L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]


Terre d'Erébion



 

Partagez | 
 

 L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Mer 6 Mai - 23:13

Gaw’Yn arpentait d’un pas rapide le labyrinthe des rues sombres et étroites de Casteloup. Ombre parmi les ombres, avec sa cape noire au dessus de son armure de cuir de même couleur, dont la capuche relevée masquait son visage et ses cheveux argentés. Gaw’Yn n’aimait pas s’attarder dans cette région, la proximité du Temple le rendait mal à l’aise et nerveux, lui inspirant un sentiment de danger. Néanmoins, Desiumbra était la région où il avait le moins de contacts, or un assassin en free-lance tel que lui avait cruellement besoin de ces dits-contacts pour trouver des contrats et ainsi gagner sa vie. Surtout que lui avait une femme et un enfant à charge.

Alors pour une fois, Gaw'Yn se faisait violence et avait arpenté les pires bas fonds de la ville, côtoyé les pires créatures que cette terre ait porté. Il avait approché les contrebandiers et les trafiquants du marché noir. Il avait observé, écouté, épié dans le but de trouver ces perles rares. Ces personnes possédants un réseau suffisant et dont les intérêts pourraient converger avec les siens. Finalement, au détour des ruelles sombres, on lui avait conseillé de rencontré un certain demi-nain du nom de Ganen Sarlan.

"Un beau parleur, lui avait-ton dit. Ne le laisse pas t'embrouiller l'esprit avec ses belles histoires et ses chopines ! Mais il est doué, très doué. Des yeux et des oreilles partout à c'qu'il parait ! Séduit le, et il te donnera ce que tu veux !"

Gaw'Yn prit ces informations avec des pincettes, se renseigna encore un peu sur ce demi-nain. Toujours les mêmes adjectifs revenaient : joueur, beau parleur, mais recommandé par certains. Ayant ainsi une petite idée du personnage, Gaw'Yn contacta un intermédiaire pour arranger une entre vue.

C'est ainsi que le Drow se retrouvait maintenant devant l'une des tavernes des bas quartiers. "Le corbeau enroué", pouvait-on lire en lettres ors, vieillies par le temps, sur l'enseigne de bois qui se balançait doucement dans un grincement sinistre. Gaw'Yn renifla, il avait proposé une taverne, Ganen avait choisi laquelle. Le Drow s'en foutait pas mal sur le principe, de tout façon, il ne connaissait pas beaucoup la ville.

Gaw'Yn poussa donc la porte de la taverne qui s'écarta dans un couinement pathétique pour le laisser passer. La salle principale était sombre, à peine éclairée par les quelques fenêtres moyennement propres et le feu qui occupé l'alcôve sur le mur de droite. Un bar de bois sombre, vieilli, marqué et graisseux trônait sur la gauche. Le Drow salua le tavernier, un homme bedonnant au visage sec et mal rasé.

La soirée était encore jeune, et peu de client étaient déjà installés au nombreuses tables qui encombraient la salle. Quelques groupes de bons vivants parlaient entre eux devant des boissons et de la nourriture, criant fort et riant à gorge déployée. Un autre groupe était déjà entrain de jouer aux cartes, la concentration se lisant sur le visage des joueurs. Cette bonne ambiance et la relative chaleur de l'endroit en faisait un lieu vivant et finalement plutôt accueillant.

Les yeux de Gaw'Yn se posèrent enfin sur celui qu'il était venu cherché. Ganen était assit dans un coin, dos au mur, la chaise en équilibre sur l'arrière, les bottes croisés sur la table et une chope à main. Pas difficile de repérer un demi-nain avec des cheveux blond vénitien et un long manteau de cuir brun. Gaw'Yn s'approcha donc, rabaissant le capuchon de sa cape, il prit place face au demi-nain et le salua.

"Ganen Sarlan je présume ? Je suis celui qui a demandé à vous rencontrer, Gaw'Yn Daevlon. Il semblerait que nos intérêts puissent converger."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Ven 8 Mai - 17:12

Comme à son habitude, Ganen déambulait dans Casteloup, se promenant sur la place du marché, draguant plus ou moins habilement, selon l'intérêt, les demoiselles qui s'y promenaient, écoutant au passage les quelques ragots tout frais que ses "amis" ne manqueraient pas de venir lui porter à l'oreille un peu plus tard dans la journée.

L'air sec et chaud du petit matin, mais pas encore brûlant comme celui de l'après midi, lui apportait une certaine sérénité que nul autre endroit au monde ne lui apportait, bien que ces derniers temps, il se montrait plus stressé qu'à son habitude. En effet, son père avait décidé de l'envoyer dans le rang, et ses nouvelles attributions ne lui seyaient guère. Faire le pigeon entre deux camps fortifiés ou entre deux villes, pour apporter des missives d'importance plus que discutable n'était guère reluisant, et il préférait de loin l'odeur poussiéreuse d'une taverne à celle des camps.

Alors qu'il venait tout juste de rentrer de mission, l'une de ses connaissances l'interpela, un jeune garçon Humain, à peine adulte. Il avait un message pour lui. Ganen sourit, pensant ironiquement au malheureux qui faisait le même travail que lui, mais qui n'était malheureusement pas payé pour. Il écouta patiemment le message, malgré l’essoufflement et le bégaiement du jeune homme : un homme étrange voulait le rencontrer, un certain Gaw'Yn Daevlon. Il n'avait pas plus de précisions, hormis le fait que l'homme portait des vêtements sombres et qu'il avait une bourse mieux garnie que celle des gens dont il avait l'habitude, ce qui n'était pas difficile quand on connaissait les fréquentations du jeune rouquin. Il proposait de se rencontrer dans une taverne, l'endroit idéal.

Ganen réfléchi un instant, se demandant pourquoi un homme mystérieux voudrait le rencontrer. Il ne voyait pas, mais se dit que la chose méritait qu'on y porte attention. Le jeune garçon attendait visiblement la réponse du Demi-Nain, qui lui répondit le nom de la première taverne à laquelle il avait pensé :

-Dis à ton homme que j'accepte la rencontre. "Le corbeau enroué", à six heures. Qu'il ne soit pas en retard, je déteste ça.

Sur ces mots, le jeune Homme disparu précipitamment, sans demander son reste. Méditant sur les informations qu'il avait reçues et données, il s'était dit que c'était vraiment l'endroit propice à ce genre de rencontre, l'endroit apportant un certain crédit que nulle autre taverne n'aurait pu lui accorder. Et si par hasard l'individu lui posait un lapin, il aurait au moins une bonne chopine pour lui tenir compagnie.

Il était arrivé à la taverne avec un bon quart d'heure d'avance et s'était installé à une table, la plus éloignée possible de l'entrée, dans le coin de la taverne. Reconnaissant un habitué, le tavernier, un vieil Homme bedonnant au visage sec et mal rasé, envoya la petite serveuse, une jeune Humaine brune aux cheveux longs et aux courbes gracieuses et généreuses, à peine adulte, que Ganen se ferait un plaisir de déflorer dans quelques années, lui apporter une bonne chopine.

S'installant confortablement sur sa chaise, les pieds croisés sur la table, la chaise basculée en équilibre, Ganen, dégustant sa pinte d'une main, jouant avec sa pièce fétiche de l'autre, scrutait la porte de la taverne, attendant l'heure du rendez-vous. Quand l'individu entra dans le bâtiment, attirant le regard de quelques clients, reprenant leurs affaires aussitôt, Ganen sourit, arrêtant et serrant sa pièce dans sa main.

-Ganen Sarlan je présume ? Je suis celui qui a demandé à vous rencontrer, Gaw'Yn Daevlon. Il semblerait que nos intérêts puissent converger.

L'homme venait de s'installer, ôtant son capuchon, révélant les traits caractéristiques des Drows. Il avait le visage sec et inexpressif, marqué d'une cicatrice sur la joue droite, et de beaux yeux bleus, ses longs cheveux blancs tressés laissant apparaitre ses longues oreilles pointues. D'abord surpris de voir un Drow, Ganen fut ensuite prit des aprioris habituels que l'on donne à la race de son interlocuteur. Se voulant un homme ouvert et rationnel, il rassembla ses esprits et se redressa sur sa chaise, s'accoudant à la table, approchant sa tête de son interlocuteur.

-Pile à l'heure. Une vertu qui se perd. émit le Demi-Nain en avalant une gorgée de sa pinte, essayant de ne pas faire montre de son hésitation.

Il fit signe au tavernier d’apporter une pinte de plus et d'isoler la table, comme d'habitude lors de ses affaires. Habituellement, elles consistaient à écouter ses "amis" lui relater divers rumeurs n'atteignant pas les tavernes, ou à étendre son réseau d'yeux et d'oreilles, mais il arrivait occasionnellement que certaines personnes fassent appel à lui pour trouver des objets ou des personnes, et c'est peut-être ce que voulait ce Gaw'Yn, même s'il ne pensait pas avoir un réseau suffisamment étendu pour retrouver des Drows.

La serveuse apporta la pinte au Drow et s'éloigna nerveusement en le voyant, obéissant plus à sa frayeur qu'aux ordres du patron. Ganen l'avait regardé s'éloigner, autant pour le plaisir des yeux que pour s'assurer qu'elle n'écouterait pas la conversation, avant de reprendre avec le Drow.

-Bien, monsieur Daevlon. Vous prétendez que nos intérêts pourraient converger. J'imagine que vous ne parlez pas simplement de savourer de la bière.


Dernière édition par Ganen Sarlan le Mar 12 Mai - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Dim 10 Mai - 13:58

Gaw’Yn avait appris à maîtriser son don d’empathie avec la rigueur de la formation des assassins. Il contrôler donc son don sur le bout des doigts, tant qu’il était en forme. Or pour le moment, il était frais comme un gardon. Même après des jours à arpenter la ville dans la chaleur sèche et étouffante de Désiumbra, il en fallait bien plus pour éprouver son corps. Le Drow n’eut donc aucun mal à se concentrer sur le Demi-Nain et seulement sur lui. Pour qui pouvait les interpréter, les sentiments étaient une source d’information très précieuse.

La surprise tout d’abord, puis quelque chose comme une légère appréhension. Ce Demi-Nain n’avait peut-être pas vu beaucoup de Drow et encore moins fait des affaires avec eux. En tout cas, là de suite, il était étonné d’en voir un devant lui. Pourtant Ganen ne le montra pas et se reprit vite pour se redressait et entamer la conversation. Sa petite remarque sur la ponctualité fit sourire Gaw’Yn. Le Drow sentait encore la gêne de son interlocuteur via son empathie, mais le professionnalisme dont fit preuve le Demi-Nain lui plut.

Ganen semblait être un habitué des lieux, et quoi de plus normal, il avait forcément organisé la rencontre sur un terrain qu’il connaissait. Une serveuse s’approcha alors de leur table et sa peur perturba un instant les sensations de Gaw’Yn. Il aurait presque pu la sentir, avec son nez. Le Drow retient une grimace et eut envie de secouer la tête car ses oreilles semblaient maintenant bourdonner. Heureusement, la sensation désagréable passa très vite alors que la serveuse s’éloignait et Gaw’Yn se reconcentra rapidement sur le Demi-Nain.

Le Drow accepta la pinte qu’on lui avait apportée et avala quelques gorgées de bière, ce n’était pas son breuvage favori mais il l’apprécia à sa juste valeur, trop content de s’hydrater un peu. En tout cas, Ganen lui faisait bonne impression et si les rumeurs étaient fondées, alors nul doute qu’ils trouveraient un terrain d’entente. Gaw’Yn n’avait pas l’habitude de tourner autour du pot et dans ce genre de rencontre, mieux valait aller à l’essentiel. Il répondit donc à Ganen tout en amenant directement le sujet qui les intéressait tout les deux :

"Cette bière est certes très bonne mais je pense que nous pourrions trouver d’autres centres d’intérêt communs. Reprenant une gorgée, Gaw’Yn continua. La rumeur de la rue vous place à la tête d’un réseau d’informations plutôt entendu. Si ces rumeurs sont véridiques, alors nous allons sans doute pouvoir faire affaire. Lâchant sa pinte, Gaw’Yn baissa un peu la voix et planta ses yeux dans ceux du Demi-Nain pour continuer. Je suis un donneur de mort voyez-vous ? S’amusant de l’expression de Ganen à cet instant, le Drow ajouta avec un petit rire. Mais rassurez-vous, vous ne faîtes pas partie de mes cibles potentielles, du moins pas encore. Non, reprit Gaw’Yn avec plus de sérieux, mais vous pouvez m’aider à les trouver. Soyez mes yeux et mes oreilles et pour chaque contrat effectué, déniché avec votre aide, vous toucherez un pourcentage de la prime."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Mar 12 Mai - 0:43

-Cette bière est certes très bonne mais je pense que nous pourrions trouver d’autres centres d’intérêt communs. La rumeur de la rue vous place à la tête d’un réseau d’informations plutôt entendu. Si ces rumeurs sont véridiques, alors nous allons sans doute pouvoir faire affaire.

Le Drow n'y allait pas par quatre chemins. C'était assez inhabituel dans ce genre de rencontre, surtout pour une première, et cela déstabilisa Ganen. Commencer une telle rencontre en montrant ses cartes d'entrée de jeu n'était pas faire preuve de subtilité, cela voulait dire que soit son interlocuteur était novice, soit qu'il savait très bien ce qu'il faisait et qu'il en avait encore sous le coude.

-Je suis un donneur de mort voyez-vous ?

Ganen fronça le sourcil, peu rassuré après les mots du Drow, qui ajouta un petit rire. Il n'avait rien d'un enfant de cœur, mais avouer clairement à un parfait inconnu ce genre d'information révélait soit une profonde inconscience, soit un caractère peu prompt à s'encombrer.

-Mais rassurez-vous, vous ne faîtes pas partie de mes cibles potentielles, du moins pas encore.

Ganen avait sourit à ses mots. Cela frôlait la comédie. Pourtant, s'il s'agissait d'un acteur, son sérieux était très crédible. Le Drow n'avait toujours pas énoncé ce pourquoi il avait besoin de lui, mais il dégageait une aura qui forçait le Demi Nain à l'écouter, ne serait-ce que pour savoir où cela le mènerait.

-Non, mais vous pouvez m’aider à les trouver. Soyez mes yeux et mes oreilles et pour chaque contrat effectué, déniché avec votre aide, vous toucherez un pourcentage de la prime.

Ganen s'était redressé sur son siège, fixant les lèvres de son interlocuteur, dont la voix était quasiment dissimulée par le léger tumulte de la taverne, s'éveillant à son activité. Il prit une gorgée de sa pinte, écoutant le craquement de la bûche renouvelée dans la cheminée, méditant les propos du Drow, puis, reposant la choppe sur la table, fit voltiger son écu d'or en l'air, le rattrapa, puis le rangea dans la poche intérieure de son manteau, le sourire aux lèvres. Ganen se montrait méfiant par nature. Il avait l'habitude de traiter avec les voleurs et autres assassins voulant la même chose que ce que voulait Gaw'Yn, et il n'avait cédé à aucuns d'eux, tous ayant échoué à son "test de fiabilité". Mais quelque chose chez le Drow poussait Ganen à lui laisser sa chance. La choppe du Drow était encore à moitié remplie, cependant, Ganen fit signe à l'aubergiste de resservir deux pintes, que le vieil Homme s'empressa de remplir. La jeune serveuse avait visiblement émit quelques réserves au patron qui l'avait malgré tout envoyé servir la table. Apportant les bières avec un sourire forcé, Ganen posa un écu d'or sur le plateau en prenant les pintes, lui adressant un sourire et un clin d’œil, semblant rassurer un minimum la demoiselle, qui reparti malgré tout aussi vite qu'elle était venu. Il fit alors glisser une pinte en direction du Drow.

-Je n'ai pas encore eu l'occasion de côtoyer de... de personne comme vous. Ganen avait hésité à utiliser le mot Drow, ne sachant pas si son interlocuteur l'aurait mal prit ou non. Peut-être pourriez-vous me parler de vous... Avant de parler affaires.

Il souriait étrangement, observant les réactions du Drow. L'homme avait dévoilé son jeu, mais Ganen n'était pas du genre à se laisser démonter, et il avait maintenant un avantage sur son opposant, mais la partie ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Mar 12 Mai - 23:54

Ganen semblait plongé dans une profonde réflexion, et Gaw'Yn le laissa faire, sirotant doucement sa bière. Le Demi-Nain n'arrêtait pas de jouer avec un écu d'or, mais le Drow préféra éviter de laisser son regard s'y attarder pour rester concentré sur Ganen. Le Demi-Nain décida visiblement que cette conversation pouvait continuer et demanda de nouvelles pintes. Cette fois,  Gaw'Yn ne fut pas surpris par la peur de la jeune serveuse car il savait qu'elle arrivait. Le Drow du d'ailleurs résister à l'envie de lui lancer un regard assassin, juste pour s'amuser un peu de sa frayeur mais bon, autant rester professionnel. Il jouerait au loup et à la brebis plus tard.

"Je n'ai pas encore eu l'occasion de côtoyer de... de personne comme vous. Peut-être pourriez-vous me parler de vous... Avant de parler affaires."

Gaw'Yn fronça les sourcils en attrapant la pinte que Ganen lui fit glisser.

"Je pense vous en avoir déjà dit suffisamment, ce serait plutôt à vous de me parler de vous ! Les rumeurs sur votre compte sont-elles fondées ? Etes-vous capable de m'offrir ce que je demande ?" Gaw'Yn imprima un air vexé sur son visage en disant ces mots d'une voix un peu sèche.

Ce n'était pas que de la comédie, le Drow était véritablement vexé. Bon, heureusement pour Ganen, pas assez pour lui planter une dague entre les deux yeux, mais quand même. Il sentait grâce à son empathie que la légère gêne dans la voix de son vis à vis était quasiment feinte. Ganen le testait visiblement, et bien il n'allait pas être déçu, Gaw'Yn savait jouer.

"Oh ! Mais peut-être voudriez-vous avoir une démonstration de mes capacités !"

S'exclama le Drow, sans pour autant trop élever la voix et simulant une lueur de compréhension soudaine sur son visage. Il sembla réfléchir un instant, reposant du même coup la pinte qu'il s'apprêter à porter à ses lèvres.

"Après tout, ce serait peut-être légitime. Décida Gaw'Yn avec un sourire, mais celui-ci ce tordit de plus en plus quand il continua. Je pourrais par exemple soulager ce cher tavernier qui doit souffrir de sa cirrhose du foie. Proposa Gaw'Yn en se penchant vers le Demi-Nain et en parlant d'un ton de confidence. Ou alors je pourrais peut-être prouver à cette jeune fille qu'elle a raison d'avoir peur des gens de ma race." Dit-il d'une voix plus sombre encore et avec un coup d'œil tout sauf amical vers la jeune serveuse.  

Gaw'Yn avait désormais un air de prédateur sur le visage, entre ses yeux brillants d'une lueur agressive et son sourire malsain, il pouvait paraître effrayant et horriblement sérieux. Et le Drow l'était, même si son but n'était pas forcément de tuer ce soir. Pour le moment, il voulait surtout impressionner le Demi-Nain. Mais si tuer pouvait lui apporter ce qu'il voulait, alors il n'hésiterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Sam 16 Mai - 1:46

-Je pense vous en avoir déjà dit suffisamment, ce serait plutôt à vous de me parler de vous ! Les rumeurs sur votre compte sont-elles fondées ? Êtes-vous capable de m'offrir ce que je demande ? Répondit le Drow d'une voix un peu sèche, l'air visiblement vexé.

Heureusement pour Ganen qu'il n'avait pas utilisé le mot Drow, il aurait sûrement fini avec une lame dans l’œil à l'heure qu'il est. Son interlocuteur continua.

-Oh ! Mais peut-être voudriez-vous avoir une démonstration de mes capacités ! Gaw'Yn reposa sa bière sur la table et continua. Après tout, ce serait peut-être légitime. Je pourrais par exemple soulager ce cher tavernier qui doit souffrir de sa cirrhose du foie. Ou alors je pourrais peut-être prouver à cette jeune fille qu'elle a raison d'avoir peur des gens de ma race.

Le Drow avait parlé en regardant successivement les deux personnes concernées, un air sombre se dessinant sur son visage, les yeux brillants d'une lueur lugubre et un sourire malsain sur le visage, lui donnant un air de prédateur. Visiblement, le Drow n'était vraiment pas du genre subtile, et Ganen savait que travailler avec ce genre d'individu était tout sauf durable, ou du moins, que cela ne serait pas discret. Ganen se devait malgré tout de calmer l'individu.

-N'y voyez aucune offense, monsieur Daevlon. Je souhaitais juste m'assurer de la personne que j'avais en face de moi. Vous devez savoir comme moi que dans ce milieu, les oreilles sont nombreuses, et pas forcément bien intentionnées à notre égard.

Le Drow avait visiblement bien plus de cartes dans son jeu que ce à quoi Ganen s'était attendu. Et il n'aimait visiblement pas prendre son temps. Ganen avait le choix désormais, risquer de contrarier l'assassin, ce qui mènerait sûrement à un carnage dans la taverne, ce qui n'était sûrement pas dans son intérêt, ou alors prendre le risque de faire courir le bruit qu'il s'était associé à un assassin du genre tête brûlée... Ce qui n'était pas du tout son genre. Il lui fallait essayer de tempérer l'assassin, mais d'une autre façon que par le jeu, histoire d'éviter un carnage, ou une mauvaise réputation.

-Mais maintenant que je suis assuré de votre identité, nous allons pouvoir converser en gentleman, si vous n'y voyez pas d'objection bien sûr... Je répondrais à toutes vos questions, si vous voulez bien garder vos mains sur votre choppe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Sam 16 Mai - 13:53

Dès que Ganen commença à parler pour le tempérer, Gaw'Yn se détendit de suite. Son visage reprit sa neutralité et sa posture redevint clame. Il s'adossa au dossier de sa chaise, prenant la chope au passage pour cette fois savourer un peu la bière. Le Drow était satisfait de son effet, les sentiments de Ganen étaient maintenant confus, mêlant la crainte et la méfiance. Gaw'Yn détailla le Demi-Nain d'un air un peu contrit. Cette conversation était visiblement très mal partie. Certes, il avait remis Ganen à sa place, mais l'idée d'une quelconque association semblait s'éloigner à grand pas. Il fallait que Gaw'Yn calme le jeu lui aussi.

"Mais maintenant que je suis assuré de votre identité, nous allons pouvoir converser en gentleman, si vous n'y voyez pas d'objection bien sûr... Je répondrais à toutes vos questions, si vous voulez bien garder vos mains sur votre choppe."

Gaw'Yn offrit un sourire avenant au Demi-Nain.

"Ce sera mieux pour tout le monde, en effet. Votre méfiance est, certes, toute à votre honneur, mais comprenez que je partage les même interrogations. Maintenant que vous êtes rassuré sur mon identité j'aimerai, comme vous, savoir qui j'ai devant moi exactement. Une fois ce petit détail réglé, nous pourrons en effet parler affaires, si cela vous sied toujours bien sûr."

Gaw'Yn avait parlé avec calme, sa posture détendue n'avait plus rien d'agressive et un léger sourire rassurant flottait sur ses lèvres. En laissant le choix à Ganen de continuer ou non l'échange, il espérait lui donnait l'impression d'avoir de nouveau les cartes en main et ainsi le rassuré un peu et s'attirer légèrement sa confiance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Mer 20 Mai - 2:10

-Ce sera mieux pour tout le monde, en effet. Votre méfiance est, certes, toute à votre honneur, mais comprenez que je partage les même interrogations. Maintenant que vous êtes rassuré sur mon identité j'aimerai, comme vous, savoir qui j'ai devant moi exactement. Une fois ce petit détail réglé, nous pourrons en effet parler affaires, si cela vous sied toujours bien sûr.

Le Drow était désarmant, passant d'un état proche de la folie meurtrière à celui du calme le plus serein en quelques secondes. Ganen ne savait pas s'il s'agissait d'un jeu d'acteur pour passer d'un tel extrême à l'autre, et si tel était le cas, c'était tout à fait remarquable, mais le sourire sur le visage de ce dernier était certainement l'élément le plus déroutant.

Ganen prit une gorgée de sa bière, réfléchissant à la situation, et se dit que l'assassin face à lui désirait savoir s'il avait bien affaire à la personne qu'il recherchait, ce qui était légitime au final. Il lui faudrait certainement une preuve, que Ganen ne pouvait décemment donner comme cela, mais il pouvait cependant rassurer son interlocuteur.

-Je suppose que vous n'appréciez pas spécialement parler de manière détournée mais je me sentirais plus à l'aise si vous vous prêtiez au jeu, du moins dans des lieux aussi fréquentés, où les oreilles sont nombreuses et indiscrètes.

Ganen se renfonça dans son siège, sa pinte toujours à la main, regardant avec attention son interlocuteur et reprit.

-Pour parler des affaires qui nous unissent, j'ai en effet quelques amis avec lesquels je m'entretiens régulièrement de sujets divers et variés. Je suppose que vous aimeriez que je partage avec vous quelques adresses que m'ont communiqués mes amis, où vous pourriez probablement boire de bonnes bières ? Me tromperais-je ? Avait demandé le Demi-Nain en insistant discrètement mais clairement sur les mots qu'il avait codé volontairement, pour bien le faire comprendre au Drow.

Cette phrase, pour le moins banale et passe partout, servait surtout à établir les bases d'un code entre les deux individus, et Ganen espérait réellement que le Drow comprendrait et se prêterait au jeu, évidemment, il ne pourrait pas l'y forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Jeu 21 Mai - 15:02

Dès les premiers mots de Ganen, le Drow se renfrogna, mais cela ne se vit pas car il siroter toujours sa pinte de bière. Non, il n'aimait pas parler de manière détournée, si des choses devaient être dîtes, alors qu'elles soient dîtes de manières claires, précises et concises. Pas besoin de palabrer pendant des heures en tournant en rond. Déjà ça permettait de gagner du temps, mais cela avait un autre avantage non négligeable pour Gaw'Yn.

En effet, avec son empathie le Drow pouvait sentir si les gens lui mentaient. Le mensonge s'accompagnait de sentiments de tromperie, de mesquinerie, de satisfaction malsaine si l'autre tombait dans le piège, un certain stresse aussi si le menteur n'était pas à l'aise. Mais à partir du moment où les mots devenaient moins précis, où le langage se faisait détourné, il était beaucoup plus facile de mentir tout en cachant ses émotions. Car le mensonge prenait alors des formes de semis-vérités bien pus facile à dire.

Alors non, décidément Gaw'Yn n'aimait pas cela, il préférait vraiment pouvoir parler sans détour pour amener son interlocuteur à faire de même. Néanmoins, le Drow eut un regard critique sur Ganen puis sur le reste de l'auberge qui commençait à s'agiter. Il devait bien avouer que seul un être tel que lui, avec une confiance en lui à la limite de l'acceptable et un certain goût de la provocation, pouvait se permettre de parler aussi librement dans ce genre d'endroit. Le Semi-Nain avait donc des raisons valables pour appuyer sa demande. Restait à savoir si Gaw'Yn lui ferrait assez confiance pour accepter.

"Je suppose que vous aimeriez que je partage avec vous quelques adresses que m'ont communiqués mes amis, où vous pourriez probablement boire de bonnes bières ? Me tromperais-je ?"

Toujours bien calé dans son siège à boire sa bière, Gaw'Yn réfléchit un instant à la réponse qu'il allait donnée. Il ne décelait rien d'autres que de la sincérité émanant du Semi-Nain. Et puis le bénéfice d'une alliance valait bien de petits sacrifices. Ainsi, Gaw'Yn posa enfin sa pinte pour répondre :

"C'est tout à fait ça, je vois que nous arrivons enfin à nous entendre, se réjouit-il. Je ne connais pas bien cette ville, contrairement à vous il me semble ? Aussi toutes les adresses que vous pourrez me recommandées me seront utiles. De plus, je serais alors enclin à vous rendre quelques services à mon tour."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Sam 23 Mai - 23:58

-C'est tout à fait ça, je vois que nous arrivons enfin à nous entendre. Je ne connais pas bien cette ville, contrairement à vous il me semble. Aussi toutes les adresses que vous pourrez me recommander me seront utiles. De plus, je serais alors enclin à vous rendre quelques services à mon tour.

A ces mots, Ganen sourit, comprenant que son interlocuteur acceptait de se prêter à son petit jeu. Prenant une gorgée de sa pinte, il reprit contenance et se redressa sur sa chaise, approchant la tête du Drow. La taverne s'animait peu à peu avec l'heure qui tournait, et il devenait risqué pour lui d'y continuer ce genre de conversation, risquant à chaque instant l'arrivée d'un de ses "amis" qui tournerait sûrement les talons en le voyant accompagné.

La majorité des tables avoisinant celle des deux individus étaient désormais occupées, et Ganen remarqua une personne suspecte attablée à l'une d'elle. Il leur tournait le dos, un capuchon sombre masquant la totalité de sa personne, mais Ganen sût immédiatement à la stature de l'homme qu'il s'agissait d'un Démon, peut-être même d'une Démon, et ses tripes lui criaient que cet individu n'était pas clair, et pas seulement à cause de son accoutrement. Était-il là pour s'occuper du Drow ? Peut-être... Mais ça, il ne le savait pas.

Ganen réfléchit un instant, songea aux possibles réactions que pourrait avoir le Drow en suspectant une oreille malveillante, ne voyant que mort et destruction dans cette taverne qu'il appréciait tant, voyant déjà le tavernier le radier de son rade, et se dit que ce n'était peut-être pas une si bonne chose que cela. Mais peut-être l'avait-il vu avant même que Ganen ne le voit, et qu'il attendait de voir sa réaction pour le tester, ce qui était fort possible au vu du comportement et des aptitudes supposées de l'assassin.

-Je pense que vous n'êtes pas le seul amateur de bonne bière dans les parages. Affirma Ganen en jetant un coup d’œil furtif à l'individu qu'il suspectait, afin que Gaw'Yn en fasse autant. Peut-être devrions-nous nous en assurer en sortant ? Qu'en dites-vous ?

Ganen s'était redressé sur son siège, s’apprêtant à renfiler son manteau avant de finir d'une traite sa pinte, à moitié vide, regardant la réaction du Drow, espérant que ce dernier se tempérerait au moins le temps de rejoindre une éventuelle ruelle sombre et déserte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Dim 24 Mai - 13:53

Gaw'Yn fut satisfait de constater que le Demi-Nain était maintenant plus détendu et semblait plus à l'aise. Visiblement, qu'il se prête à son jeu de code l'avait rassuré. Néanmoins, la concentration de Gaw'Yn fut un instant attirée ailleurs quand il sentit des émotions particulières venir perturber son empathie. Ses sens aiguisés d'assassin se savaient surveillés et il percevait la rancœur, l'impatience, une colère froide et meurtrière. En cherchant discrètement des yeux, Gaw'Yn repéra une silhouette suspecte et encapuchonnée sur sa droite, un peu en arrière.

A la stature et la tenue de l'individu, Gaw'Yn devina qu'il s'agissait d'un Démon, ou plutôt d'une Démone. Etait-elle là pour Ganen, ou pour lui-même ? Cela n'était pas impossible, Gaw'Yn répandait la mort sans se soucier de la race de sa cible. Le Drow essaya de se souvenir des derniers démons qu'il avait tué, l'un d'eux aurait-il eu des connaissances prêtes à le venger ? Pourquoi pas. Ou peut-être que la race n'avait rien avoir là dedans. Gaw'Yn était une de ces ombres que beaucoup souhaiterait voir morte.
Pour ne rien arranger, Gaw'yn agissait souvent pour des commanditaires peu dignes de confiance, vendant leurs informations au plus offrant, des courbettes par devant, un couteau par derrière. Le Drow retient une grimace, encore une raison qui l'incitait à tout faire pour mettre en place un échange profitable et basé sur une certaine confiance mutuelle avec ce Demi-Nain. Encore fallait-il que Ganen soit ce genre de personne, mais les premières impressions de Gaw'Yn étaient plutôt positives. Et s'il s'avérait que quelqu'un l'avait vendu, alors celui là n'aurait pas le temps de dépenser l'argent ainsi amassé, il est dangereux de trahir un assassin.

Le Drow ne pouvait se permettre que son échange avec Ganen soit compromis. Aussi, tout en continuant à siroter tranquillement sa bière, Gaw'Yn glissa discrètement sa main jusqu'à une petite sacoche qu'il portait à la ceinture. On aurait pu croire qu'elle servait à porter les pièces et les écus, oui mais pas seulement. Les doigts de Gaw'Yn effleurèrent une toute petite fiole qui s'y trouvait, au milieu des quelques pièces qu'il gardait là. Dans la fiole était contenue une de ses armes les plus mortelles, un poison nommé Hyokäne. Indétectable, agissant en quelques secondes par contact cutané et à très faible dose, ce truc était aussi dangereux qu'efficace.

Gaw'yn hésitât, il lui suffisait de partir l'air de rien, un geste bien placé et le gêneur serait mort avant que le Drow n'ait franchi la porte de la taverne. Le tout sans que personne ne puisse comprendre quoi que ce soit. Gaw'Yn était un assassin certes, mais il avait appris à tuer avec élégance et discrétion, pas question de sortir la dague à tout va et de faire preuve d'autant de tact qu'un vulgaire bandit. Mais les mots de Ganen coupèrent court aux pensées meurtrières du Drow. Celui-ci regarda le Demi-Nain, un peu surpris, puis un sourire se dessina sur ses lèvres. Ganen était définitivement loin d'être un idiot, et il venait de le prouver une fois de plus. Gaw'Yn jeta un coup d’œil furtif dans la direction du Démon, juste pour montrer à Ganen qu'il avait bien compris. Il échangea ensuite avec le Demi-Nain un regard entendu, termina sa pinte et se leva, retirant de sa bourse une pièce qu'il laissa en pourboire sur la table.

A la base, ses doigts s'étaient refermé sur la fiole de poison mais, curieux de voir comment Ganen allait gérer la situation, il décida de le laisser faire. Il pourrait toujours éliminait le gêneur plus tard. D'ailleurs, il serait intéressant de voir si celui-ci les suivrait et s'il serait le seul. Car Gaw'yn avait repéré d'autres individus potentiellement suspects, mais rien n'indiquait qu'ils s'intéressaient particulièrement à eux. Ce qui n'était pas le cas du Démon qui surveillait visiblement leur moindre faits et gestes.

"Je vous suis." Déclara Gaw'Yn en emboitant le pas du Demi-Nain pour rejoindre la sorti de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   Jeu 28 Mai - 1:45

Le Drow finit sa pinte d'une traite et se leva, laissant un généreux pourboire sur la table.

-Je vous suis.

Ganen fit de même avec sa chope, se leva lentement et renfila son manteau l'air de rien. Avançant lentement jusqu'à la porte de la taverne, Ganen regarda la jeune serveuse se précipiter à la table pour se saisir des chopes et de l'écu du Drow laissé en pourboire, admirant une nouvelle fois les formes agréables de cette dernière, imprimant un sourire sur le visage du Demi-Nain, puis il fit un signe au tavernier, lui signalant qu'il reviendrait probablement plus tard, en début de soirée. Il agissait le plus normalement possible, bien qu'évidemment, une seule chose ne résonnait dans sa tête : le Démon qui les suivrait sûrement, probablement pour tenter de leur ôter la vie.

Les deux hommes sortirent alors ensemble de la taverne, tournant à gauche en sortant, arrivant dans une longue rue, adjacente à l'artère principale, et plus ou moins peuplée à cette heure de la journée, puis encore à gauche à la première intersection qu'ils croisèrent. Cela menait à une petite ruelle étroite, laissant à peine plus d'une largeur d'épaules entre les deux murs de pierres, descendant en petits escaliers de pavés. Excepté les deux petits lampions encore éteints à cette heure et la petite porte sur l'un des deux murs, cette ruelle était un vrai coupe gorge et ne devait pas être très fréquentée, exceptée par les riverains des environs.

Arrivé environ un mètre avant le bas de l'escalier, Ganen s'arrêta, suivi par le Drow, regardant derrière eux pour voir si le Démon les avait suivi, ce qui était malheureusement pour lui le cas. Ce dernier se trouvait toujours à mi chemin dans les escaliers, aussi n'avait-il aucun moyen de fuir rapidement, que ce soit en faisant demi-tour, ou en tentant de fuir par les airs. D'un mouvement rapide et précis, Ganen dégaina et lança l'un de ses couteaux de lancé, de sur sa poitrine jusqu'à la manche du capuchon ample du Démon, ce qui le cloua à la petite porte du mur de la taverne, sûrement l'accès à la réserve. Ganen n'était pas un assassin, mais il savait malgré tout manier sa lame avec dextérité, et il venait une nouvelle fois de le prouver. Être à moitié Nain avait au moins eu l'avantage de lui inculquer les bases du combat, ce qui s'était encore plus intensifié depuis qu'il était dans les ordres.

L'individu essayait de se débattre avec le couteau planté à l'extrémité de sa manche, sans grand succès. Il ne semblait pas vraiment très doué pour un Démon. Sa capuche masquait toujours son visage, et son capuchon était trop ample pour pouvoir deviner précisément sa silhouette, mais Ganen supposa qu'il s'agissait d'une Démon, au vu de sa faible force. Passant lentement à côté du Drow, il chuchota :

-Comment voulez-vous procéder mon cher ? Voulez-vous l’interroger vous-même ou vous préférez que je m'en charge ?

L'individue, toujours en proie avec son entrave provisoire, ne regardait pas les deux hommes avancer, ce qui était une grossière erreur car cela laissait à ces derniers un avantage non négligeable s'ils décidaient de lui ôter la vie de façon précipitée, se débattant sans grand succès. Arrivés à environ deux mètres de cette dernière, Ganen ralentit le pas, contrôlant d'un coup d'œil furtif les deux issues de la rue, s'assurant que personne ne les embêterait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'assassin et l'informateur : jouons au chat et à la souris [Ganen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouons au chat et à la souris ! [Black-Mask & Duela Dent]
» Jouons au chat et à la souris [Silvestre]
» Jouons à chat-nudiste [ Liam C. Weaver ] [X]
» Le chat et la chauve-souris (Sélina Kyle)
» Jouer au chat et a la souris dans un tunnel, ça vous tente ? (Suite du rp studio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rp :: Archives-