porte très bien. Et si plus tôt j'étais un voyageur solitaire et isolé, ce n'est plus le cas depuis que vous êtes là à m'observer.

*La meilleure chose à faire pour ne pas se mettre à dos un Eldar Noir était d'abord de ne pas le contrarier, mais une autre méthode qui amusait bien Hefix était de passer par un chemin inattendu pour s'exprimer.*

-Approchez donc, si vous le voulez, et je partagerai avec plaisir mon repas.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 14 Mai - 0:31

Alors que les yeux de l'elfe le détaillait, Gaw'Yn s'étonna de ne ressentir aucune crainte se dégager de son vis à vis. Son empathie ne percevait que des sentiments calmes et sans aucune once de peur. Seule une petite pointe de méfiance émanait d'Hefix. Voilà qui était surprenant, soit l'elfe cachait bien son jeu et était plus dangereux qu'il n'en avait l'air. Soit il faisait preuve d'une confiance en lui excessive. Soit il était tout simplement inconscient.

Quand l'elfe parla en utilisant le langage des siens, Gaw'Yn fut agréablement surpris. Voilà qui était suffisamment rare et étrange pour éveiller son intérêt. Les Elfes n'avaient généralement pas une bonne estime de leurs cousins à la peau mate. Alors rare étaient ceux qui daignaient s'abaisser à parler cette langue noire aux sonorités bien plus sèches que la leur, mais tout aussi musicales. De plus Gaw'Yn n'avait plus eu l'occasion de s'exprimer dans sa langue natale depuis des années. Puisqu'il était un exilé, l'assassin n'avait pratiquement plus de contact avec son peuple.  

"Rassurez-vous sieur Gaw'Yn, je me porte très bien. Et si plus tôt j'étais un voyageur solitaire et isolé, ce n'est plus le cas depuis que vous êtes là à m'observer."

La répartie d'Hefix arracha un sourire amusé à Gaw'Yn.

"Approchez donc, si vous le voulez, et je partagerai avec plaisir mon repas."

De plus en plus étonné par le comportement atypique du voyageur, Gaw'Yn voulu d'abord refuser l'offre. Néanmoins, une idée germa dans son esprit et son sourire se tordit quelques peu pour se faire digne d'un prédateur. Il était hors de question que Gaw'Yn se laisse déstabiliser par cet étranger, il en allait de sa fierté. Cet Elfe pensait pouvoir jouer ? *Alors on va jouer*, pensa Gaw'Yn. Le Drow huma alors l'air de façon audible.

"Il faut avouer que cela sent très bon. Constat Gaw'Yn. Je vous remercie de votre généreuse proposition, sieur Hefix. C'est avec joie que j'accepte votre invitation." Déclara le Drow avec un grand sourire.

Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes, normalement Gaw'Yn aurait simplement tout fait pour regagner la forêt au plus vite. Mais, juste pour embêter un peu l'Elfe, juste pour s'amuser, il avait décidé de rester. Le Drow prit donc place sans gêne aux côtés d'Hefix, laissant tout de même une distance raisonnable entre eux. Il lorgna sur la casserole où de la viande, accompagnée de légumes, mijotée doucement. Gaw'Yn sentit alors son ventre gargouiller légèrement. Ok, il fallait l'avouer, il avait faim aussi. Pour se détournait un instant de la nourriture, Gaw'Yn décida de continuer la conversation sur un ton amical. Il s'exprima alors dans sa langue natale :

"Il est rare de croiser l'un des vôtres sachant parler le langage des Drow. Constat Gaw'Yn en laissant transparaître son étonnement et sa curiosité. Voilà bien longtemps que je ne l'avais plus entendu parlée." Ajouta-t-il avec un brin de nostalgie.

Si longtemps qu'il avait presque eut peur d'en avoir perdu l'usage. Mais certaines choses ne s'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 14 Mai - 3:05

*Le campeur se décala de côté afin de garder le Drow dans son champ de vision, préférant quand même voir les mouvements de ce dernier. Pendant que ce nouvel arrivant surprise prenait place, choisissant lui-même de garder une distance, Hefix remua le repas qui n'allait pas tarder à être prêt.*

~Se méfierait-il aussi de moi en retour?~

*Cette derrière pensée l'amusait, mais en ce moment, l'Elfe Noir semblait surtout intéressé par le ragout qui mijotait à petit feu. Néanmoins, il s'en détourna après quelques secondes et fit remarquer à son hôte son aisance à parler le noir langage de siens. Continuant sur le même ton convivial, l'érudit répondit à la question indirecte qui avait été posée.*

-Les langues de votre peuple et du mien ont une racine commune lorsqu'on remonte à la source, ainsi donc plusieurs similarité existent entre ces deux langues et, aussi étrange que cela puisse paraitre, j'aime beaucoup les nuances de votre parler. C'est une langue riche et pleine d'une histoire fort intéressante.

*Cette déclaration n'était en aucun cas un mensonge, mais jamais l'érudit aurait avouer cela à un membre d'une autre race, de peur que cette appréciation purement linguistique ne soit mal interprétée. En fait, à force d'étudier les langues, il avait trouver pour chacune d'elle une touche bien particulière, un détail qui leur était unique à chaque.

Mais le fait d'avouer ce genre de chose caressait probablement aussi l'ego de Gaw'yn, ne serait-ce qu'un peu. Sans être nécessairement attaché à sa race, un compliment du genre le visait en parti et lui ferait probablement plaisir à entendre.*

-Mais vous dites ne pas l'avoir entendue parlée depuis longtemps. Comment cela se fait-il donc? Sentez-vous très à l'aise de ne pas me répondre, je peux me montrer parfois indiscret sans le vouloir et mon désir n'est nullement de cette nature. Simplement, j'aime les histoires.

*Et tout en écoutant la réplique du Sombre Eldar, il entreprit de retirer du feu la casserole, sortir de sa sacoche deux bols de bois qu'il remplit généreusement, puis, après y avoir glissé une cuillère elle aussi faite de bois, tendit l'un des plats à son invité improvisé. Celui-ci semblait avoir quelque chose de différent des autres qu'il avait déjà croisé.

Certes, Hefix ignorait tout de lui, hormis son nom, mais il avait néanmoins un pressentiment étrange. Il se remémora ce à quoi il pensait un peu plus tôt, comment cet individu ne l'avait pas attaqué froidement quand il en avait eu l'opportunité.*

~Décidément, cette rencontre devient de plus en plus intéressante! Je devrais le dessiner lui aussi, plus tard.~

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Hefix Intueri Volkarth le Jeu 14 Mai - 22:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 14 Mai - 17:16

La remarque d’Hefix sur le langage Drow lui value un regard méfiant de ce dernier. Gaw’Yn n’aimait pas flatterie mal placée. Pourtant, aucun sentiment de tromperie n’émanait de l’Elfe qui semblait véritablement sincère. Gaw’Yn lui lança donc un regard étonné et finalement un sourire amusé prit place sur son visage. Le Drow était agréablement surpris du compliment, il était heureux que quelqu’un reconnaisse la beauté de sa langue, mais il ne se serait jamais attendu à entendre ça de la bouche d’un Elfe.

Gaw’Yn entendit les mots suivant de l’Elfe mais ne réagit pas de suite, il détailla plutôt Hefix alors que celui-ci préparait le repas. Vu sa carrure, Hefix était grand, le Drow pouvait deviner ses muscles finement dessinés. Plusieurs indices laissaient penser à Gaw’Yn que l’Elfe avait un certain âge. En particulier ses cheveux blanchis qui soulignaient ses yeux verts. Physiquement, il paraissait avoir une quarantaine d’année, ce qui pouvait signifier qu’il était déjà relativement âgé car les Elfes vivent près de 700 ans.

Gaw’Yn réceptionna le bol que lui tendait Hefix en le remerciant. Il ne se fit pas prier pour en prendre quelques bouchés, savourant avec plaisir ce bon repas. Finalement, il reporta son regard sur Hefix pour lui répondre :

"Disons simplement que mon chemin s'est éloigné de ceux habituellement suivis par les miens." Dit-il en haussant les épaules.

Gaw'Yn ne parlait pas souvent de lui et quand il le faisait la prudence était de rigueur. Car le Drow avait une femme et un fils qu'il avait juré de protéger à tout prix. Il ne devait donc pas laissé le moindre bout d'indice qui aurait permis de faire le lien entre l'assassin et la famille vivant dans la forêt Démérionne. Néanmoins, Gaw'Yn s'autorisa à ajouter avec un sourire un peu mystérieux :

"Vouer sa vie au service de la déesse Amasis réserve parfois de drôles de surprises."

Cette simple phrase n'était pas anodine. N'importe quel idiot savait qu'Amasis était la déesse araignée que vénéraient les Drow et qu'elle affectionnait le chaos. De plus, si Hefix savait parler leur langue, alors peut-être qu'il avait aussi étudier leur culture. Dans ce cas, il savait peut-être que les Drow mâles vouant leur vie à la servitude de la déesse mère n'avaient pas énormément de choix de métiers possibles et qu'assassin arrivait en premier ligne.

Gaw'Yn prenait donc un risque en disant cela, mais un risque calculé d'après lui. Il laisserait Hefix en tirer ses propres conclusions, au pire il comprendrait ce qu'il était et ce n'était pas très grave. Mais Gaw'Yn voulait s'amuser un peu, analysant les réactions de l'Elfe, il le titillait un peu pour voir s'il prendrait peur. Le Drow jeta ensuite un regard circulaire sur le camp, il décida alors de faire un peu son curieux, comme venait de le faire Hefix. Gaw'Yn voulait en savoir plus sur cet Elfe assez atypique, dont le comportement surprenant éveillait son intérêt.

"Visiblement, vous n'êtes pas un amateur. Remarqua-t-il avec un sourire. Vous voyagez souvent ?"

Gaw'Yn avait posé la question en laissant transparaître sa curiosité, montrant ainsi qu'il était réellement intéressé par la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 14 Mai - 23:19

*Un court instant de silence suivit sa requête, moment pendant lequel le second voyageur pris quelques bouchés du ragout. Peut-être n'allait-il pas répondre, attendant qu'un autre sujet soit abordé? Mais après un moment, le Drow tourna ses yeux saphirs vers son hôte et se contenta d'une réponse aussi courte que pleine de sous-entendus.*

-Disons simplement que mon chemin s'est éloigné de ceux habituellement suivis par les miens... Vouer sa vie au service de la déesse Amasis réserve parfois de drôles de surprises.

*Hefix ne fut pas étonné du tout qu'Amasis la Destructrice soit évoquée. Quiconque connaissait moindrement la culture des Sombres Eldars savait que c'était quasiment l'unique divinité qu'ils vénéraient, même sans pratiquer un métier de nature religieuse. D'ailleurs, le vieil Elfe avait pu remarquer à l'approche de Gaw'Yn qu'en plus des dagues à sa ceinture, il portait une armure de cuir noir, vêtement normalement porté lorsqu'on voulait une protection sommaire tout en restant agile.*

~Une ombre de la mort ou quelque chose s'en rapprochant, très probablement.~

*Bref, le genre de profession qui allait à l'encontre des valeurs de l'érudit, mais d'un autre côté, cela le confortait dans sa réflexion vis-à-vis le Drow. Le savant eut été sa cible qu'il n'aurait jamais pris le temps de s’assoir avec lui pour échanger même un repas. Il aurait accomplie sa sombre besogne et serait vite retourné auprès de son employeur afin d'être payé, pas besoin d'avoir voyagé partout en Erébion pour faire ce genre de déduction. Et justement, Gaw'Yn demanda au multicentenaire s'il voyageait souvent après avoir jeté un œil à son campement, ce qui le fit sourire à son tour.*

~Lui aussi est observateur, mais après tout, vu son occupation c'est le genre de compétence qu'on développe, j'imagine.~

-Moins qu'avant et je fais le plus souvent un simple aller-retour entre la forêt de Démérionne et Puymirail. Ceci dit, pour étudier les langues, il est nécessaire de voyager et, par le passé, il m'est arrivé certes de visiter des contrées éloignées pour trouver ce que je cherchais.

*Nul besoin de dévoiler ouvertement à cet inconnu tout son savoir, mais comme il avait plus tôt fait mention de son appréciation du parler Drow, aussi bien continuer sur cette lancée. Après tout, il était un linguiste, entre autres choses, et ne voyait aucune raison de mentir à ce sujet. Entre deux bouchés, il se souvint avoir acheté une petite miche de pain, miche qu'il sortit de son sac et rompit, offrant du coup un morceau à son invité.*

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Ven 15 Mai - 20:01

Les mots de Gaw'Yn ne firent pas naître la peur chez l'Elfe qui lui faisait face calmement. Le Drow en aurait presque était déçut, mais en même temps, cela ne l'intriguait que d'avantage. Il fallait beaucoup de calme pour rester totalement imperturbable devant un assassin. Car Gaw'Yn était presque sûr que l'Elfe avait compris le sous-entendu de ses mots. Bien sûr, le Drow ne s'attendait pas à voir Hefix s'enfuir à toutes jambes pour si peu. Mais n'importe qui ayant un quelconque instinct de survie aurait au moins eu la politesse de se sentir un minimum menacé. Pourtant L'Elfe n'avait pas était déstabilisé, ni même étonné.

L'idée qu'un être vivant puisse ne pas craindre la mort était totalement étrangère à Gaw'Yn. Pour lui, c'était tout simplement impossible. Alors soit Hefix faisait preuve d'une assurance à la limite de l'inconscience. Soit il en avait vu suffisamment lors de ses voyages pour pouvoir garder son calme en de nombreuses circonstances, même les plus étranges.

D'ailleurs, Hefix confirma lui-même avoir beaucoup voyager en répondant à sa question, de façon plutôt évasive en fin de compte. Et quelque chose donnait à Gaw'Yn l'impression que l'Elfe ne lui disait pas tout. Le ton de sa voix peut-être, ou bien son empathie qui semblait percevoir un soupçon de méfiance. Mais cela n'avait rien d'anormal au final. Partager sa nourriture avec un étranger est une chose, lui révéler sa vie en est une autre.

Quand Hefix lui tendit un bout de pain, Gaw'Yn l'accepta en le remerciant et il en profita pour faire en sorte que leur mains s'effleurent. Il utilisa ainsi son empathie de contact pour percevoir avec plus de précisions les sentiments de l'Elfe. Le contact, fut court mais cela ne fit que confirmer ce qu'il savait déjà. Hefix était calme, aucune peur, pas même un quelconque malaise. Bon, certes l'Elfe était un peu sur ses gardes, mais rien d'inhabituel quand on a un parfait étranger devant soit. Pour le moment, Gaw'Yn décida donc de questionner un peu plus le voyageur.

"Alors vous êtes un grand voyageur ! S'exclama Gaw'Yn. Tout ça simplement pour étudier les langues ? Questionna innocemment le Drow. Vous devez être un passionné ! Vous dites avoir visité des contrées éloignées ? Jusqu'où êtes-vous allé ? Vous avait du voir de nombreuses choses durant vos voyages ! Je serais curieux de vous entendre en parler. J'aime les histoires moi aussi." Conclut Gaw'Yn en souriant, faisant référence à ce qu'avait dit Hefix un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Sam 16 Mai - 19:11

*Sans grande surprise, Gaw'Yn posa de nouvelles questions, désireux d'en apprendre plus sur les voyages qu'avait pu faire l’érudit. Ce dernier continua donc sur sa lancée, se limitant toujours aux langues puisque le Drow avait apparemment accroché sur le sujet.*

-Lorsqu'on parle des langues, la plupart des gens s'imaginent qu'il suffit de prendre quelques livres sur le sujet, s'armer de patience, pratiquer et qu'en bout de ligne on arrive à la parler et l'écrire.

*Pour Hefix, celui qui lui faisait face demeurait un étranger, mais dans l'instant présent, il devenait aussi un élève auquel il offrait une part de son savoir.*

-Si ce genre de méthode permet d'apprendre la théorie et de se débrouiller, il n'en demeure pas moins qu'on ne connaitra de la langue qu'une facette purement utilitaire. Or, ce genre de chose ne me satisfait pas, car si je sais comment parler et écrire autrement, cela ne signifie pas que je sais pourquoi je dois le faire d'une telle manière plutôt qu'une autre.

*Il stoppa un moment son explication pour mettre dans le feu une nouvelle buche afin de garder un niveau de luminosité suffisant.*

-C'est pour cette raison que j'ai voyagé dans les grandes villes du continent afin d'y apprendre les subtilités de chaque langue et l'histoire qu'il y a derrière. On peut donc dire que oui, je suis effectivement un passionné des langues. Et, bien évidemment, en voyageant il m'a été donné de voir des choses qui sont parfois peu connues en dehors de certaines régions.

*Lahnólë aurait pu continuer ainsi des heures durant, révélant avec mouts détails des informations passionnantes et captivantes sur l'évolution des langues et des dialectes de chaque race. Parti dans ses explications, les yeux brillants et le sourire aux lèvres, il donna un des meilleures exemples qui soit pour illustrer ses propos à un novice dans le domaine.*

-Par exemple, les Nains ont un langage qu'on dira agglutinant. Plutôt que de faire de longues phrases comme nous utilisons en ce moment, avec des sections bien distinctes, eux vont coller ensemble plusieurs mots qui, selon le contexte, ont une signification variable et obtenir en bout de ligne des "mot-phrases" si on peut ainsi dire. Une traduction littérale d'une phrase comme "Il lui devint possible de partir" ressemblerait à "partir-pouvoir-devenir" auquel on ajouterait le temps de verbe et le type de pronom utilisé.

~C'est décidément une rencontre à laquelle je n'aurais jamais pu m'attendre!~

*En effet, qui aurait qu'un jour il en serait venu à décrire le parler Nain à un Sombre Eldar au beau milieu des Plaines Verdoyantes? Mais c'était là une des raisons pour lesquelles le savant appréciait voyager. On ne pouvait jamais vraiment prévoir de qui ou de quoi on allait croiser le chemin.*

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Sam 16 Mai - 21:50

Au grand amusement de Gaw’Yn, l’Elfe parti dans un monologue sur les différents parlers d’Erébion. Le Drow le laissa faire, plus amusé qu’autre chose et suffisamment intéressé aussi. Dire que Gaw’Yn était quelqu’un de naturellement curieux était sans doute un peu exagéré. Mais il avait appris à l’être. Au Temple, durant sa formation d’assassin, il avait du engrangé moult informations sur les autres races, leurs coutumes, leurs traditions, leurs histoires. Le tout dans le but de lui apprendre à aborder telle ou telle cible, mais aussi celui d’en faire quelqu’un d’adaptable à toutes les situations et face à n’importe qui.

Ce comportement, Gaw’Yn avait continué à le cultiver une fois sorti du Temple. Apprendre, s’intéresser, faire le curieux, dégager les informations utiles. Ainsi il ne faisait pas semblant d’écouter Hefix, même si la conversation déviait un peu de ce que Gaw’Yn voulait à la base. Au début, il s’était intéressé à Hefix parce qu’il ne ressentait aucune peur se dégager de l’Elfe, et c’était toujours cette contestation qui titillait sa curiosité.

Néanmoins, Hefix semblait être un puits de science qu’il pourrait être intéressant de faire parler. Qui sait, il avait peut-être des connaissances qu’il pourrait être utile de retenir, ne serais-ce que pour faire le malin devant la haute société si besoin. Aussi, Gaw’Yn décida de jouer le jeu, tout en réorientant un peu la conversation. L’autre lui pardonnerait bien d’être passionné par autre chose que les langues.

Pourtant, il n’interrompit pas l’Elfe, qui semblait bien parti pour parler des heures durant. Il était clairement passionné et désireux de partager son savoir. En un sens, ce comportement inspirait le respect chez Gaw’Yn. L’Elfe ne s’arrêta que pour remettre une bûche sur le feu, geste bien inutile aux yeux du Drow, mais il comprenait que l’autre ne veuille pas se retrouver dans le noir complet. Après une illustration par un exemple, fort étonnant il fallait l’avouer, l’Elfe fit enfin une pause, peut-être juste pour reprendre son souffle, mais Gaw’Yn en profita.

"Effectivement je comprends, on peut étudier la théorie dans les livres, mais pour comprendre toutes les subtilités d’une langue, rien ne vaut le contacte directe. Déclara Gaw’Yn, voulant ainsi montrer à Hefix qu’il l’avait bien écouté. Je ne savais pas du tout que la langue des Nains avait cette syntaxe si particulière, c’est étonnant ! Mais quand même, vous voyagez toujours seul ? N’avez-vous donc peur de rien ? S’exclama Gaw’Yn en riant. Les routes sont rarement sûres. Vous prenez tant de risques par amour du savoir ? Vous êtes quelqu’un d’épatant."

Le ton de Gaw’Yn était léger, il ne se voulait pas inquisiteur ou quoique ce soit du genre, juste amusé et étonné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 19 Mai - 20:27

*La réaction du Drow fit plaisir à l'érudit. Que ce soit pour faire semblant d'être intéressé ou bien par réel intérêt, il n'en demeurait pas moins que l'autre avait écouté et retenu ce qu'il venait de dire.*

~Il semble avoir bien accroché à l'idée que je ne me passionne que pour les langues.~

*Cela arrangeait bien Hefix, car en rien il n'avait à dénaturer la réalité en mentant à propos de ses voyages. Et voilà que Gaw'Yn revenait à la charge sur ce dernier sujet, semblant en fait plus y tenir qu'autre chose.*

~Évidemment, maintenant je l'intrigue pour de bon.~

*L'Elfe mangea quelques bouchées avant de répondre. S'il intriguait cet étranger, cette curiosité était réciproque. Les Sombres Eldars qu'il avait croisé dans sa vie n'était certes pas automatiquement des monstres sanguinaires désireux d'éliminer quiconque les regarde, mais ils n'étaient pas non plus aussi prompt à la discussion et à l'échange, qu'il soit factice ou sincère.*

~Je me demande ce qu'il veut réellement obtenir à travers ses questions...~

-Voyager seul permet d'aller à son propre rythme sans dépendre des autres ou encore de passer là où un groupe aurait plus de difficulté à le faire. Et pour ce que j'en sais, les plaines de Lunaria ne sont pas particulièrement dangereuse, à-moins d'être assez imprudent pour attirer à soit les bêtes sauvages.

*Le savant avait lui aussi un ton blagueur en prononçant ces mots. Sa manière de voyager différait de celle de son interlocuteur, aussi avaient-ils chacun une façon différente de voir la chose.*

-Ce serait mensonge de dire que je ne crains rien sur la route et que je ne prends aucun risque, mais lorsqu'on sait comment se comporter pour ne pas attirer sur soi les regards malsains, on diminue de beaucoup le risque de faire de mauvaises rencontres.

*La présente situation était un des meilleurs exemples : il aurait très bien pu ordonner à Gaw'Yn de quitter les lieux avec insistance, mais l'avait à l'inverse invité à partager son repas sans pour autant le forcer à accepter quoi que ce soit.*

-D'ailleurs, je pourrais vous renvoyer la même question. Vous aussi voyagez seul et avec bien moins d'équipement que moi en plus de cela. Je veux bien croire que vous êtes armé, vos dagues sont très visibles à votre taille, mais cela ne vous assure pas pour autant que vous ne serez pas la cible d'une meute de loup.

*Lahnólë savait qu'il s'avançait ici sur un terrain plus dangereux, mais rien dans son ton ne laissait croire qu'il remettait en question les capacités du Drow. Simplement, il était curieux d'apprendre comment il se débrouillait avec rien au milieu de nulle part.*

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 19 Mai - 22:49

En écoutant attentivement la réponse d'Héfix, Gaw'Yn avala les dernières bouchés de ragout qu'il avait encore dans son bol. Le Drow avait vraiment apprécié ce bon repas, suffisamment pour ne pas avoir envie de tuer Héfix. Néanmoins, la conversation commençait à l'ennuyer, car il avait l'impression que ça tournait en rond.

Pourtant, l'Elfe ne semblait pas fuir les questions. Il détailla les raisons pour lesquelles il préférait voyager seul et les précautions qu'il prenaient pour éviter les mauvaises rencontres. Gaw'Yn observait l'Elfe en coin, l'expérience transparaissait de ses paroles et de son attitude calme. Le Drow écouta la question d'Héfix, puis posa son bol vide près du feu pour répondre :

"Je comprends ce que voulez dire, les compagnons de voyage sont parfois plus encombrants qu'autre chose. Moi aussi je préfère voyager seul. Vous semblez avoir de l'expérience, constat Gaw'Yn en toute sincérité, et c'est plutôt à cela que je faisais référence. Vous dîtes avoir voyagé dans beaucoup de régions, je sais bien que les plaines de Lunaria ne sont pas très dangereuses, mais ce n'est pas le cas partout. Certaines régions sont bien plus menaçantes." Conclut Gaw'Yn avec un regard assombri vers l'Elfe.

"Quand à moi, reprit le Drow d'une voix plus légère, je n'ai pas besoin de grand chose pour voyager et je sais exploiter pour mon compte l'environnement qui m'entour. Quand aux loups... Ils ne pourraient même pas m'approcher."

Le mots de Gaw'Yn furent accompagnés d'un sourire digne d'un prédateur. Le Drow laissait maintenant transparaitre toute son assurance, il s'était redressé un peu, comme pour paraitre plus effrayant. Gaw'Yn avait hésité, l'Elfe avait-il voulut le tester avec cette question ? Mais le Drow ne ressentait pas de moquerie ou de provocation émaner d'Héfix. En fait, il ne ressentait rien du tout, l'Elfe était calme, comme depuis le début de cette conversation.

Cette constatation avait décidé Gaw'Yn a répondre calmement à la question. Il n'y avait aucune raison de s'énerver. Mais le calme olympien de l'Elfe l'ennuyait, ne l'amusait pas, ou plus. Et le Drow commençait à se demander si cette grande perche était capable de ressentir autre chose que de la sérénité. Il ne semblait pas facile à perturber, et bien Gaw'Yn se ferrait une joie d'essayer et d'y arriver. Bon, il n'y avait rien de très intéressant là-dedans, mais le Destin avait fait se croiser leur chemin, autant en profiter pour s'amuser un peu.

"Vous êtes vraiment calme, c'est rare des gens qui contrôle aussi bien leurs émotions." Remarqua Gaw'Yn à mi-voix.

Et c'était la pure vérité, avec son empathie, être près de d'autres personnes provoquait souvent un raz de marré d'émotions dans son esprit. Gaw'Yn avait bien sûr apprit à le gérer et il y avait bien sûr des exceptions, des gens plus calmes que d'autres. Mais avec Héfix, il ne ressentait que calme et sérénité, c'était cette constatation qu'il lui avait donné envie d'en apprendre plus sur l'Elfe. Mais maintenant, il avait envie de le voir réagir.

Juste après qu'il ai dit ces mots, il fixa Héfix et se concentra, activant son pouvoir d'Illusion Optique. Héfix n'eut pas le temps de réfléchir au sens des derniers mots du Drow que sa vue fut trompée. L'Elfe voyait maintenant un énorme loup de près de trois mètres de hauts s'avancer vers lui, en montrant les crocs. L'animal était entouré d'une aura d'un blanc lumineux, soulignant ses contours menaçants. Les yeux de la bête, orbes grises dénuées de vie mais emplies de haine, achevaient de parfaire ce tableau effrayant.

Cela ne dura que 30 secondes, et le dernier geste du loup fut de sauter vers Héfix, tout crocs dehors, avant de disparaître comme l'illusion qu'il était. Il ne fallait pas prendre cela pour ce que ce n'était pas. Ce tour de passe-passe n'avait d'autre but que d'amuser Gaw'Yn. Celui-ci n'avait pas vraiment voulu être menaçant, il voulait juste jouer un peu, même si les deux allaient de paire finalement. Mais Héfix serait-il du même avis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 19 Mai - 23:31

*Voilà que le Drow se donnait des airs plus menaçant qu'avant. Regard sombre, sourire tordu et posture plus droite, tout laissait croire qu'il cherchait à impressionner. Si Hefix n'avait pas encore connu l'attitude des Elfes Noirs, probablement aurait-il été à la fois inconfortable et intéressé par ce genre de comportement, mais en ce moment il ne se laissait pas démonté.*

~Que me préparez-vous donc, Gaw'yn Daevlon?~

*Une chose était certaine : ce qui intéressait l'étranger était sa capacité à rester calme, attitude qui lui était probablement peu connue. Soit prenait-il cela comme un défi, soit il le percevait comme un affront, mais dans tous les cas, il s'enlignait pour faire quelque chose. Quoi? Impossible encore de le savoir, mais il n'allait pas tarder à passer à l'action.*

~Il est sûr de lui. Peut-être qu'il croit m'avoir cerné? Ce serait remarquable s'il y était parvenu aussi rapidement!~

-Vous êtes vraiment calme, c'est rare des gens qui contrôle aussi bien leurs émotions.

*Au moment même où ces mots étaient prononcés, la vue du vieil Elfe se brouilla un court instant, créant chez lui une surprise parfaitement compréhensible. Bien vite, l'image d'un énorme loup aux yeux emplis de rage et aux crocs acérés s'imposa à lui et à n'en pas douter, ce loup était déterminé à faire de lui son repas.*

-Oh! Je vois.

*Ces paroles ne reflétaient pas la peur, mais plutôt un étonnement. En fait, on pouvait sentir un certain plaisir dans son exclamation car le Sombre Eldar venait non seulement de faire quelque chose d’inattendu, mais il révélait ainsi ses capacités. La bête qui lui faisait face était d'un superbe réalisme, preuve de la bonne maitrise du jeteur de sort et ce réalisme fut assez convaincant pour que l'érudit ait un léger mouvement de recul lors du saut du monstre. Enfin, l'illusion pris fin et la réalité repris rapidement sa place.*

-Remarquable! Vraiment remarquable!

*Sourire aux lèvres, Lahnólë hochait de la tête pour appuyer davantage ses félicitations. Cette petite démonstration l'avait quand même impressionné et il ne s'en cachait pas.*

-La maitrise votre pouvoir d'illusion est très convaincante. Par contre, si votre but était de m'effrayer, quelque chose de plus crédible aurait fait un meilleur effet. Par exemple, une paire d'yeux au loin laisse beaucoup plus place à l'imagination qu'un énorme loup enveloppé de lumière blanche. Mais ce doit être quelque chose que vous connaissez déjà, vu votre facilité à construire cette créature factice.

~Ce qu'il a dit concernant les loups est vrai donc. S'il peut les effrayer ainsi, ils fuiront devant un adversaire imaginaire trop dangereux pour la meute.~

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 21 Mai - 15:48

Gaw'Yn observa attentivement toutes les réactions de l'Elfe, concentré sur les ressentis de son empathie, espérant percevoir la peur et la criante. De l'étonnement, de la surprise, un petit sursaut plus un réflex, de l'amusement presque, et voilà maintenant que l'Elfe le félicité avec sincérité pour sa petite démonstration avant d'y aller de son petit commentaire.

D'accord, Hefix avait raison sur le principe, mais n'importe qui aurait peur face à un monstre pareil. Dans une telle situation, sur un temps aussi court, il est impossible de réfléchir de façon aussi rationnelle et aussi rapide. La cible avait d'abord le reflex de peur avant d'avoir celui de réfléchir. Et même en admettant qu'Hefix ait compris de suite qu'il s'agissait d'une illusion, le fait de pas pouvoir y échapper aurait du au moins le déstabiliser un peu, généralement une illusion s'efface si on comprend que s'en ait une.

Ce comportement à milles lieux de ce à quoi il s'attendait, cloua Gaw'Yn sur place. Il écouta bouche bée Hefix et resta un moment sans réaction. Ses yeux s'agrandir de surprise et finalement ses pupilles couleur saphir s'allumèrent d'un éclat dangereux. Le Drow se redressa de toute sa hauteur, un air outré sur le visage.

"Vous !" Commença-t-il d'un ton sec et menaçant.

Mais Gaw'Yn ne pu tenir la comédie plus longtemps, son expression passa de la colère à l'amusement et son corps fut secoué par un rire claire qui résonna dans la nuit.

"Vous ! Vous êtes à part ! Dit-il entre deux éclats de rire. D'accord je m'avoue vaincu. Je ne sais pas si c'est votre âge, ce que vous vu lors de vos voyages ou bien si vous êtes tout simplement inconscient, mais vous ne semblez pas connaître la peur. Gaw'Yn repartit dans un fou rire. Et en plus, vous vous permettez de me critiquer en analysant mes actions. Vous êtes impossible ! S'exclama le Drow en se calmant enfin. Au moins, vous m'aurez diverti un moment." Conclut Gaw'Yn en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 21 Mai - 20:52

-Vous!

*Gaw'Yn c'était redressé tout d'un coup, surplombant Hefix qui était toujours assis. L’œil mauvais et le ton menaçant, ce n'était cette fois pas une illusion qui lui faisait face, mais bien un individu qui pourrait le blesser, voire le tuer. Et pourtant, cette réalisation ne l'affectait pas plus que ça, mis à part le regret de savoir qu'il ne pourrait pas compléter son œuvre. Bien sûr, tout cela n'était que suppositions, car l'autre ne passait toujours pas à l'action. En fait, il éclata simplement de rire.*

-Vous! Vous êtes à part! D'accord je m'avoue vaincu. Je ne sais pas si c'est votre âge, ce que vous vu lors de vos voyages ou bien si vous êtes tout simplement inconscient, mais vous ne semblez pas connaître la peur. Et en plus, vous vous permettez de me critiquer en analysant mes actions. Vous êtes impossible! Au moins, vous m'aurez diverti un moment.

*À son tour, l'Elfe un rire léger avant de répondre.*

-Pour répondre à votre question, mon âge et ce que j'ai vu lors de mes voyages me rendent peut-être bien "inconscient", comme vous le dites. Néanmoins, je peux vous assurer que la peur ne m'est pas inconnue, mais on peut aussi dire qu'au cours de ma longue vie, j'ai appris à utiliser cette peur autrement.

*Puis son ton se fit plus un peu plus sérieux, sans pour autant que son sourire quitte ses lèvres.*

-Mais je ne crois pas être le seul être à part entre nous deux. Vous n’êtes pas le premier Drow que je croise dans ma vie, mais vous êtes le premier à être aussi... expressif? Je me doute bien que vous ne côtoyez pas les vôtres, mais en général les représentants de votre race sont d'une nature beaucoup plus froide.

*L'érudit venait de franchir un point de non retour et il le savait très bien, mais sa curiosité devait être assouvie. Depuis le début, cet inconnu se comportait bien différemment de ce à quoi il se serait attendu. Et maintenant qu'il avait directement questionné l'intéressé, il ne pourrait rien faire d'autre qu'assumer ce qui allait suivre.

Ceci dit, il ne s'attendait pas non plus à avoir une réponse. Les derniers mots de l'autre laissaient entendre qu'il n'envisageait pas rester plus longtemps, comme si, voyant qu'il n'obtiendrait pas ce qu'il voulait, il ne lui restait plus qu'à quitter tout bonnement les lieux, continuant vers sa destination.*

~Cela serait dommage, mais compréhensible. Il reste un Drow après tout.~

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Jeu 21 Mai - 22:27

Gaw'Yn regarda Hefix avec respect à sa réponse, puis l'Elfe continua de parler et le sourire de Gaw'Yn disparu. Ses yeux saphirs se couvrirent d'un voile et s'attardèrent sur le feu. Durant de longs instants, le Drow resta absorbé par les flammes dansantes devant lui. Que répondre ? Ce genre de questions lui donnait toujours l'impression de marcher sur des œufs. Il ne devait pas parler de sa famille, jamais. Avec un autre, Gaw'Yn aurait simplement éludait le sujet, peut-être serait-il parti, ou bien il aurait parlé d'autre chose avec un air railleur. Mais pour une raison qui lui échappait, il n'en avait pas envie maintenant.

Peut-être parce que c'était la première fois que quelqu'un lui posait cette question sans préjugés, sans intentions malhonnêtes. Gaw'Yn regarda Hefix, encore une fois, l'Elfe ne dégageait que calme, sincérité et curiosité. En fait, c'était peut-être la première fois que Gaw'Yn avait que conversation aussi libre. Hefix n'était ni cible, ni un commanditaire, il n'était pas un ennemi non plus, n'avait pas peur de Gaw'Yn. Hefix ne le fuyait pas comme beaucoup auraient fait, il ne lui voulait pas de mal non plus.

Les lèvres de Gaw'Yn s'entrouvrirent, comme si celui-ci allait commencer une phrase, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Soudain, le Drow se tendit, prenant conscience de ce qu'il avait failli révéler. Il porta alors un regard suspicieux sur Hefix. *C'est quoi ce bordel ?* Maintenant, Gaw'Yn se sentait menacé, il avait senti son contrôle lui glisser entre les doigts un instant. Pourquoi ? Hefix avait-il un quelconque pouvoir de manipulation ? Etait-il un ennemi finalement ? Pourquoi ? Comment ? Ils ne s'étaient croisé que par hasard pourtant. Peut-être était-il opportuniste, comme lui ?

Gaw'Yn avait reporté son regard sur le feu, ses poings étaient serrés et son cerveaux en ébullition. Hefix était-il un ennemi ? L'avait-il manipulé pour lui faire perdre sa vigilance ? Dans quel but ? Le Drow s'obligea à rester calme et à raisonner. C'était peu probable. Il était empathe, on ne pouvait pas le tromper comme cela. De plus, il avait été entrainé à repérer la manipulation à y résister. Mais en même temps, Hefix semblait avoir beaucoup d'expérience, peut-être plus que lui.

Gaw'Yn regarda encore une fois Hefix. Non décidément, il n'avait pas l'attitude d'un ennemi. Alors y avait-il autre chose ? Oui, le fait que pour la première fois, quelqu'un lui parlait par ce qu'il s'intéressait à lui. Pas à l'assassin, pas au Drow au service d'Amasis, à lui, à ce qu'il était. Parce que pour la première fois, la personne en face de lui ne ressentait ni peur, ni préjugé sur lui. Et le calme d'Hefix le tranquillisait lui aussi, parce qu'il avait trop l'habitude de devoir composer avec les émotions des autres. Il n'y avait que Snowidge pour lui faire cet effet là, et encore, c'était venu avec les années, sa première réaction avait été celle de tous les autres.

Cette constatation eut l'effet d'une bombe et les yeux de Gaw'Yn s'agrandirent de surprise. Il baissa la tête, ses cheveux d'argent tombant de chaque côtés de son visage et cachant son sourire ironique. C'était idiot, mais pour une raison qu'il ne comprenait qu'à moitié, Gaw'Yn se sentait bien là, à parler avec cet inconnu rencontré depuis à peine une heure. Conscient de l'image de faiblesse qu'il renvoyait en ce moment, Gaw'Yn se reprit et redressa la tête pour regard Hefix et enfin répondre à sa question.

"C'est vrais que je suis différent des miens, pour pleins de raisons, et dans pas mal de domaines. Néanmoins, je ne suis pas comme ça tout le temps. Gaw'Yn parla d'une voix calme et posée, l'oreille averti aurait peut-être pu y déceler un peu de nostalgie. Mais... Notre discussion me plaît. Je crois que c'est la première fois que la personne en face de moi n'a pas peur de moi, ne se méfie pas de moi non plus. Et je ne suis pas non plus là pour le travail. Rajouta le Drow avec un demi sourire. En fait, c'est à cause de vous si je suis comme ça ce soir !" Dit-il pour plaisanter, mais le ton n'y était pas vraiment.

Voilà, Gaw'Yn avait choisi la sincérité car c'était encore avec ça qu'il s'en sortait le mieux. Et puis comme ça, il ne parlait pas de sa famille. Il n'avait pas encore assez confiance en Hefix pour cela et il ne l'aurait probablement jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Ven 22 Mai - 20:00

*Apparemment, Hefix s'était trompé en croyant à un départ imminent, car le Drow se contenta de resté planté là. À coup sûr, la remarque qu'il venait de faire avait frappé une corde sensible et il lui semblait que Gaw'Yn était comme pris dans un dilemme, incertain de savoir comment réagir.*

~Il garde quand même l'imprévisibilité des siens. Est-ce qu'il va me sauter dessus pour de bon cette fois?~

*Le Sombre Eldar lui porta un regard suspicieux, mais aucun son ne sorti de sa bouche entrouverte. Quelque chose en lui le stoppait dans son élan, mais quoi? Était-ce simplement son ego qui l'empêchait de reconnaitre ce genre de chose? Ou bien était-ce le doute et la méfiance de s'être révélé sans le vouloir à un étranger?

Dans tous les cas, la tension qui habitait l'ombre était quasiment palpable. Les poings serrés à en avoir les jointures blanches, il fixait maintenant les flammes avec intention sans vraiment les voir, car tout se jouait dans sa tête. Certes, l'érudit n'avait aucune possibilité de savoir ce qui se passait là-dedans, mais il suffisait à quiconque d'observer le non-verbal du Drow pour comprendre que quelque chose le préoccupait grandement.

Et le savant n'osait pas bouger ou dire quoi que ce soit, laissant son interlocuteur trouver ses propres mots. De plus, encore assis au sol, il ne présentait aucune menace et était même une cible facile. Son bâton était bien à portée de main, mais si soudainement le donneur de mort explosait, il n'aurait pas le temps d'en profiter. Mais un nouveau regard de la part de Gaw'Yn lui laissa entendre qu'il avait probablement trouvé une réponse, après que celui-ci eut baissé un moment la tête pour la relever et enfin parler.*

-C'est vrai que je suis différent des miens, pour pleins de raisons, et dans pas mal de domaines. Néanmoins, je ne suis pas comme ça tout le temps. Mais... Notre discussion me plaît. Je crois que c'est la première fois que la personne en face de moi n'a pas peur de moi, ne se méfie pas de moi non plus. Et je ne suis pas non plus là pour le travail. En fait, c'est à cause de vous si je suis comme ça ce soir!

~Et bien, c'est une nouvelle surprise encore!~

*Le ton de l'homme était aussi calme que le sien et si on pouvait y déceler une touche de tristesse ou de mélancolie, il n'en restait pas moins que ces mots sous-entendaient l'injustice qui poursuivait une race entière depuis des siècles. Le silence se perpétua un moment avant que Lahnólë ne réplique.*

-La peur est ce qu'on ressent lorsqu'on fait face à l'inconnu. Si je n'ai pas peur de vous, c'est parce que j'ai osé aller plus loin que ce que les préjugés et les rumeurs veulent bien faire croire à votre sujet. Cela ne fait pas de moi une personne extraordinaire et grandiose pour autant, mais cela me permet de savoir que j'ai devant moi une personne unique qui a vécu ses propres expériences et qui a suivit son propre chemin en faisant ses propres choix.

*Cette fois, le ton avait une note plus paternelle, mais sans être condescendant d'aucune manière. Il était sincère et vrai, disant sans détour ce qu'il pensait.*

-Lorsque je rencontre une autre personne, qu'elle soit amie, ennemie ou inconnue, je pars du principe que cette personne connait ne serait-ce qu'une chose que j'ignore, justement parce que ses choix l'ont mené sur une route unique. Avez-vous déjà considéré tout ce que ceux et celles que vous avez côtoyez dans votre vie pouvaient vous apportez d'une manière parfois inattendue?

*Mais il s'arrêta, se rappelant quelle genre de besogne pratiquait son destinataire.*

-Pardonnez-moi, cette question n'est probablement pas des plus adéquates.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Dim 24 Mai - 11:47

Le Drow écouta calmement le discourt de l'Elfe. Les préjugés et les rumeurs ? Gaw'Yn n'y avait jamais vraiment fait attention. Il faisait ce que la déesse lui dictait de faire, point. Néanmoins, sa façon de voir le monde était-elle perturbée par les "on dits", sans doute un peu. Ne serait-ce que parce qu'il avait appris au sein du Temple qui véhiculait forcément des idées non objectives. Hefix était humble et ne se considérait visiblement pas comme quelqu'un d'exceptionnel pourtant, rien que le fait de vouloir aller au delà des préjugés était déjà une force en soit. En tout cas, on sentait toujours cette soif de connaissance dans les paroles de l'Elfe. Et Gaw'Yn doutait qu'il n'ait finalement étudier que les langues.

"Avez-vous déjà considéré tout ce que ceux et celles que vous avez côtoyez dans votre vie pouvaient vous apportez d'une manière parfois inattendue?"

Gaw'Yn fut surpris de la question mais juste après, Hefix s'excusa en ajoutant que la question était peut-être inadaptée. Le Drow posa sur lui un regard amusé. Il avait bien sûr pensé à Snowige, sa femme qui avait bouleversé sa vie, d'une manière aussi inattendue qu'agréable à ses yeux. Mais Gaw'Yn n'était plus aussi perturbé que tout à l'heure. Certes la sincérité d'Hefix lui plaisait, mais les barrières de son esprit étaient maintenant bien en place et il ne se laisserait plus distraire. Ayant retrouvé sa repartie et son assurance, Gaw'Yn répondit en souriant :

"Ce que les autres peuvent m'apporter ? De l'argent ? Le Drow laissa échapper un petit rire puis reprit un ton plus sérieux. Non excusez moi, je plaisante. Vos paroles sont pleines de sagesses, mais nos visions du monde sont très différentes."

Le Drow fit une pause et se laissa brusquement basculer, s'allongeant dans l'herbe, la tête sur ses bras croisés, le nez vers le ciel maintenant picté d'étoiles.

"Mais il semble qu'il peut parfois être instructif d'essayer de voir le monde avec les yeux d'un autre. Gaw'Yn tourna de nouveau son regard vers Hefix. C'est peut-être la première fois que j'ai l'occasion de parler avec quelqu'un qui a une vision si différente de la mienne. Mais cela me plait. Conclut le Drow avec un sourire. Et il m'intéresserait d'en savoir d'avantage."

Gaw'Yn laissa son regard s'attarder sur l'Elfe, maintenant allongé, le Drow signifiait clairement qu'il n'avait pas l'intention de bouger et il encourager Hefix à continuer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 26 Mai - 4:26

*Bien qu'il ait souligné que sa question était non-adéquate, le Drow y répondit en disant simplement que sa vision des choses différait probablement de celle de Hefix. Rien de très surprenant en sommes, bien que Gaw'Yn affichait tout de même une attitude qui le démarquait du lot.*

~Hm, un Drow restera un Drow. Amasis n'est pas facile à quitter...~

*Le Sombre Eldar se laissa tomber sur le dos en glisser ses bras sous sa tête, se rendant ainsi extrêmement vulnérable. Chez les animaux, ce genre de comportement aurait été un signe de sa confiance envers l'érudit, mais ici il s'agissait peut-être plutôt d'un comportement découlant de la confiance que le Drow avant en lui-même, sans qu'il ne soit lui-même conscient de la nature de son geste.*

-Mais il semble qu'il peut parfois être instructif d'essayer de voir le monde avec les yeux d'un autre. C'est peut-être la première fois que j'ai l'occasion de parler avec quelqu'un qui a une vision si différente de la mienne. Mais cela me plait. Et il m'intéresserait d'en savoir d'avantage.

*Le regard de l'ombre était maintenant sur le multicentenaire et attendait certainement d'apprendre davantage. Surement qu'il avait compris que malgré ses dires, Lahnólë en avait appris plus qu'il ne lui avait dit. Néanmoins, il continuerait sur sa première lancée tant qu'il le pourrait.*

-Oui, voir le monde avec les yeux d'un autres... C'est une formulation différente qui revient à ce que j'ai dit.

*Comme le faisait son hôte, le vieil Elfe leva ses yeux vers le ciel étoilée, reconnaissant parmi ces points lumineux des constellations qu'il avait observé des centaines, voire des milliers de fois.*

-Cela ne veut pas dire de laisser tomber ce en quoi on croit pour accepter tout ce qu'on se fera dire. Il s'agit plutôt de maintenir un "scepticisme ouvert" envers toutes les informations qui nous sont communiquées et de garder une oreille attentive à ceux et celles dont on croise le chemin.

*Une légère brise commença à se faire sentir, faisant chanter les feuilles et danser les branches dans le bosquet. Les flammes du feu suivirent elles aussi le rythme du vent, ondulant rapidement de gauche à droite en laissant plusieurs étincelles s'envoler comme autant de mouches à feu.*

-Lors de mes voyages pour apprendre les langues, j'ai vécu dans différentes communauté assez longtemps pour en apprendre aussi un peu sur diverses coutumes. En plus de m'aider à comprendre l'évolution des langues, cela me permet de mieux comprendre comment d'autres voit le monde, un peu comme si j'avais leur yeux pendant quelques temps, pour reprendre votre expression.

*Le voyageur ramena ses yeux vers l'autre homme avant de continuer.*

-Cela me rappel une légende que j'apprécie. Désirez-vous l'entendre?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 26 Mai - 19:28

Le Drow écouta l'érudit reformuler ses mots et le mettre en garde sur le fait de ne pas perdre son propre point de vu mais plutôt de prendre en compte celui des autres. Gaw'Yn pris acte de ses paroles, quand la brise perturba un instant son attention. Le Drow se redressa tranquillement, il n'y avait aucune trace de précipitation dans son geste. On aurait pu croire qu'il changer simplement de position pour s'installer plus confortablement.

Pourtant, le Drow était maintenant à l'affut, tous les sens en alerte. Il avait cru entendre quelque chose dans le vent. Sa vision aiguisée se porta sur un point situé derrière Hefix, le Drow resta concentré comme cela un moment, à la recherche du moindre bruit ou mouvement suspect. Mais ses sens aiguisés ne décelèrent rien d'autre que le silence de la nuit, troublé seulement par la voix posée de l'Elfe et le crépitement du feu. Soit il avait rêvé, soit la chose qui avait perturbé sa tranquillité, quoique ce fut, ne venait pas par ici.

Finalement rassuré, Gaw'Yn reporta son regard sur Hefix, il resta néanmoins assit, une jambe ramenée contre son torse, l'autre détendue au sol, une main sur son genoux et l'autre à terre. C'est ainsi qu'Hefix le trouva quand il reporta son regard sur lui. Gaw'Yn était toujours concentré sur la conversation, mais une partie de son attention était désormais occupée à scruter la nuit à l'affut du moindre danger. Mieux valait se montrer un minimum prudent.

Néanmoins, Gaw'Yn savait faire plusieurs choses en même temps aussi il se montra intéressé par les paroles d'Hefix. En même temps avec la question posée de cette manière il ne pouvait pas répondre "Non ça ne m'intéresse pas." Gaw'Yn ne savait pas si c'était fait exprès, mais Hefix avait ce don de captivé son auditoire et de titiller sa curiosité. Aussi Gaw'Yn répondit posément :

"Vous ne pouvez que titiller ma curiosité avec de telles paroles. Quelle est donc cette fameuse légende ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Mar 26 Mai - 23:16

*La douce brise continua de souffler doucement, mais le ciel demeurait toujours bien dégagé, signe que ce vent n'annonçait aucune précipitation, ou alors avec beaucoup d'avance.*

~Il faut dire qu'il a fait plutôt sec ces derniers jours, de la pluie ne serait pas étonnante.~

*Avant de commencer son histoire, Hefix ajouta une nouvelle buche dans le feu. Sans avoir la vision nocturne des Drows, il possédait tout de même une vision accrue et pouvait voir très loin grâce à la lueur du feu. C'était là une autre habitude qu'il avait développé depuis longtemps afin de mieux assurer sa sécurité lorsqu'il campait.*

-C'est une vieille histoires qui est surtout contée dans les villages de Lunaria et qui concerne les étoile, ou plutôt leur origine.

*Sa voix venait de prendre les intonations du conteur, celles qui donnaient vie à l'histoire.*

-On raconte que les étoiles viennent d'un temps tellement lointain qu'il précèderait toutes les races et toutes les bêtes. À cette époque, le soleil était immobile dans le ciel bleu, toujours à son zénith, et rien ne se passait dans le monde. Il n'y avait ni malheur, ni bonheur, aucun nuage dans le ciel, aucune vague sur les mers. En fait, il n'y avait que des grandes étendues, comme la plaine, où se trouvaient par centaine de millier des fleurs blanches, mais aussi des arbres et des des longues herbes qu'aucun vent ne faisait danser ou chanter.

*Il marqua une pause pour laisser le temps à Gaw'Yn de s'imaginer ce monde, puis poursuivit sur le même ton.*

-Et un beau jour, sans qu'on sache trop d'où il venait, un lutin arriva dans ce monde. Mais il n'était pas comme les lutins qu'on voit parfois dans les villages, celui-ci était tout de vert vêtu, comme les feuilles, et possédait une canne avec un pommeau d'argent qui brillait au soleil. En observant tout autour de lui, le lutin vit les fleurs qui était à ses yeux très grandes puisqu'il était lui-même petit, mais elles lui rappelaient sa canne. Et pour la première fois du monde, les fleurs furent belles, car avant personne ne les avaient vu.

*Sachant comment conter son histoire, le vieil Elfe glissait les pauses là où elles étaient nécessaires, mais sans trop les faire durer non plus.*

-C'est alors que le lutin, très heureux, se mit à danser, chanter et rire. Ce faisant il fit bouger l'air autour de lui et lentement le vent se leva, permettant au monde de commencer à danser avec le petit personnage. Les feuilles dans les arbres commencèrent à siffler, les grandes herbes commencèrent à onduler, l'eau commença à se rider et des nuages prirent forme lentement dans les cieux. Même le soleil se laissa séduire par cette danse joyeuse et commença à descendre doucement vers l'horizon. Et lorsqu'il atteignit l'horizon, quelque chose de magnifique se produisit.

*En prononçant ces mots, le conteur leva le bras, ne voyant plus devant-lui un feu, mais un soleil couchant. Et heuteur de ce soleil, sa main découpait les formes des nuages bombés et colorés.*

-De nouvelles couleurs prirent soudainement vie : du orange, du rouge, du jaune, du mauve, du rose... Et certaines fleurs s'approprièrent ces couleurs, se coloriant de mille manières, mais d'autres restèrent blanches comme neige. Éventuellement, le soleil disparut et alors, à l'autre bout du monde, la lune fit son apparition pour la première fois. Rapidement, les fleurs encore blanches se mirent à briller de mille feux sous la lueur nocturne, devant chacune aussi resplendissante que l'astre solaire. Mais hormis la lune, le reste du ciel était d'un noir d'encre et on eu dit qu'un voila était tomber de là-haut.

*Cette fois, le débit se fit un peu plus lent, car il approchait du moment clé, celui où tout changeait.*

-Le lutin, fort heureux d'être parmi ces lumières, dansa de plus belle et la lune décrivit la même course que le soleil, disparaissant éventuellement à l'horizon. L'absence de soleil pendant plusieurs heures avant fait baisser la température et des gouttelettes d'eau s'était formées sur les fleurs. Heureusement, le soleil apparue bien vite et le premier de ses rayons tomba sur une fleur rose, ce qui fait qu'aujourd'hui on nomme rosée l'eau qui couvre les plantes au matin. Plus le soleil paraissait, plus la rosée s'évaporait. Pourtant, malgré son retour, les fleurs blanches s'obstinaient à briller comme pour lui faire compétition. Mais le soleil continuait de chauffer et les fleurs de lumières s'envolèrent avec les dernières gouttes de rosée pour disparaitre dans le ciel.

*Un ton plus triste suivit rapidement, changeant en quelques secondes l'ambiance joviale.*

-Ces fleurs parties, le lutin pleura de tristesse, car ses amies n'étaient plus là. Et dans le ciel, de gros nuages se formèrent pour pleurer avec lui : ce fut la première pluie du monde, tellement forte que les fleurs colorées manquèrent d'y rester de peu. Cependant, la danse du monde ne pouvait plus être arrêtée et le soleil, bien que caché derrière les nuages, se coucha pour une seconde fois. Et lorsque la lune revint, on s'arrêta de pleurer, trop surpris par le nouveau spectacle qu'offrait le ciel : une myriade de points lumineux s'étendait à travers le voile noir.

*Un sourire discret se forma sur les lèvres de l'érudit alors que de nouveau la joie revenait dans sa voix, mais aussi l'émerveillement.*

-Et alors le monde comprit : les fleurs blanches étaient tombées en amour avec la lune et avaient décidé d'abandonner la terre pour rejoindre la voute céleste et ainsi accompagner la source de leur amour à jamais. Elles sont devenues les étoiles qu'on voit désormais, celles-là même qu'on peut observer en ce moment.

*Son histoire terminée, Lahnólë garda un moment le silence pour laisser son destinataire se créer ses propres images afin d'accompagner l'histoire.*

-Bien que ça ne soit qu'une légende, cette histoire m'a permis de voir à quel point le monde qui nous entoure est merveilleux. Il n'y a pas que les gens qui sont dignes d'intérêt : chaque chose a sa raison et sa manière d'être.

----------------------------------------------------------------------------------------

*La conversation avait durée un moment, mais éventuellement le Drow avait décidé de poursuivre son chemin. Hefix l'avait observé s'éloigner, mais lorsque celui-ci fut loin, il se prépara à dormir sans même envisager que l'autre reviendrait s'en prendre à lui dans son sommeil. L'échange c'était révélé des plus intéressants, mais le vieil Elfe avait perçu ce qui pourrait s'apparenter à une forme de respect chez l'ombre. Dans tout les cas, il était certain que si les deux individus se recroisaient, ils discuteraient de nouveau. Après avoir ravivé légèrement son feu de camp, le pèlerin vert s'installa confortablement dans ses couvertes et s'endormit rapidement, se laissant bercer par le son de la brise dans l'herbe.*

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Conseillère Valar
Messages : 306
Date d'inscription : 28/05/2015
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   Lun 2 Nov - 20:04

Nombre de réponse : 11 pour Hefix et 10 pour Gaw'yn.

Analyse : RP pas fini, mais plutôt intéressant au demeurant. J'ai apprécié mais trouve dommage que les deux partenaires n'aient pas trouvé terrain d'entente et font trainer le RP... (Gaw'Yn veut clairement de l'action alors que Hefix reste dans le passif... Finalement rejoint par Gaw'Yn qui réessaye quelques posts plus loin... Sans résultat...) et donne donc 2 points d'aventurier et 2 points d'expérience.

Qualité : Pas des masses de fautes (7 sur 11 longs posts il y a pire), et des posts cohérents et réguliers. J'attribue donc le maximum de 3 points d'aventurier car tout est cohérent vis à vis du personnage et les posts sont clairs et bien écrits. Je reste d'avis à dire qu'il est dommage que les deux partenaires n'aient pas trouvé d'entente.

Longueur : 3 points d'expérience également car les posts sont longs et bien écrit, comme je l'ai dit précédemment. (Comme toujours avec toi Hefix ^^)

Nombre de poste: 3 points d'aventurier chacun.

Au total ! 8 points d'aventurier et 5 points d'expérience. Bravo à vous messieurs ! Wink

( Noté par Ganen ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Salutations, ô voyageur! [Gaw'Yn Daevlon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yho Sétano [voyageur]
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Cordiales salutations et frappe amicale d'un Troll (18 points de dégats....)
» Gorak Daleneï, nain voyageur
» Manfred le grand voyageur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rp :: Archives-