Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante


Terre d'Erébion



 

Partagez | 
 

 Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Dim 3 Mai - 23:15

Note : aux yeux de certain(e)s c'est une qualité, pour d'autre un défaut, mais j'ai la manie de faire des fiches avec beaucoup de détails. Voilà, c'est dit. ^^'


Présentation  
   Du personnage
 

  Prénom & Nom : Hefix Intueri Volkarth
   Surnom : Lahnólë (en langue commune, on peut le traduire comme "Savant Voyageur")
  Sexe : Monsieur
  Âge du personnage : 599 ans
  Race : Elfe
  Métier/Rang: Érudit (voir dons)
  Factions : Valar
  Guilde : Guilde du Savoir
  Arme(s) : Arc à flèche fabriqué à la main et (parfois) bâton de marche (se manie comme un bō)
  Compétence magique : Psychométrie par contact + magie de base des Elfes (voir dons)
 
 
Description
   Physique
 

Grand de près de deux mètres, le corps mince de Hefix est parcouru d’une musculature élancée qui laisse supposer  la grande agilité dont il peut faire preuve. Sa peau ne présente aucun poil à l’exception de ses cheveux blanchis par le temps et qui descendent jusqu’aux omoplates, ainsi que ses fins sourcils de la même teinte. Bien qu'il soit encore en bonne forme physique, les marque de son âge avancée lui donnent le physique équivalent à celui d'un homme d'une quarantaine d'années. Doté d’une paire d’yeux vert, Hefix arbore çà et là sur son corps des marques indélébiles de ses aventures, mais heureusement aucune ne lui nuit. Bien entendu, on retrouve chez lui les traits communs à tous les Elfes : oreilles pointues, mains et pieds allongés et fins, mâchoire moins carrée que chez les Humains. Enfin, sa voix est particulièrement grave, mais cela n’empêche pas d’y retrouver la même musicalité que chez ses semblables.

Style vestimentaire :

Au niveau vestimentaire, on verra souvent l'érudit porter des vêtements dont les tons rappellent les couleurs de la nature : vert, brun, gris, mais aussi parfois bleu, rouge ou jaune lorsque l’occasion s’y prête. Ses vêtements sont toujours faits à partir de fibres naturelles ou de cuir, certains créés par la magie des siens et conservés depuis des décennies, d'autres fabriqués à la main par des artisans d'un peu partout sur le continent. Lorsqu'il sort de chez lui, il ajoute souvent une grande cape à capuchon du même vert que ses yeux de même qu'une ou deux sacoches de cuir portées en bandoulière dans lesquelles ils transportent de quoi écrire et dessiner, mais aussi des notes déjà rédigées ou encore de petits outils et des contenants pour recueillir des choses intéressantes ou utiles. Il attache rarement ses cheveux, mais il les garde souvent vers l'arrière de sa tête à l'aide d'une mince lanière de cuir tressé lui passant sur le front. Le peu de bijoux qu'il possèdent consistent en de petites perles qu'il utilise parfois pour se faire des mèches, des boucles d'oreilles argentées ou dorées représentant divers éléments de la nature ainsi qu'une bague gravée d'inscriptions elfiques qu'il porte en permanence à son annulaire droit, cadeau familiale cher à ses yeux.

Équipement et armes:

Hefix possède un grand arc d'if qu'il a confectionné lui même et qu'il entretient de façon plus ou moins mensuelle afin de s'assurer qu'il reste toujours performant. Il l'utilise en général pour la chasse, mais s'il devait s'en servir comme arme, il n'aurait aucun problème à toucher sa cible avec précision, ayant appris tôt dans sa vie à en faire usage comme ses frères et sœurs de race.

Une autre arme qu'il traîne avec lui lors de ses grands voyages se présente sous la forme d'un long bâton de marche à peine plus petit et confectionné dans du bois de fer. Hefix a développé avec ce grand bâton des méthodes de combat qui consistent surtout à frapper les articulations et le crâne de l'adversaire, mais parfois aussi à utiliser l'une des extrémités du bâton pour toucher des points précis sur le corps de l'autre. En aucun cas ce maniement n'a été utilisé pour tuer, mais il permet à l'Elfe d'incapaciter un adversaire très efficacement.

D'autres armes sont en la possession de l'érudit, certaines offertes en cadeaux ou bien trouvées et récupérées. On y retrouve des dagues et des épées de taille diverses, parfois forgées dans un métal renforcé par la magie pour être plus efficaces ou plus durables, mais s'il connaît la théorie derrière la manière d'utiliser ces diverses lames, il n'a jamais pratiqué et n'a pas l'intérêt de l'apprendre. Par contre, il les a testées de diverses manières et les a étudiées, comme en témoigne ses notes sur le sujet

Il possède en contrepartie peu d'armures et la seule vraiment complète et bien entretenue (car il l'utilise lors de ses voyages) est constituée de cuir renforcé et lui fut faite par un Nain tanneur réputé après qu'il en ait fait la commande. Cette armure lui couvre l'ensemble du corps, mais Hefix préfère le plus souvent se limiter à son tronc, ses pieds, ses tibias et ses avant-bras afin de conserver une liberté de mouvement confortable. Les autres armures sont incomplètes et peu sont actuellement ajustées à son corps, mais il les conservent pour les même raisons qu'il conserve ses épées, afin de les étudier de près.

Image de Hefix:
 
 
Description
   Mentale
 

D'un naturel calme et patient, l'Elfe possède une remarquable curiosité qu'il a développé très tôt dans sa vie et, si parfois cela l'a mis dans l'embarras, il sera toujours ouvert à apprendre de nouvelles choses et entendre l'avis d'autrui, même s'il n'est pas d'accord.

En fait, Hefix est toujours respectueux vis-à-vis autrui et on ne l'entendra jamais insulter ou rejeter quelqu'un. Sa sagesse le poussera plutôt à passer par la discussion afin de régler un problème dans l'espoir de trouver un terrain d'entente qui plaira à tous les partis. Il s'exprimera donc avec tact et diplomatie, ce qui donne généralement envie à son destinataire d'en faire de même avec lui. Confronté à une situation inattendue ou dangereuse, l'érudit fera preuve d'adaptation et aidera ceux et celles qu'il peut aider, mais sans non plus en oublier sa propre sécurité et mettre en danger sa vie.

Hefix a aussi développé un atout pour la rêverie et il n'est pas impossible que son désir d'observer un phénomène, même connu, le distrait et le détourne de son objectif principal. C'est une des raisons pour lesquelles il se tiendra plus souvent seul, pouvant ainsi aller à son rythme sans nuire à autrui ni se sentir pressé.

Enfin, il ne rabaissera jamais qui que ce soit concernant leurs connaissances et sera même heureux de leur offrir les siennes, tant qu'elles ne soient pas utilisées à des fins mauvaises. Si jamais on le remet en doute, il prendra le temps d'expliquer et saura vulgariser afin que même le plus bête des Gobelins puisse saisir ses dires.
 
Votre
   Histoire
 

C'est dans une communauté Elfique résidant quelque part dans la forêt de Démérionne le jeune Hefix Volkarth, premier enfant de sa famille, vit le jour, car à l'époque il n'avait pas encore acquis son second nom Intueri. En fait, à cette époque reculée le jeune Elfe n'était pas bien différent des autres et jusqu'à l'âge d'environ 45 ans, période considérée comme l'enfance pour sa race, il fut élevé selon les traditions ancestrales. Tir à l'arc, formes d'art diverses, respect de la nature et magie étaient les quatre axes mis de l'avant, avec en parallèle un apprentissage de base sur le monde d'Erébion, soit l'essentiel à connaître. Pour le jeune Hefix, c'était alors amplement suffisant, jusqu'à ce que, à l'âge de 47 ans, il fasse une rencontre, si on peut le voir ainsi, qui allait changer sa vie et le mettre sur la voie qui l'a mené à l'érudit qu'il est désormais.

Plus curieux que la moyenne, il avait décidé d'aller explorer vers l'orée de la forêt après avoir avertis les siens. Par sécurité, on lui avait demandé d'avoir un arc avec lui et de ne pas aller dans la plaine, aussi se rendit-il aussi loin que possible, là où les arbres commençaient à se faire plus rare au profit des arbustes et des herbes hautes. L'après-midi s’amorçait à peine lorsque la plaine en elle-même fut visible et l'Elfe grimpa dans le plus haut arbre qu'il trouva, espérant ainsi voir un peu plus loin. Il resta là pendant un long moment, confortablement installé sur l'une des grosses branches à profiter du vent, du soleil et de la tranquillité des lieux, avant d'être sorti de sa torpeur par un hennissement. Se redressant, en équilibre sur la branche, Hefix observa les environs, s'attendant à voir passer un cheval sauvage, mais en repérant l'équidé au pied de l'arbre, il se figea, trop surpris par le spectacle qui s'offrait à lui.

Robe d'un blanc immaculé brillant au soleil et longue crinière soyeuse flottant au vent, c'était en vérité une licorne que Hefix avait repérée. Et apparemment, cette dernière l'avait déjà repéré lui, car elle hennit de nouveau, comme si elle l'appelait. Impressionné, le jeune Elfe s'exécuta en descendant de l'arbre avec souplesse. À cet instant, il réalisa quelque chose d'étrange : il n'avait plus de corps! Et la licorne continuait de hennir en observant les branches, ignorant apparemment qu'un Elfe se tenait à ses côtés. Intrigué par la tournure des événements, il ramena son attention vers l'arbre et fut surpris d'y voir un individu encapuchonné . L'inconnu se tenait en silence et observait simplement la licorne, le visage caché. Puis, sans crier gare, il sorti d'une poche une petite sarbacane et envoya une salve de fléchettes à la licorne. L'attaque fut si soudaine que la pauvre créature les reçues sans même avoir la chance d'esquiver et s'effondra rapidement alors qu'elle tentait de fuir. Hefix tenta d'interagir, mais aucun son ne sortait de sa bouche inexistante, il ne pouvait qu'observer en silence l'horreur qui allait suivre. La silhouette anonyme ricana en descendant de l'arbre et s'approcha de sa cible désormais paralysée, à l'exception de ses yeux qui. Sans aucune délicatesse, et avec l'aide d'outils grossiers contenus dans une grosse sacoche de cuir, il s'affaira à arracher la corne de la licorne, couvrant par le fait même son pelage de taches vermeilles. Impuissant, Hefix pu lire dans les yeux de la bête une terreur sans nom avant que la vie ne les quitte. Une fois sa sale besogne complétée, l'horrible personnage rangea l'ensemble de ses outils puis s'éloigna nonchalamment sans même un regard pour son crime des plus odieux.

La scène s'effaça soudainement pour laisser place à un ciel bleu. Hefix était de retour dans son corps, mais se sentait étrangement exténué, incapable de penser correctement. Il tenta de descendre de l’arbre lentement, étape par étape, mais il échoua lamentablement et tomba lourdement sur le sol avant de perdre connaissance. Lorsqu'il rouvrit les yeux, les étoiles et la lune avaient remplacé le jour, mais la sensation de fatigue était toujours présente, bien que diminuée de beaucoup. Se relevant péniblement, il constata que dans sa chute il s'était blessé à l'épaule gauche et chaque mouvement du bras ravivait la douleur comme un choc électrique. Heureusement pour Hefix, ses sens étaient assez sensibles pour qu'il puisse bien y voir dans la forêt, d'autant plus que le ciel toujours dégagé permettait à la lune d'éclairer à son plein potentiel. Il se mit donc en route vers sa communauté, restant aux aguets au cas où une mauvaise surprise se présentait dans le noir.

C'est sur le chemin du retour que d'autres Elfes partis à sa recherche un peu plus tôt le retrouvèrent. On le questionna d'abord pour s'assurer que tout était bien et l'un des soigneurs présent dans le groupe pu s'occuper de son épaule, seule blessure plus sérieuse, puis on le ramena chez lui où sa famille le pressa de nouvelles questions, mais ils réalisèrent bien vite qu'il était fatigué, aussi le laissèrent-ils se reposer dans le confort de la demeure familiale. C'est au lendemain de cette journée étrange qu'il pu enfin leur faire le récit de ce qui lui était arrivé. Les Elfes étant connaisseurs en matière, tous s’entendirent pour dire que ce qu'avait vécu Hefix était ni plus ni moins une vision, mais de quelle nature? Les plus vieux mages de la communauté purent répondre à la question et c'est ainsi qu'on appris que le jeune Elfe possédait le don rare de la psychométrie. On lui expliqua alors que la scène à laquelle il avait assisté datait d'une lointaine époque, lorsqu'un individu inconnu piégeait les licornes afin de leur arracher leur corne, réputée pour avoir des utilités miraculeuses. Jamais cet être horrible ne fut identifié et jamais on ne su comment il procédait. Simplement, il disparut comme il était apparu et on cessa du jour au lendemain de retrouver des cadavres de licornes écornées.

À partir de cette époque, Hefix reçu le second nom Intueri, terme ancien signifiant « celui qui voit plus loin », en raison de sa capacité aussi rare que précieuse aux yeux de plusieurs. Avoir le privilège de revivre le passé est une chose que nombre de mages auraient souhaités, mais aucun n'y était parvenu avec facilité, alors que pour Hefix, il lui suffisait de toucher n'importe quoi et de se concentrer. D'ailleurs, cette capacité nouvellement découverte lui donna une envie d'en apprendre davantage sur le passé, se disant qu'il pourrait, avec un peu de chance, compléter certains récits auxquels il avait accès au sein de la communauté s'il tombait par hasard sur la période de temps correspondante. À défaut de pouvoir choisir quelle époque il revoyait, cette occupation lui permis à mieux réguler sa concentration afin de ne pas s'épuiser à chaque vision, mais ce fut aussi l'origine de ce qu'il est désormais.

Vers l'âge de 113 ans, jugeant qu'il avait fait le tour de tout ce qu'on pouvait lui offrir parmi les siens, il prit une décision surprenante pour plusieurs d'entre eux : il quittait pour voyager. Seulement, ce qu'il avait en tête n'était pas un voyage de quelques semaines pour prendre des vacances, mais bien un véritable périple dans plusieurs villes qui, si elles étaient assez sécuritaires, était aux yeux de la communauté Elfique des sources de problèmes et d'une barbarie terrible. Hefix y voyait pour sa part l'opportunité de compléter les connaissances qu'on avait déjà acquises sur les autres régions du monde et c'est avec ce désir de découvrir et d'apprendre qu'il partit. Durant quelques décennies, il vécu loin de sa famille et ses amis d'enfance, apprenant pendant ce temps les langues d'autres peuples, découvrant la base de leurs mœurs et leur culture, goûtant à des plats et des aliments dont il ignorait même l'existence et  apprenant comment on pouvait vivre dans le désert brûlant de Solariàs aussi bien que d'autres résidaient dans les montagnes glaciales de Gilvégane.

De temps en temps, lorsqu'il passait non loin de la forêt de Démérionne il faisait un détour pour revoir ceux qu'il avait connu au début de sa vie, mais à chaque fois il sentait qu'on le trouvait étrange, marginal, et apparemment personne ne semblait comprendre la passion qui l'habitait désormais. C'est que Hefix avait décidé de vouer sa vie à apprendre, non seulement à lui, mais aussi aux autres. Cependant, ce désir d'enseigner ses connaissances était limité par celles-ci, car bien qu'il avait vu en surface beaucoup de choses, lui voulait aller en profondeur, retrouver les détails oubliés par le temps ou connu par un conteur dans un village perdu au milieu de nulle part. C'est pourquoi, à l'âge de 142 ans, il entama ce qu'il décrit personnellement comme sa Grande Expédition.

Des décennies durant, il retourna dans les villes et villages qu'il avait déjà visité, mais alla beaucoup plus loin qu'à sa première visite, documentant tout ce qu'il voyait, questionnant autant les marchands que les mendiants, les guerriers que les nobles, les prêtres que les voyageurs. Parfois en groupe de voyage, parfois seul, l'Elfe visitait des lieux oubliés par les gens et par le temps, redécouvrant des ruines perdues et des objets qui lui apprenait, grâce à sa magie, des secrets. Et toutes ces informations, Hefix les notait avec grand soin, ajoutant au besoin des croquis, des schémas, des paroles de poèmes ou de chansons. Loin de la civilisation, il étudiait cette fois-ci la faune et la flore, passant parfois des jours à observer le comportement d'un couple d'oiseau afin de voir leurs œufs éclore, mais ce même comportement pouvait aussi se retrouver dans une forge remplis de Nains où encore une fois il observait leurs méthodes de travail, questionnant au besoin afin de corriger et ajouter des précisions à ce qu'il avait écrit.

Ses mésaventures se passaient parfois en compagnies de personnes aux occupations plus obscures, car il arrivait que ses questions ne trouvent réponses que dans une salle au trésor ou une bibliothèque privée, ce qui lui compliquait la tâche. Ce genre de pratique fut rare et Hefix n'en parlait jamais, préférant se faire oublier par ceux et celles qu'il engageait pour ce genre de service. Son étude s'étendit aussi aux îles qui entourent Erébion, îles qu'il pu atteindre parfois comme passager (clandestin ou non), parfois comme membre temporaire de l'équipage lorsqu'il n'avait pas le choix. Durant sa Grande Expédition, Hefix passa à la demeure familiale pour y laissa chaque fois un peu plus de notes, d'items et de souvenirs. Si les gens étaient curieux, personne n'osait vraiment mettre la main dessus, car des rumeurs couraient à propos du voyageur, certaines disant qu'il était devenu fou, d'autre qu'il fuyait en fait des gens à ses trousses et donc mettre la main sur les informations amassées par Hefix était dangereux. Bien sûr, d'autres plus rationnels y avait jeté un œil, mais l’apparent désordre et la présence d'informations farfelues leur faisait vite perdre intérêt.

Ce manège dura longtemps et c'est seulement à l'âge de 576 ans que Hefix, surnommé à présent Lahnólë, revint à la demeure familiale pour commencer son œuvre, la Grande Encyclopédie d'Erébion. Comme il y avait accumulé tout ce qu'il avait amassé lors de ses aventures, il en avait hérité et réaménagea certaines parties. Transformant tout l'étage supérieure en une énorme bibliothèque pour y classer les livres qu'il avait obtenus, mais aussi ses propres notes. Ailleurs dans la maison se trouvait ce qui pouvait s'apparenter à première vu à un laboratoire d'alchimie, lieu où Hefix ne créait pas de potions, mais étudiait en fait divers plantes,  ainsi que d'autres choses provenant d'animaux ou simplement de la terre. À la structure externe de la maison, l'Elfe fit construire une sert pour y faire pousser une partie des plantes dont il avait récolté les graines, bien à l'abri, mais aussi bien entretenues. Lorsqu'enfin il eut effectué toutes les modifications qu'il désirait, il s'attaqua pour de bon à l'encyclopédie, travail long et fastidieux qui lui demanderait de nombreuses années.

Hefix voyage bien peu à présent qu'il a commencé son recueil, mais cela ne l’empêche à l'occasion de prendre son bâton et de disparaître quelques temps, laissant le soin à des amis de s'occuper de ses plantes. Ces séjours ont souvent pour but d'aller visiter de vieux amis et plus rarement d'aller retrouver un détail qu'il aurait omis ou perdu. On verra alors sa grande silhouette vêtue de son armure de cuir et de sa cape verte en bordure d'un chemin, l’œil toujours à l’affût d'une nouveauté. Âgé de 599 ans, l'érudit n'hésitera pas à offrir une histoire à qui veut l'entendre et si jamais on vient chez lui pour découvrir ce qu'il sait, il sera toujours prêt à recevoir même le plus lointain des voyageurs.

Une chose est certaine pour Hefix : son aventure n'est pas terminée, seulement en suspends, et lorsqu'il aurait complété son ouvrage, il trouvera un moyen de quitter Erébion pour de bon vers les Terres Inconnues afin d'aller y finir ses jours.
 
Présentation de
   Vos dons/ Vos défauts
 

Dons :

  • Psychométrie par contact (magie) : capacité de connaître, au prix d'une certaine concentration, le passé d'un objet, d'un être ou autre en le touchant directement avec la peau. Il est nécessaire que la chose soit assez concrète, quelque chose de trop vague comme un cours d'eau ou des traces de pas ne donnera rien. Il est à noter que Hefix ne peut choisir la ou les périodes qu'il veut voir. S'il s'agit d'une chose non-vivante, il verra la ou les scènes d'un point de vue choisit, mais lorsqu'il s'agit d'un être vivant, il verra la scène à travers les yeux de celui-ci. La vision se déroule à une vitesse normale, inclut le visuel comme l'audio et, s'il y a lieu, les sentiments vécus lors de l’évènement seront aussi ressentit. Si la concentration de Hefix est brisée ou que le contact avec l'item/être cesse, la vision prend fin aussitôt. Enfin, il peut volontairement mettre fin à la vision ou sortir d'un souvenir au profit d'un nouveau, toujours sans contrôle sur la période visée. Il est à noter qu'un item provenant d'un être vivant, par exemple une touffe de poil ou une plume, est considéré comme un objet non-vivant, bien qu'il provienne d'un organisme vivant. Même chose pour un cadavre.
  • Érudition : au cours des années, Hefix a accumulé une quantité impressionnante de connaissances touchant la faune et la flore d'Erébion (et des îles voisines), les différentes races et peuples y vivant, les différents territoires s'y trouvant, le tout concernant autant l'époque actuelle que le passé. À cela s'ajoute la maîtrise des langues principales des races, tant écrites que parlées, ainsi plusieurs dialectes, ceux-là principalement à l'écrit, mais aussi une certaine familiarité avec la culture de ces même races (on peut inclure tout ce qui fait penser à la culture, que ce soit la danse, la musique, la poésie, la sculpture, les mœurs, la religion, etc). Son savoir sur la magie et les sortilèges est lui aussi assez étendu, mais se limite à la théorie, aucunement à la pratique, et il en va de même pour de nombreux métiers, par exemple la forge, l'architecture, l'alchimie, la médecine, etc.
  • Dessin : très tôt dans sa vie Hefix a manifesté une grande facilité a reproduire sur papier ce qu'il voyait devant lui. Sans que tous les détails s'y trouve, on pouvait facilement facilement reconnaître un individu ou un lieu et à travers les années, ce talent fut fort bien entretenu et amélioré, de tel sorte que Hefix peut désormais reproduire de mémoire plusieurs animaux, plantes ou lieux importants.
  • Mémoire eidétique : ce don s'est développé en même temps que Hefix améliorait ses capacités en dessin. À force de regarder les détails importants de ce qu'il observait, il a finit par acquérir le réflexe de noter mentalement ces détails, ce qui lui permet aujourd'hui de se souvenir facilement d'une image ou d'une mélodie.


Qualités :

  • Honnêteté : à quelques exceptions près, Hefix a toujours fait preuve d'une grande honnêteté, tant envers lui-même qu'envers autrui. Mentir n'est pas dans sa nature et lorsqu'il le fait, ce n'est pas à la légère et il réparera ce qu'il considère comme une faute dès qu'il le pourra.
  • Respect : quel que soit le statut, le rang, le métier ou la race d'autrui, Hefix traite tout le monde avec le même respect. De même, malgré tout ce qu'il connaît, il ne se pense pas meilleur qu'un autre, même qu'il considère que chaque personne connaît au-moins une chose qu'il ignore.
  • Pacifisme : face à un ou plusieurs adversaire, Hefix préférera toujours passer par les mots plutôt que par les poings. Advenant le cas où il soit forcé de se battre, il se limitera à incapaciter temporairement l'autre pour se mettre lui-même en sécurité, mais ne tuera jamais, sauf si sa vie ou celle d'un être cher en dépend.
  • Patience : combien de fois est-il resté perché dans un arbre des heures durant pour observer le comportement d'une meute d'animaux? Combien de fois a-t-il essayer encore et encore de faire pousser chez lui des plantes qui étaient incroyablement sensibles à leur environnement? La patience infinie de Hefix est quelque chose d’incompréhensible pour la plupart des gens, mais s'il doit attendre pour quoi que ce soit, il ne se plaindra jamais.


Défauts :

  • Non-ponctualité : bien que Hefix sache évaluer l'heure en fonction de la position des astres diurnes et nocturnes, il sera paradoxalement incapable de suivre un horaire fixe, mauvaise habitude elle aussi développée dans ses voyages qui étaient autant indéterminés en temps qu'en direction.
  • Pacifisme : s'il cherche à éviter la confrontation, cette attitude devient un défaut lorsqu'il s'obstine à vouloir passer par le chemin de la non-violence. Il refuse de reconnaître qu'un usage modéré de la force pourrait parfois lui être utile et tentera de convaincre ses alliés de na pas passer à l'acte.
  • Solitaire : s'il lui est arrivé de voyage en groupe afin de mieux affronter certaines régions, il préfère quand même voyager en solo, ce qui lui a déjà causé des ennuis par le passé. Cet isolement le suit aussi dans sa vie quotidienne et à l'exception de sorties en ville pour aller se procurer de quoi manger, on le verra rarement ailleurs que chez lui. Il est à noter que sa nature solitaire ne l’empêche pas d'avoir des personnes chères à son cœur un peu partout en Erébion.
  • Curiosité : Hefix apprend certes de ses erreurs, mais même plusieurs siècles d'expérience ne peuvent le retenir lorsqu'il est questions de découvrir une nouveauté. Cette attitude l'a d'ailleurs poussé à quelques reprises à passer par des chemins illégaux pour atteindre son objectif, allant par le fait même à l'encontre de ses valeurs.


Autre :

  • Sa plus grande crainte est de mourir avant de compléter son œuvre, la Grande Encyclopédie d'Erébion, mais il ne craint pas la mort en elle-même.
  • Son plus grand rêve est de finir ses jours ailleurs que sur le continent qui l'a vu naître.
  • Il apprécie l'alcool, en particulier l'hydromel, mais il boira très rarement et toujours avec modération, préférant déguster et savourer plutôt que se soûler.
  • Il traîne toujours sur lui de quoi prendre des notes et faire des croquis.
  • Si jamais on le questionne sur un sujet, c'est avec beaucoup de passion et de détails qu'il en parlera, mais ne se sentira pas blessé si on lui demande d'écourter ses explications. Il a conscience que tout le monde n'a pas la même passion que lui et ne s'en offusque pas,
    mais bien qu'il soit respectueux envers tous et toutes, il se contentera d'une courtoisie des plus basique pour quiconque considère qu'apprendre plus que nécessaire est inutile (ce qu'il dénomme lui-même comme étant de l'ignorance volontaire).
  • Hefix se fait un point d'honneur à ne pas offrir ses connaissances pour causer du tort. Pour le faire changer d'avis, cela prendrait une situation des plus extrêmes et c'est un véritable monstre qui verrait alors le jour.
  • Explorer de vastes territoires implique de savoir où l'on va et c'est pour cette raison que Hefix a rapidement appris à s'orienter au milieu de nulle part en se fiant aux astres, mais aussi aux autres signes qu'offre la nature. Il ne saura pas avec précision où il se trouve, mais pourra relativement aisément retrouver la civilisation, à moins d'être en territoire complètement inconnu.
  • Ses nombreux voyages lui en ont fait voir de toutes les couleurs et s'il a déjà été malpris par le passé, il a appris de ses erreurs et saura se débrouiller dans la plupart des milieux pour trouver de la nourriture (si applicable) et survivre adéquatement avec un équipement limité ou inexistant, mais cela ne veut pas dire qu'il appréciera l'expérience pour autant.
  • Il est arrivé que Hefix désire atteindre des informations plus surveillées ou moins accessible et il a donc déjà fait appel à des experts en la matière. Cela lui permet de reconnaître les signes cachés de quelques guildes/factions plus secrètes dans quelques régions. Néanmoins, c'est une pratique qu'il évite autant que possible et plus il peut s'en tenir loin, mieux ce sera. Aussi, il s'agit probablement là des rares connaissances qu'ils gardent pour lui, sachant très bien que ce genre d'information ferait plaisir à des gens peu recommandables s'ils étaient au courant.

 
Complément
   De la fiche
 

  Code du règlement : [Validé]
  Comment es-tu arrivé ici ? : La faute revient à Faren Delem. Vous êtes coincé avec moi. Ou j'suis coincé avec vous?
  Que pense tu du forum pour le moment ? : Oui je le veux jusqu'à ce que la mort nous sépare.
Temps de présence prévue pour le moment ? : Autant que possible.
Acceptes-tu de céder ton personnage au profit du forum ? Seulement de façon indirecte, par exemple quelqu'un qui met la main sur ses notes.
Acceptes-tu la mort potentielle de ton personnage ? Oui, mais seulement après m'être entendu hrp, donc pas dans n'importe quel rp.
 
 


Dernière édition par Hefix Intueri Volkarth le Lun 2 Nov - 21:44, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa
Messages : 366
Date d'inscription : 26/03/2015
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Lun 4 Mai - 11:04

Alors, alors, alors ! Hefix bienvenu ! Déjà ^^

Hum donc dans les dons/pouvoirs je pense qu'il faudrait que tu mette " Adaptation/survie, et Orientation " dans autre ou dans qualité. Ce ne sont pas des pouvoirs ni des dons, mais plus des choses que tu apprise sur le tas lors de tes voyages.

Ensuite on ne sait pas trop quoi penser de "Aptitude à reconnaître des individus ouverts à l'illégalité". En gros tu arrive à les reconnaitre quand tu les vois, ou tu es obligée de faire détection pour le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Lun 4 Mai - 17:04

Changé pour adaptation et orientation.

Sinon, pour l'autre je l'ai mis dans autre aussi, c'est effectivement pas un don non plus, c'est une autre "aptitude" développée avec l'expérience. C'est rien de magique, il sait simplement où aller (seulement dans certaines régions, pas partout, si besoin on peut discuter desdites régions) pour trouver des gens qui seraient prêt à passer par des moyens détournés pour l'aider dans sa démarche. Si applicable, il peut reconnaitre un symbole caché ou subtilement inclus dans une architecture, un tableau ou autre laissant entendre qu'il trouvera ce qu'il chercher.

Je précise qu'il ne connait évidemment pas toutes les activités des regroupements (plus ou moins) criminels dont il a connaissance et ne s'y intéresse pas plus que ça. Son but est plus de, par exemple, atteindre une bibliothèque gardée ou une salle au trésor qui contient un item qu'il veut étudier. Jamais il n'a volé quoi que ce soit, il s'est toujours limité à prendre des notes et utiliser sa psychométrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Dim 10 Mai - 22:38

Voilà, la description mentale et l'histoire (j'ai trimé, ç'aurait été ridiculement long sinon) sont ajoutées!

Est-ce que tout est beau ou il y a des choses à modifier?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Dim 10 Mai - 23:49

Et bien écoutes Hefix, pour moi, personnellement, tout est bon, et j'ai hâte de voir ce que donneront tes RPs ^^ (Peut-être même faire un RP entre Ganen et Hefix pourquoi pas ^^)

Ta fiche a mon aval, le Maître du Jeu devrait venir te valider d'ici peu ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 27/03/2015
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Dim 10 Mai - 23:52

C'est une très bonne fiche à mon goût. Validé ! ^^

J'ai hâte de voir Hefix parcourir les terres d'Erébion, et peut-être, pourquoi pas, publier un ou deux (ou plus...) exemplaires de sa Grande Encyclopédie d'Erébion.

Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Encyclopédie vivante
Messages : 1759
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 25
Localisation : Un peu partout
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Lun 11 Mai - 0:17

Merci!

Yay! Maintenant j'vais pouvoir m'amuser! cheers

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Lun 11 Mai - 11:05

Soit le bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Fonda powa
Messages : 366
Date d'inscription : 26/03/2015
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   Lun 11 Mai - 13:29

Youpi ! J'ai enfin pu te mettre de la couleur Very Happy

Bonne route en Erébion, terre que tu connais déjà bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hefix Intueri Volkarth, encyclopédie vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une chatte emmurée vivante miraculée pour la fin d'année...
» Comment s'attirer les "foudres" d'une énorme entité de pierre vivante rien qu'en faisant une bataille magique de purée... [TOTALEMENT LIBRE]
» Si la peluche est pas vivante, c'est pas drôle [DysonxLily] abandonné
» Je suis vraiment toujours vivante ? - Lexa
» capuchette toujours vivante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vie du Forum :: L'Almanach :: Personnages :: Fiches validées-