Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]





 

Partagez | 
 

 Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Lun 4 Mai - 1:52

Ganen avait prit la main de la Si'Lura avec un plaisir non dissimulé et l'avait suivi jusque la forêt de Démérionne. Elle avait en effet été un bon guide puisqu'ils l'avaient rejoint en un rien de temps, décevant quelque peu Ganen qui avait espéré faire plus ample connaissance avec la demoiselle.
Ralentissant la cadence à l'approche de l'orée de la forêt, Ganen changea alors du tout au tout, passant du séducteur bavard, cajoleur et plaisantin au guerrier silencieux et concentré. Après tout, des gens disparaissaient dans cette forêt, et il n'avait nullement l'envie d'en faire partie.

-Je suggère de me laisser passer devant à partir d'ici.

Il avait mit la main sur la poignée de sa dague, se préparant à dégainer au premier signe de danger, cherchant d'éventuelles traces laissées par le chariot marchand des deux apprentis boulangers. Ganen n'avait qu'une maigre piste : ils étaient parti en chariot pour une caverne perdue dans la forêt. Heureusement pour lui, Ganen était un très fin limier, capable de pister n'importe quoi ou n'importe qui, tant qu'il pouvait trouver ne serait-ce que d'infimes traces.
Après quelques dizaines de minutes à tourner sur le sentier, il trouva une trace de ce qu'il pensait être une roue de chariot virer vers les fourrés... Suivant cette piste des yeux, il porta son regard sur ce qui semblait être la caverne dont avait parlé le boulanger.

-Qu'en pensez-vous ? Vous pensez que c'est là ?

Il pointa alors du doigt la cavité, une sorte d'agglomérat d'immenses rochers bruns émergeant de la terre et des hautes herbes, formant une sorte de faille béante s'engouffrant dans le sol, comme si une griffe démesurée avait labourer le sol.


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy




Dernière édition par Ganen Sarlan le Jeu 28 Mai - 0:46, édité 1 fois
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Mar 26 Mai - 2:03

Arrivée à l'orée du bois, le nain voulu passer devant. Il montra sa dague à la jeune Si'Lura, ce qui l'a fit sourire. Elle était bien mieux équipée que lui, mais elle le laissa passer devant, pour lui laissé sa fierté de nain en paix.

Elle sourit, et sans un mot, l'invita à prendre les devant.

Cela faisait quelques minutes qu'ils étaient entrés dans la forêt de Démérionne, et elle semblait calme, paisible. A l'orée du bois, la forêt semblait être normal, mais au bout de quelques kilomètres, plus en profondeur, cela changer, les bruits disparaissaient, les animaux ne montraient plus le bout de leur nez, et des corbeaux sortaient en trombe des arbres, fuyant quelques choses...

Le nain semblait avoir trouvé quelque chose.



-Qu'en pensez vous ? Vous pensez que c'est là ?


Sia sourit et passa au devant du nain. Elle regarda les traces qu'il avait trouvées, même si elle savait très bien que ce n'était l'endroit qu'ils cherchaient.


- Non, nous sommes bien trop peu avancée dans la forêt pour que se soit ici. Les champignons que recherche le boulanger se trouve bien plus loin. Nous avons encore au moins une bonne demi-journée de marche, mais la nuit tombe, nous devrions trouver un endroit ou passer la nuit, et j'avoue ne pas être très rassurée par l'aura de cette forêt. Mais nous avons de la chance, si peu enfoncée dans ces bois, nous ne risquons pas grande chose, peut être croisé un sanglier ou deux, tout au plus.

Elle lui sourit et marcha en direction de la caverne qu'il lui avait montrée. Le soleil commençant à décliner, ses yeux changèrent de forme. Elle commença à voir les choses différemment, un moment qu'elle appréciée énormément.


- Cette caverne à du leur servir, tout comme elle va nous servir cette nuit mon ami !


Elle lui sourit, puis elle le regarda.


- Avant toute chose, je me nomme Sia. Et si vous ne l'avez pas constaté, je suis une change forme, plus communément appelé Si'Lura. Et avant d'entrer dans cette grotte, je vais aller la vérifier, pour être sur que nous puissions y déposer notre camp.


Sur ces paroles, toujours souriante, Sia ôta sa cape de velours brun, la plia et la déposa sur le sol. Elle allait défaire le reste de ces vêtements lorsqu'elle sentit le regard du nain, toujours posé sur elle. De nature peu pudique, et habituée à devoir se changer, elle continua sa manœuvre. Défaisant son pantalon puis son haut rouge vif, les pliants et les déposants au sol. En un grognement, elle prit sa forme animale. C'est alors qu'un magnifique Marozi apparue devant les yeux ébahi du nain.

D'un bond elle s’élança, sans même se retourner et fonça tête baissée dans la caverne. Elle rugit, pour effrayer tout ce qui aurait pu s'y trouver. Mais hormis l'écho de son rugissement rien ne bougea.

Une odeur envahie ses narines, la faisant éternuer. L'odeur de la viande séchée l'écœura. Gisant là, le corps d'une biche pourrissant. Dégoutée, elle l'attrapa dans sa gueule géante et d'un bond ressortie, le jetant au loin.

Elle retourna dans la caverne, explorant. C'était une petite caverne, d'environs vingt mètre de profondeur sur dix de large. Il n'y avait aucune autre sortie que l'endroit par lequel elle était entrée. Elle rejoignit le nain, pour lui faire part de son exploration. En arrivant à ses côté, elle reprit sa forme humaine et se dépêcha tout de même de passer sa cape de velours autour de ses formes féminine.

Enfilant sa cape de velours, elle lui expliqua :



-C'est une petite grotte, ils ont du s'y arrêter il y a quelques jours, il restait les reste d'une biche pourrissante ainsi que le reste d'un feu. Il n'y a pas d'autre sortie que celle par laquelle nous rentrerons. Je vais aller chasser. A moins que vous n'ayez quoique se soit à manger sur vous ? Quoiqu'il arrive, je ne pense pas que nous ayons le même appétit ! Je reviens vite !


Elle lui fit un clin d'œil, reprit sa forme animale, laissant sa cape s'envoler derrière elle, et elle partit au loin.




Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Mer 27 Mai - 1:16

-Non, nous sommes bien trop peu avancés dans la forêt pour que se soit ici. Les champignons que recherche le boulanger se trouvent bien plus loin. Nous avons encore au moins une bonne demi-journée de marche, mais la nuit tombe, nous devrions trouver un endroit ou passer la nuit, et j'avoue ne pas être très rassurée par l'aura de cette forêt. Mais nous avons de la chance, si peu enfoncés dans ces bois, nous ne risquons pas grande chose, peut-être croiser un sanglier ou deux, tout au plus.

Ganen pensait impressionner la demoiselle avec la découverte des traces du chariot, et pourtant, ce fut lui qui fut impressionné cette fois. La Si'Lura n'était visiblement pas du genre à s'en laisser conter, et elle avait très clairement prouvé que ce n'était pas la première venue. Il lui faudrait d'autres stratagèmes pour l'impressionner. Suivant la jeune femme jusqu'à la caverne, Ganen l'observait, souriant tout en pensant à l'erreur qu'il avait commise en sous estimant cette dernière. S'il voulait vraiment l'ajouter à son tableau de chasse, la partie s’avérerait plus coriace qu'il ne l'avait prévu.

-Cette caverne a dû leur servir, tout comme elle va nous servir cette nuit mon ami ! Avant toute chose, je me nomme Sia. Et si vous ne l'avez pas constaté, je suis une change-forme, plus communément appelé Si'Lura. Et avant d'entrer dans cette grotte, je vais aller la vérifier, pour être sûre que nous puissions y déposer notre camp.

-Et bien mademoiselle, puisque nous en sommes aux présentations, vous pouvez m'appeler Ganen...

Comme si la demoiselle se fichait de ce que racontait le Demi-Nain, elle ôta son capuchon de velours brun, le pliant et le posant au sol. Puis, étonnant Ganen, elle fit de même avec le reste de ses vêtements, commençant par son pantalon, puis par son haut. Ganen allait se retourner, pensant que la demoiselle serait gênée des regards d'un homme sur ses courbes, mais il se ravisa en voyant la peau lisse et délicate de la Si'Lura, ses courbes plutôt généreuses bien qu'harmonieuses, et ces longues et fines jambes, peu musclées mais tout à fait désirables quand même. Une fois les vêtements de la jeune femme pliés sur le sol, celle-ci changeant d’apparence physique, passant d'un corps de jeune femme désirable à celui d'un gros félin effrayant.

Ganen resta bouche bée devant ce spectacle inédit. Il n'avait jamais vu personnellement de Si'Lura avant de la croiser, et il n'avait jamais vu de ses yeux non plus leur faculté de transformation à l’œuvre, et pour sûr, le spectacle valait le détour, surtout s'il possédait une telle mise en bouche.

D'un bond, le félin entra dans la caverne, y rugit d'un puissant cri, et ressorti quelques minutes plus tard avec un cadavre de biche visiblement bien entamé. Elle retourna de nouveau dans la caverne, laissant à nouveau Ganen seul, se demandant ce qu'il se passait à l'intérieur. Quand le félin sorti à nouveau, s'arrêtant à côté du Demi-Nain, faisant quasiment la même taille que ce dernier, Ganen eut un léger moment d'angoisse. Si d'aventure la jeune femme décidait de s'attaquer à Ganen, il était fort probable que ce dernier n'y survive pas. La bête reprit alors sa forme humaine, reprenant ses courbes généreuses et sa peau lisse et pâle, bien que la vue de ce corps nu n'ait pas les mêmes effets que précédemment sur Ganen. Elle enfila rapidement sa cape et reprit.

-C'est une petite grotte, ils ont dut s'y arrêter il y a quelques jours, il restait les restes d'une biche pourrissante ainsi que le reste d'un feu. Il n'y a pas d'autre sortie que celle par laquelle nous rentrerons. Je vais aller chasser. A moins que vous n'ayez quoique ce soit à manger sur vous ? Quoiqu'il arrive, je ne pense pas que nous ayons le même appétit ! Je reviens vite !

Après un clin d'oeil, que Ganen ne parvint pas à analyser, tant la transformation de la Si'Lura l'épatait, celle-ci reprit sa forme animale et s'en alla laissant la cape s'écraser au sol derrière elle. Évidemment que Ganen avait de la nourriture sur lui. En expéditions, il avait toujours son sac à dos sur lui, et dans celui-ci se trouvait toujours une outre d'eau, plus ou moins fraiche selon le temps pendant lequel elle était restée dans le sac, un peu de pain Nain, que son père lui avait apprit à apprécier, ainsi qu'un peu de viande séchée, selon ce qu'il avait pu réunir sur les marchés locaux.

Étant resté seul à l'entrée de la caverne, Ganen ramassa les vêtements de la jeune femme et entra dans la cavité, se tenant prêt à dégainer malgré l'assurance de la jeune femme à dire que la caverne était vide. Après avoir fait le tour de la caverne, comme l'avait fait la Si'Lura avant lui, observant les traces laissées par les précédents occupants, il s'était fait une rapide idée de la personnalité des deux bonhommes. Ils avaient sûrement campés ici sur le chemin vers les champignons, comme le feraient Ganen et Sia d'ici quelques minutes, et s'étaient réchauffés et restaurés au coin d'un feu qu'ils avaient fort mal improvisés.

Ganen alluma un feu sur les restes du précédent, prenant soin malgré tout de corriger les erreurs qu'avaient commis les précédents pyromanes, avant de soigneusement déposer les vêtements de la Si'Lura non loin de ce dernier afin qu'ils soient chauds quand elle serait de retour, et déroula son sac de couchage près du feu. S’apprêtant à sortir la viande séchée de son sac, l'énorme félin qu'était la Si'Lura entra dans la caverne, faisant sursauter Ganen, dagues en main, prêt à lancer ses lames, avant de se raviser sans pour autant baisser ses armes, pas sûr de savoir s'il s'agissait bien de sa compagne provisoire ou d'un véritable félin sauvage.

L'énorme bête tenait en sa gueule la carcasse encore sanglante d'un énorme sanglier, et ce n'est que quand cette dernière avança vers ses vêtements, déposa la dépouille près du feu et reprit forme humaine que Ganen rangea ses dagues et s'assit sur son sac de couchage, tournant le dos à la jeune femme pendant que cette dernière ne se revêtisse de sa tenue.

-Je commençais à m'inquiéter. Non pas que je doute de vos capacités de chasseur mais... Vous auriez pu attendre que je vous réponde. J'ai en effet quelques rations de nourriture sur moi et je les aurais volontiers partagés avec vous. Bien sûr, je n'ai rien qui soit à la hauteur de cette viande fraiche que vous nous avez amené.

Ganen écoutait avec attention les mouvements opérés par son interlocutrice, se représentant mentalement les déplacements de cette dernière, essayant de savoir quand cette dernière serait vêtue. Il restait pudique envers elle, pas par pudeur, mais par jeu. Il savait que montrer était plus facile que suggérer, mais que c'était également moins drôle et moins efficace dans le jeu de la séduction, et si la jeune femme n'était pas pudique, il faudrait que Ganen le soit pour eux deux.

Une fois qu'il fut sûr que cette dernière était vêtue, il se retourna vers elle et reprit.

-Puisque nous sommes coincés tous les deux dans cette caverne, je suppose que nous allons devoir nous découvrir... Enfin... Je veux dire, nous présenter l'un à l'autre, pas... Enfin vous voyez... Bref... Comme je le disais il y a quelques minutes, je m'appelle Ganen Sarlan. Je viens de Casteloup, en Désiumbra. Je suis dans les ordres. Enfin... larbin pour l'armée devrais-je dire plutôt. Et vous, Sia ? Vous avez sûrement un nom de famille non ? Et une activité, autre qu'accompagner un inconnu délirant effectuer une quête quelconque à travers une forêt maudite ?


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Sam 30 Mai - 21:00

Elle entendit le nain lui donner son nom alors qu'elle se retransformait pour partir en chasse. Un nain du nom de Ganen Sarlan. Sia sourit puis partit à vive allure. Le temps se rafraichissait et la faim se faisait entendre dans son estomac. Elle partit près d'une heure.

Elle chassa longuement une biche, bien dodu. Lorsqu'elle l'eu attrapée, elle l'a dévora, c'est surement ce qui lui prit le plus de temps. Une fois rassasiée, elle laissa là la carcasse sanguinolente et repartit chasser. Elle ne savait pas combien de temps ils resteraient dans la forêt de Démérionne, et elle n'avait aucune provision sur elle.

Elle attrapa alors un sanglier, directement à la gorge, le tuant sur le coup. Elle le traina, durant de longue minutes jusqu'à la caverne ou l'attendait surement le nain.

Alors qu'elle entrait dans la caverne, le nain fut surpris, ce qui fit sourire la marozi. Il s'était levé dague en main, tout sens en alerte, pensant surement qu'il était attaqué.

Elle avança doucement, voyant qu'il n'était pas rassuré. Déposa la carcasse du sanglier près du feu et s'approcha des ses vêtements. A ce geste le nain détourna le regard, ce qui la fit sourire de plus belle. Elle changea de forme, se rhabilla rapidement et écouta ce que le nain lui disait.


-Je commençais à m'inquiéter. Non pas que je doute de vos capacités de chasseur mais... Vous auriez pu attendre que je vous réponde. J'ai en effet quelques rations de nourriture sur moi et je les aurais volontiers partagés avec vous. Bien sûr, je n'ai rien qui soit à la hauteur de cette viande fraiche que vous nous avez amené.

- Il ne faut pas vous inquiéter ! Je suis une grande prédatrice, et peu d'animaux n'ose s'en prendre à moi. Et puis, je dois rassasier l'animal qui sommeil en moi, sans quoi je pourrais mourir de faim !


Elle ria, et déposa une main délicate sur son épaule.


- Je suis de nouveau regardable très cher nain !


Cela l'amusée de voir le nain faire semblant d'être gêner à la vue de son corps nue, alors que tantôt, il n'avais pas détourner le regard.

Alors qu'il se retournait vers elle, il lui parla.


-Puisque nous sommes coincés tous les deux dans cette caverne, je suppose que nous allons devoir nous découvrir... Enfin... Je veux dire, nous présenter l'un à l'autre, pas... Enfin vous voyez... Bref... Comme je le disais il y a quelques minutes, je m'appelle Ganen Sarlan. Je viens de Casteloup, en Désiumbra. Je suis dans les ordres. Enfin... larbin pour l'armée devrais-je dire plutôt. Et vous, Sia ? Vous avez sûrement un nom de famille non ? Et une activité, autre qu'accompagner un inconnu délirant effectuer une quête quelconque à travers une forêt maudite ?

Sia le regard, tout sourire. Elle aimait lorsqu'on lui demandé ce qu'elle faisait, car la réponse était toujours la même.


- Je suis une chasseuse !

Elle ria, de plus belle. Laissant le nain sur ces phrases, quelques instants.


- Blague mise à part, je suis chasseuse de prime. Certain dirait assassin ou mercenaire. Mais je ne chasse que pour l'argent, et je chasse bel et bien.


Elle lui fit un petit clin d'œil.

Elle attisa le feu avec une branche, faisant jaillir quelques flammes.


- Au jour d'aujourd'hui je n'ai plus de tête en vue, bien que l'argent commence à se faire sentir, je sais aussi subvenir à mes besoins autrement.

Elle s'assit en tailleur à côté du nain, le regardant dans les yeux.


- Pourquoi vous dîtes vous larbin ? Etre dans les ordres peut apporter beaucoup de bonne chose se me semble nan ?

Elle ajusta sa cape sur ses épaules, soupirant en pensant qu'ils étaient vraiment partit trop vite à l'aventure. Elle n'avait pas pris son sac de couchage, ni de nourriture, ni rien de ce que pouvait contenir tout son sac ... Elle leva les yeux au ciel, pensant que demain lorsqu'elle chasserait elle récupérerait la peau et la rembourrerait comme elle pourrait. La nuit promettait donc d'être longue pour la jeune Si'lura, qui ne voulait pourtant pas partir dans cette aventure là ...




Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Lun 1 Juin - 11:03

-Au jour d'aujourd'hui je n'ai plus de tête en vue, bien que l'argent commence à se faire sentir, je sais aussi subvenir à mes besoins autrement.

Il est vrai que la vie animale doit avoir certains avantages que n'offre pas la vie humaine. Pas besoin d'argent pour manger quand on est une bête de deux mètres de haut capable d'abattre un cerf d'un claquement de doigt. Pas non plus besoin d'un lit douillet ou d'une bâtisse au dessus de sa tête pour s'abriter des bêtes sauvages et des agresseurs quand on en est soit même une. Et pouvoir passer d'une forme à l'autre doit également avoir d'autres avantages certains.

-Pourquoi vous dîtes-vous larbin ? Etre dans les ordres peut apporter beaucoup de bonnes choses ce me semble nan ?

Ganen sourit à ces mots. Il est vrai qu'être soldat offrait un certain prestige et un certain cachet plus que profitable en certaines occasions. Pourtant, cela n'était vrai qu'à partir d'un certain échelon, pas au bas de l’échelle... Là où il était…

-Larbin est peut-être un mot exagéré, mais dans les faits, c'est tout à fait ça. Ma dernière mission en date consistait à apporter une missive du général de Casteloup à celui de Puymirail, qui m'a confié la même mission, dans le sens inverse. Un boulot de pigeon voyageur si vous voulez mon avis, pas celui d’un soldat.

Après ces quelques mots, la colère commençait à remonter en Ganen, crispant ses poings et son visage. Pour conserver son calme, celui-ci s'empressa de changer de sujet, toujours l'air de rien.

-Mais vous n'avez toujours pas répondu à ma première question, miss Sia... Vous m'avez confié votre activité, mais vous devez bien avoir un nom de famille, ou de clan ou quoi que ce soit qui y ressemble non ?

Ganen avait sorti son écu d'or de sa poche, commençant à jouer avec comme à son habitude, la faisant tournoyer entre ses doigts et la faisant voltiger sur quelques dizaines de centimètre de haut, avant de la rattraper au vol et de recommencer. Il savait que cette manie avait tendance à perturber la concentration de ses interlocuteurs, mais lui permettait de garder son cheminement de pensée et de ne pas se laisser distraire, ce qui n'était pas vraiment très utile dans les discussions anodines, comme c’était le cas en ce moment, mais il avait eu envie de s’occuper les mains autant que l’esprit.

Il avait regardé la demoiselle les yeux levés sur le plafond de la caverne, visiblement elle aussi à moitié perdue dans ses pensées, suivant la conversation d'une oreille distraite, puis avait rabattu ses yeux sur la dépouille gisant près du feu, puis sur les flammes dansantes de ce dernier, qui réchauffait à peine la caverne.

-Comment procède-t-on pour la viande ? Enfin… Pardonnez mon ignorance vis-à-vis de votre race mais… Vous la préférez cuite ou saignante ?

Se dirigeant mollement vers la carcasse de la bête sanguinolente près du feu, s’agenouillant à ses côtés, il troqua sa pièce contre l’une de ses dagues et s’apprêta à accomplir la besogne de la découpe de sa viande. Il avait l’habitude de la trouver déjà cuite et toute découpée, mais il savait aussi se mettre à la tâche malgré tout, quand la nécessité le lui imposait.


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Mar 2 Juin - 1:43

Alors que Sia lui demandait pourquoi il se disait larbin , le nain lui sourit, comme si la question avait été posé pour l'amuser. Il est vrai que Sia ni connaissait pas réellement grand chose aux histoires d'armée, de guerres et tout ce qui s'en suivait. Elle aimait sa semi- solitude, et vivre de ces contrats lui suffisait amplement.

-Larbin est peut-être un mot exagéré, mais dans les faits, c'est tout à fait ça. Ma dernière mission en date consistait à apporter une missive du général de Casteloup à celui de Puymirail, qui m'a confié la même mission, dans le sens inverse. Un boulot de pigeon voyageur si vous voulez mon avis, pas celui d’un soldat.


Sia lui sourit, le laissant s'expliquer. Puis il sentit les muscles de ce dernier se tendre, comme si l'on tirait sur un élastique. C'est poing se crispèrent, son visage pris des traits plus dur, sombre ... Puis d'un coup, sans prévenir, il changea de sujet. Il enchérit sur autre chose complètement hors sujet, et Sia n'eu pas le temps de lui demander quoique se soit qu'il parlait déjà.


-Mais vous n'avez toujours pas répondu à ma première question, miss Sia... Vous m'avez confié votre activité, mais vous devez bien avoir un nom de famille, ou de clan ou quoi que ce soit qui y ressemble non ?

Sia le regarda, plongeant son regard dans le sien. Il n'était pas coutume pour elle de se dévoiler autant. Le nain en savait déjà à son gout et cela commencer à lui déplaire. Elle n'en montra pourtant rien. Elle commençait à apprécier ce petit but d'homme, bien qu'il était en train de la stresser.

Il avait sortie d'une de ses poches, ce qui sembla être une pièce d'or aux yeux de Sia, et joua avec, la faisant tournoyer dans les airs, et la rattrapant d'un geste vif et habile. Il finit cependant par la ranger, et Sia pu enfin répondre.


- Pourquoi mon nom vous intéresse t-il tant ? Ne suis je pas qu'une simple compagne de voyage pour vous ? Je n'ai pas l'habitude de me dévoiler autant en face d'inconnue vis à vis de ma vie sur les routes ... Et vous devriez faire attention, à ne pas confier autant d'information à quelqu'un que vous connaissez à peine.

Elle lui fit un clin d'œil malicieux. Et enchérit.

- Sia Liadon, pour vous servir !

Elle leva alors les yeux sur le plafond de la caverne, souriante. Elle aimait bien ce p'tit bout d'homme, bien qu'il soit extrêmement curieux.

Alors qu'elle se perdait dans ces pensées, il lui parla.


-Comment procède-t-on pour la viande ? Enfin… Pardonnez mon ignorance vis-à-vis de votre race mais… Vous la préférez cuite ou saignante ?

Sur ces mots, il se dirigea vers la carcasse que Sia avait ramenée quelques minutes plus tôt. Il s'y agenouilla et sortie sa dague pour dépecer l'animal.

Elle resta prostré la ou elle était, le regardant d'un œil amusé.


- Je vais vous instruire quelque peu alors. Selon les gènes de naissance, nous pouvons avoir trois formes différentes, soit deux formes. Je fais partit de ceux qui possède les dons de la métamorphose animal, et de la semi métamorphose.

Sur ces mots Sia fit ressortir ses oreilles féline et sa queue. Elle ne lui montrerait pas sa réelle forme anthropomorphe. Elle ne pouvait pas lui dévoiler ce qui faisait d'elle, ce qu'elle est.

- Vous voyez ? Pour ce qui est de la nourriture, comment vous expliquez cela. Sous notre forme animale, nous mangeons en conséquence de notre estomac animal, mais sous notre forme humaine, nous mangeons comme tout humain. Un animal n'aimera la viande que si elle est fraiche et sanglante, tandis qu'un humanoïde la préférera cuite. Et bien c'est pareil pour nous. Si je mange à ma faim sous ma forme humaine, je devrais manger à ma faim sous ma forme animale, et vis versa. Du moins pour moi, cela se passe comme ça !

Elle le regarda en souriant, faisant disparaitre ses oreilles et sa queue. Le nain était déjà bien agité comme ça, elle ne voulait pas le stresser encore plus.

- Du coup, l'nain ! Je vais manger comme vous ! Un bon bout de sanglier bien cuit !

Elle se leva, et s'accroupit près de lui. Elle tressa rapidement ces long cheveux, essuya ses mains sur son haut pour en enlever la poussière et attrapa la dague du nain dans sa main.

- Je me permet, la mienne n'est pas assez aiguisée pour découper se genre de viande.

En quelques minutes, elle avait vidée l'animal, et découpée les meilleure morceaux. Elle les tendit au nain pour qu'il les cuise.

- J'ai aperçut un cours d'eau en chassant, juste derrière la caverne. Demain nous reprendrons les recherches à ce niveau là je pense ... Je vais aller me laver les mains et me passer un coup sur le visage avant de manger. Ne m'attendez pas, si la viande est cuite !


Elle lui sourit, se leva, et s’avança pour sortir de la caverne d'un pas joyeux.




Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Lun 15 Juin - 22:09

- Du coup, l'nain, je vais manger comme vous ! Un bon bout de sanglier bien cuit !

La jeune femme se leva d'un coup et vint s'accroupir près de Ganen. Elle tressa rapidement ses longs cheveux, s'essuya les mains sur le haut de sa tenue et prit la dague des mains du Demi-Nain.

- Je me permet, la mienne n'est pas assez aiguisée pour découper ce genre de viande.

Ganen sourit. Si cela lui faisait plaisir, il la laisserait faire volontiers. En quelques minutes, elle avait vidé et découpé les meilleurs morceaux de viande de l'animal, faisant preuve d'une dextérité et d'un coup de main habile et rapide digne des meilleurs artisans, et elle les lui tendit, attendant visiblement qu'il les cuise.

- J'ai aperçu un cours d'eau en chassant, juste derrière la caverne. Demain nous reprendrons les recherches à ce niveau là je pense ... Je vais aller me laver les mains et me passer un coup sur le visage avant de manger. Ne m'attendez pas, si la viande est cuite !

Elle lui sourit, se leva, et s’avança pour sortir de la caverne d'un pas joyeux, laissant Ganen près du feu, à s'occuper de cuire la viande. Décidément, elle ne tenait pas en place cette demoiselle, mais elle prenait pour le coup bien plus d'intérêt aux yeux de Ganen ; plus seulement le simple attrait de la conquête féminine, mais bien pour la personne au complet, qu'il y ait effectivement conquête ou non.

Il tailla quelques branches qu'il avait auparavant ramassé pour le feu, les débarrassant des restes de feuilles, de terre et des petites branches inutiles, et s'en servit pour percer les morceaux de viande, formant désormais quatre énormes brochettes, aux morceaux de viandes divers et pour la plupart trop gros pour être réellement mangés en brochette. Il avait fait une sorte de socle par dessus le feu pour y fixer les brochettes afin que les morceaux de viande ne cuisent sans que Ganen n'ait à les surveiller trop longtemps et trop attentivement, lui permettant de s'occuper autrement.

La viande finissant de cuire lentement sans nécessiter d'attention particulière, Ganen essuya sa dague avec soin avant de la ranger dans son étui, à sa ceinture. Après un coup d’œil distrait à l'extérieur, il avait constaté que la nuit s'était levée plus rapidement qu'il ne l'avait escompté, et sûrement que Sia aussi. Il prit donc une branche sèche qu'il trouva par terre à l'entrée de la caverne puis la fit prendre grâce au feu au centre de la grotte, prenant soin de ne pas toucher à l'édifice plus ou moins précaire tenant la viande à sa place, avant de la planter solidement à l'entrée.

C'était là une manœuvre dangereuse et il le savait, car si la torche improvisée faciliterait la localisation de l'entrée par la Si'Lura, elle en ferait autant pour d'éventuels bandits en ayant après les possessions des deux individus, tout autant que l'odeur de la viande qui cuit avec les bêtes sauvages alléchées des alentours. Il creusa alors une petite et peu profonde tranchée, suffisant malgré tout pour laisser passer un pied humain, tout le long de l'entrée de la caverne. Un piège suffisant pour faire trébucher ou distraire un instant un éventuel ennemi et lui permettre de dégainer l'une de ses armes au besoin. Après tout, il n'était pas là pour se barricader, mais pas non plus pour servir de diner à une bête sauvage ou de pigeon à d'éventuels détrousseurs.

Une fois le "piège" creusé, il retourna s'assoir près du feu, retira les morceaux de viandes, qui étaient suffisamment cuits à son goût, c'est-à-dire encore un peu rose à l'intérieur, et commença lentement à manger, attendant plus ou moins la jeune femme en fixant l'entrée de la caverne pour s'assurer de la prévenir à temps pour le "piège" installé. Elle ne devrait normalement plus tarder de toute façon, si elle n'était pas retenue ailleurs tout du moins...


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Jeu 18 Juin - 14:50

La lune était haute dans le ciel, la chaleur était retombée quelques peu. Malgré les arbres touffu, un rayon de lune venait éclairée la rivière ou elle se lavait les mains. Tout était calme, les criquets chantait, le vent soufflé légèrement, tout allait bien.

Sia en profita, demain, ils s'avanceraient plus loin, et ces bruits n'existeraient plus .. Elle leva la tête, regardant les rayons de lune qui essayaient de passer au travers des branches, ce qui la fit sourire. Tout était difficile, et pour tout le monde ...

Elle se leva, et se dépêcha de rentrer à la caverne. Discrète comme une ombre, elle se faufila jusque la haut. Alors qu'elle se rapprocher elle vit de la lumière.



- Mais qu'est ce qu'il fou ?!



Elle se dépêcha, et, arrivant à l'entrée, elle vit une sorte de petite tranchée éclairée par une torche. Elle soupira pris la torche et entra dans la caverne.


- Nan mais ça va pas bien de ta tête le nain !


Elle avait criée sans réellement sans rendre compte, faisant sursauter le nain. Elle était en colère.



- Il ne faut surtout pas éclairée l'entrer de la ou nous avons monté le camp ! Le feu est déjà assez voyant comme ça ! Et ne me dit pas que c'était pour moi, je suis une Si'Lura, et de plus, une féline !!



Elle éteignit la torche en grommelant entre ces dents, puis alla s'assoir en face du nain, le feu les séparant.



- Je suis désolée, mais je n'ai pas réellement envie de me battre avec du gros gibier se soir ... Tu n'imagine pas le genre de bêtes qui vivent dans cette forêt je crois ...



Elle s'apaisa légèrement. Elle qui n'avais pas eu envie de venir, le regrettait maintenant. Elle se servit de la viande déjà cuite et la dévora, sans un mot. Elle n'aurait su quoi dire de toute manière. S'il se comportait comme ça, leurs mission allait être un échec. Il faudra donc à Sia, apprendre quelques petits trucs de chasseur au nain.



- On voit bien que vous êtes de la ville.. Ronchonna t-elle.

Elle ne cherchait pas réellement le conflit, mais plutôt à se calmer intérieurement pour ne pas éclater. La colère lui avait fait ressortir ces oreilles félines et sa queue immense de marozi.





Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Mar 23 Juin - 17:52

-Nan mais ça va pas bien ta tête le Nain ! Il ne faut surtout pas éclairer l'entrée de là où nous avons monté le camp ! Le feu est déjà assez voyant comme ça ! Et ne me dit pas que c'était pour moi, je suis une Si'Lura, et de plus, une féline !!!

La Si'Lura avait débouler dans la caverne sans crier gare, faisant sursauter Ganen malgré son attention rivée sur l'entrée. Elle criait, visiblement en colère, la troche à la main. Il est vrai que Ganen n'avait pas songé au fait qu'elle avait une partie féline, et qu'en tant que "chasseuse", elle devait avoir l'habitude de se repérer dans les bois, même dans le noir. Sous ses airs de femme fragile se cachaient malgré tout une chasseuse de prime expérimentée, et à partir de cet instant, Ganen ferait tout pour s'en rappeler. Elle éteignit la torche en grommelant entre ces dents, puis vint s'assoir en face de Ganen, le feu les séparant.

-Je suis désolée, mais je n'ai pas réellement envie de me battre avec du gros gibier ce soir ... Tu n'imagines pas le genre de bêtes qui vivent dans cette forêt je crois...

Visiblement, elle se calmait intérieurement, ou du moins, elle parvenait à se tempérer. Elle prit l'une des brochettes de viande déjà cuite et la dévora, sans un mot. Après avoir avaler la moitié de sa brochette, alors que Ganen allait prendre la parole, elle l'interrompit sans même un regard.

-On voit bien que vous êtes de la ville... Ronchonna-t-elle.

Ganen s’apprêtait à répliquer mais sa propre réflexion le coupa dans cet élan. Lui aussi était "chasseur", comme elle, mais il est vrai qu'ils n'utilisaient pas les mêmes aptitudes pour parvenir à leurs fins. Ganen était plus efficace en ville, c'était vrai, mais il n'était pas non plus aussi ignare que ce que pensait la jeune femme. Il n'avait guère l'habitude de travailler avec une compagne féminine, surtout avec un physique aussi trompeur, bien qu'avec ses oreilles félines et sa queue immense de Marozi, elle prenait un aspect qui seyait plus à son activité, et c'était pour ça qu'il s'était résolu à commettre cette erreur d'allumer la torche dehors.

-Je concède volontiers le fait que je ne suis pas un chasseur expérimenté, mais je savais très bien ce à quoi je m'exposais en allumant cette torche. Ganen s'était levé, arpentant la caverne de long en large, sans jamais quitter le feu des yeux. Je n'avais pas pensé au fait que tu sois une féline, c'est vrai, mais je te rappelle au passage que je t'ai informé dès le début que je n'avais jamais croisé de Si'Lura, encore moins travaillé avec.

Il s'était autorisé à la tutoyer puisqu'elle avait commencé à le faire, et ce qui était au départ prévu comme une future conquête avait tourné en compagnon de travail, car c'est comme ça qu'il s'efforcerait de la voir à présent.

-Et comme vous êtes facilement assimilables aux Humains quand vous n'êtes pas transformés, j'ai donc supposé que tu ne voyais pas dans le noir, c'est pour cela que j'ai fais ce que j'ai fais. J'avoue t'avoir sous-estimé, mais c'est une erreur que je ne commettrais plus.

Ganen regardait maintenant la Si'Lura, le visage calme et serein, impassible. Il avait fini de mangé, et n'aurait rien pu avaler de toute façon, car même si son attitude ne le montrait pas, il bouillait à l'intérieur, et n'espérait qu'une chose ; un peu d'action pour se défouler.

-Je vais aller jusqu'à la rivière pour me décrasser avant de dormir, cela me fera du bien.

Cette fois, c'était le Demi-Nain qui laissait la jeune femme en plan, ne lui laissant l'occasion ni de parler, ni de bouger, quittant la caverne seul, errant à travers la forêt en direction du cours d'eau indiqué par la demoiselle.


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Mer 29 Juil - 17:19

Sia était en colère, mais elle se calmait. Elle avait tendance à laisser ses émotions prendre le dessus, quoi de plus naturelle pour une personne lunatique me dirait vous ...  Mais le fait que le nain est allumé une torche sur l'entrée de la caverne ou ils étaient lui avait vraiment mis les nerfs à vifs.

-Je suis désolée, mais je n'ai pas réellement envie de me battre avec du gros gibier ce soir ... Tu n'imagines pas le genre de bêtes qui vivent dans cette forêt je crois..


Alors qu'elle dévorait sa viande et qu'elle ronchonnait, elle se calmait. Puis le nain prit la parole, elle regarda.


-Je concède volontiers le fait que je ne suis pas un chasseur expérimenté, mais je savais très bien ce à quoi je m'exposais en allumant cette torche. Je n'avais pas pensé au fait que tu sois une féline, c'est vrai, mais je te rappelle au passage que je t'ai informé dès le début que je n'avais jamais croisé de Si'Lura, encore moins travaillé avec.


Alors qu'il parlait, il s'était levé, arpentant la caverne de long en large. Il semblerait qu'elle l'est mit en colère. Grand bien lui fasse, une erreur pareille aurait pu être fatale pour eux.


-Et comme vous êtes facilement assimilables aux Humains quand vous n'êtes pas transformés, j'ai donc supposé que tu ne voyais pas dans le noir, c'est pour cela que j'ai fais ce que j'ai fais. J'avoue t'avoir sous-estimé, mais c'est une erreur que je ne commettrais plus. Je vais aller jusqu'à la rivière pour me décrasser avant de dormir, cela me fera du bien.


Le nain n'avait dont pas bien prit ce que lui avait dit la jeune Si'Lura. Alors qu'elle s'apprêtait à lui répondre, ce dernier tourna les talons et sortit de la grotte. Sia soupira. Elle n'aimait décidément pas partir en groupe. Elle avait soif d'aventure, mais de là à se prendre la tête avec ce qui lui semblait un novice ...

Elle laissa le feu diminuer, ne laissant que de quoi se réchauffer. De peur d'être attaquer durant la nuit, elle profita de l'absence du nain, pour se déshabiller et prendre sa forme animal. Elle avait prit soin de plier ses vêtements avant de se transformer. Elle alla se rouler en boule à l'écart du feu, laissant au nain le soin de se réchauffer par lui même. Elle avait fait en sorte que le feu ne s'éteigne pas, mais s'il prenait trop de temps il finirait par s'éteindre.

Elle posa une tête sur l'une de ses pattes, et ferma les yeux. L'avantage avec sa forme animal, c'est que son ouï était plus développé, et même endormis, elle entendrait le nain revenir.

Elle allait s'assoupir lorsqu'elle entendit du bruit non loin de l'entrée. Sachant très bien que le nain était discret lorsqu'il marchait, elle se leva d'un bond, et les oreilles en arrière elle s'aventura jusqu'à l'entrée de la caverne cherchant l'origine du bruit.




Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Sam 29 Aoû - 15:49

Ganen était furieux de la réaction disproportionnée de la Si'Lura. Il l'avait très clairement sous-estimée, mais cela ne lui donnait pas le droit de le traiter comme elle l'avait fait. Evidemment, le fait d'avoir été traité comme cela ne lui plaisait guère, mais le pire venait du fait que cela venait d'une femme, et séduisante qui plus est. Il ne la voyait plus de cet œil, mais rien que par principe il lui prouverait que lui aussi était un professionnel, et pas un vulgaire "gars de la ville" comme elle le pensait.

Arpentant d'un pas rapide un long, étroit et sinueux petit chemin traversant les fourrés, faiblement éclairé par les quelques rayons de la lune qui perçaient difficilement le feuillage touffu des arbres de la forêt, Ganen ne prêtait pas réellement attention aux environs immédiats, se contentant de ruminer sa colère pour se calmer, les poings serrés. Il arriva finalement aux abords de la rivière dont avait parlé la jeune femme, rivière qui ressemblait plus à un court d'eau qu'à une véritable rivière, mais qui devait certainement prendre de l'ampleur en cas de crue, comme l'attestait la végétation sur chaque rive. Il s'approcha d'un pas léger et sûr jusqu'au bord de l'eau où il se pencha pour se mouiller le visage.

L'eau était froide, surtout pour la saison, mais cela faisait du bien. La marche jusqu'ici avait au moins réussi à évacuer la colère qu'il avait en lui, même s'il n'était pas près de dormir. Penché sur le bord de l'eau, contemplant son propre reflet au grès des ondulations du courant, éclairé par le clair de lune, Ganen soupira. Maintenant qu'il était un peu plus calme, il se sentait ennuyé d'avoir laissé la jeune femme en plan. Il ne lui arriverait probablement rien, mais le fait de l'avoir laissée seule sur ses positions ennuyait Ganen. Il avait eu le temps de digérer les propos que la jeune femme avait eu envers lui, mais il lui avait laissé le même temps pour fulminer dans son coin, alors que s'ils avaient parlés, ils en seraient probablement venus aux mains, mais ils auraient aussi bien pu se calmer l'un l'autre.

Se penchant sur l'eau pour profiter une dernière fois de la fraicheur du courant, Ganen eut la chance de sa vie, enfin si l'on peut dire. En guise de reflet, il eut l'image déformée d'une espèce d'immense vers penché au dessus de lui, probablement pour le dévorer. Au moment où le monstre allait fondre sur lui avec une rapidité hallucinante, Ganen plongea sur le côté, dégainant ses deux dagues. Manifestement, ce ne serait pas ce qui le sauverait aujourd'hui. Il était face à face avec un Serpent Constricteur Géant, d'une taille et d'un poids démesurés, et, pour s'en prendre à une proie si facile, probablement affamé. Son esquive lui avait sauvé la vie cette fois encore, mais il en faudrait bien plus pour la garder plus longtemps, et il le savait.

Le prédateur observait Ganen avec un regard perçant et menaçant, attendant la moindre faille pour fondre sur sa proie, qui se ferait sûrement un peu plus résistante que d'habitude. Sachant que le Serpent attendait une faille pour bouger, Ganen essaya de contourner le Géant lui bloquant l'accès à la forêt, refuge où le Serpent serait privé d'une grande partie de sa mobilité et où il pourrait probablement fuir. Seulement, le prédateur savait ce qu'il risquait si le Demi-Nain atteignait la lisière des arbres, et il le privait de cet accès en se servant de son corps et de sa queue de façon fort habile. Détournant le regard une demi-seconde à peine pour évaluer la profondeur du cours d'eau, le prédateur saisi cet instant pour fondre sur le Demi-Nain avec une vélocité déconcertante, seulement Ganen utilisa l'une de ses dagues pour fendre la gueule du coin gauche de la narine du Serpent jusqu'à quelques centimètres de son œil, ce qui le déconcentra et lui fit raté sa prise.

Le poult et la respiration de Ganen battaient la chamade, l'adrénaline lui emplissant le cerveau et le corps entier, aiguisant ses reflexes pourtant déjà bien développés, mais il savait que le Serpent ne relâcherait pas ses assauts tant qu'il ne serait pas venu à bout de sa proie, et que ce n'était pas avec de si petites lames qu'il lui ferait changer d'avis. La plaie sanguinolente sur la gueule du Serpent n'était que superficielle, et pourtant la lame de Ganen était souillée jusqu'à la garde, ce qui voulait dire que la peau du Serpent était bien plus épaisse que ce à quoi Ganen pouvait s'attendre. Le Serpent se dressa d'un bon mètre de plus, dominant cette fois ci le Demi-Nain d'une bonne taille, lui faisant quasiment atteindre les trois mètres de haut, tout en lui laissant malgré ça une allonge considérable, et attendit une nouvelle faille. Seulement Ganen ne ferait pas la même erreur une seconde fois, il saisi l'un de ses couteaux de lancé avec une rapidité et une dextérité surhumaine et la lança dans l'œil droit du prédateur qui n'eut malheureusement pas le temps d'esquiver.

Profitant de l'effet de surprise causé par la douleur du prédateur, Ganen sauta par dessus le corps du Serpent et gagna la lisière des arbres, non sans esquiver d'une roulade un coup de gueule fatal. Il avait atteint les arbres, mais il n'était pas sauvé pour autant, mais s'il pouvait distancer le prédateur, alors ce dernier ferait sûrement demi-tour bredouille. Jouissant de sa légère avance et de sa petite taille pour se faufiler à travers les arbres et les fourrés, Ganen détala avec toute la vitesse que ses petites jambes et la légère montée lui permettaient, l'immense prédateur à ses trousses.

Il se dirigeait donc vers la caverne, où il espérait trouver un renfort salutaire auprès de la Si'Lura qui aurait de meilleures chances d'en venir à bout puisqu'il l'avait vu transformée, et qu'elle avait l'air aussi sauvage et violente que la bête qu'il avait aux trousses. Sur le chemin le Serpent essayait de freiner Ganen en frappant les arbrisseaux de sa puissante queue, les envoyant devant lui, sans pour autant réussir à le ralentir ou le faire trébucher. Cette course effrénée lui rappelait les moments qu'il avait passé à courir sur les places de marchés bondés, esquivant la foule et sautant par dessus les barrières ou au travers des étals pour échapper aux Gardes ou aux maris qu'il avait importuné, excepté la mort qui l'attendait s'il se faisait prendre... Encore que...

Après quelques minutes de course, ayant réussi à garder son avance sur le monstre, mais n'étant pas parvenu à le semer, Ganen vit la caverne à quelques mètres de lui. Avec un peu de chance, la Si'Lura était déjà transformée et aurait entendu le vacarme depuis quelques secondes déjà, sinon, elle aurait le temps de sortir et d'aviser. Il fit volte-face, dagues en main, et hurla au monstre :

-T'y tiens vraiment à ton steak de Ganen hein !?! Tu t'en paierais bien une tranche ! Et ben viens chercher !

Pour seule réponse du monstre, Ganen n'eut qu'un sifflement et un regard hostile, un couteau toujours planté dans l'œil. Le monstre reprit la position qu'il avait eue avant de recevoir le couteau, dominant le Demi-Nain d'une bonne taille, cependant, il était prêt à esquiver un éventuel projectile cette fois. Sans le savoir, le prédateur était prit en tenaille, Ganen devant lui, la Si'Lura dans le dos, du moins, si elle se trouvait toujours à l'intérieur de la caverne...


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Jeu 5 Nov - 4:31

Sous sa forme animale, Sia n'avait plus rien de la jeune femme frêle et mince qu'elle était. Seule ces yeux pouvait trahir sa forme humaine, car comme tout Si'Lura, elle possédait des yeux jaunes. Son corps de félin était massif, mais si doux à la fois. Sia aimait beaucoup prendre sa forme animale, elle se sentait bien, en sécurité, comme si rien ne pouvait l'atteindre.


Alors qu'elle entendait des bruits au loin, elle sentit la peur, l'effroi, la fatigue et la douleur.... Elle les ressentait non pas en elle, mais via les odeurs dégagées tout autour d'elle. Elle entendit des craquements, puis un sifflement. Sans réfléchir elle bondit hors de la caverne. Elle savait que si elle restait prostrée là, elle serait une proie bien trop facile, peu importe l'adversaire.

Alors qu'elle se faufilait, en toute discrétion dans la forêt, elle aperçut une petite silhouette, courant à toute vitesse. Lorsqu'elle comprit que c'était son comparse, elle ne pu s'empêcher de sourire. Elle avait eu raison, et le nain ne pourrait plus la contre dire. Elle espéra que cela lui serve de leçon pour le futur à venir. Puis elle aperçut le corps massif d'un serpent. Elle baissa les oreilles, restant discrète. La surprise serait leur meilleure chance d'en venir à bout.

D'un bond, elle s'élança dans un arbre. Elle faillit glisser et compromettre sa couverture, mais elle se rattrapa toute en souplesse, cette souplesse féline qu'elle aimait tant.

De son perchoir elle observât le nain, courant, sautillant au dessus des buissons que lui envoyait le serpent. Alors qu'ils arrivaient devant la caverne, elle vit le nain jetait un œil vers la caverne. Il ne s'attendrait donc pas à la voir surgir de nul part, ce qui mis en confiance la jeune Si'Lura, il ne pourrait pas trahir sa présence inconsciemment.

Sia observât encore quelques instant, tant que Ganen n'était pas en danger, c'était des minutes gagné pour elle, pour apprendre à connaitre son adversaire.
Elle entendit Ganen hurlait au loin:


-T'y tiens vraiment à ton steak de Ganen hein !?! Tu t'en paierais bien une tranche ! Et ben viens chercher !

Le serpent siffla, et Sia se lança. D'un bond, elle atterrit sur la mousse quelques mètres plus loin, non loin du corps de l'ennemi. Avant même que l'un des deux adversaires n'ai pu la voir, elle bondit sur le dos du serpent, plantant ses griffes au plus profond de sa chair. Elle était épaisse, caoutchouteuse, mais le félin y plongea les griffes comme dans du pain. Le serpent siffla, se tortilla de façon à faire tomber la jeune Si'Lura, mais elle s'accrocha.


- Si tu ne veux pas finir en steak le nain, trouve-nous vite du feu !

Elle grogna alors de douleur lorsque le serpent l'attrapa à pleine gueule, perçant son pelage, enfonçant ces crocs dans la chair du félin. Un léger filet de sang s'écoula le long de ces côtes, mais grognant de douleur, Sia asséna à son adversaire un coup de griffe fatal pour l'œil gauche du serpent qui lâcha sa prise, laissant le temps à la Si'Lura de se réfugier au sol.

Tout en espérant que son comparse l'avait entendu, Sia, transit de douleur, et cherchant à faire diversion, s'avança devant la gueule béate du serpent.


- Ben alors mon gros ....Haleta t-elle, Te manque que'que chose ?!


Il ne fallu pas d'autre invitation au serpent, affamé comme il était, et ayant gouté au sang du félin, il s'élança dans sa direction, laissant un passage libre au demi nain. Sa colère prenant presque le dessus sur sa faim, il ne réfléchissait plus comme un prédateur en chasse, mais comme un prédateur ayant soif de sang, soif de vengeance ...

- Ganen, le feu !!!


Elle s'élança dans l'orée de la forêt, restant visible aux yeux de son adversaire à sang froid. Elle sauta dans un arbre, espérant lui sauté à la gorge, mais il fut plus malin qu'elle. Il passa par derrière et fit se coucher l'arbre. Sia se retrouva coincé sous les branchages de l'arbre. Un avantage, comme un inconvénient pour elle. Elle ne voyait pas, mais il ne la voyait pas non plus. Chacun pouvait surgir à tout moment.

Devant gagner du temps pour Ganen puisse prendre l'avantage, elle sauta, suivant son instinct et se retrouva nez à nez avec cette chose qui la dégouté. Sans réfléchir, sans penser à la douleur qui lui tiraillé les côtes, elle bondit et déchiqueta des ces crocs une partie du corps du serpent, laissant gicler une gerbe de sang. La morsure n'avait pas été très profonde, mais elle fit souffrir l'ennemi qu'elle combattait vaillamment.

Elle continua sa danse folle avec son adversaire quelques temps, mais la fatigue se faisait sentir, son corps était transit de douleur, elle ne tiendrait plus très longtemps ...




Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Sam 21 Nov - 15:34

Le monstre reprit la position qu'il avait eue avant de recevoir le couteau, dominant le Demi-Nain d'une bonne taille, cependant, il était prêt à esquiver un éventuel projectile cette fois. Sans le savoir, le prédateur était prit en tenaille, Ganen devant lui, la Si'Lura dans le dos, du moins, si elle se trouvait toujours à l'intérieur de la caverne... Et évidemment, comme à chaque fois que Ganen escomptait quelque chose de la part de sa compagne de route, il fut surprit de la voir bondir de nulle part, d'une direction opposée à celle de la caverne, droit sur le dos du serpent, y plantant ses griffes au plus profond de sa chair. La bête siffla tout en se tortillant de façon à faire tomber l'énorme félin qui l'importunait, mais elle s'accrocha fermement.

- Si tu ne veux pas finir en steak le nain, trouves-nous vite du feu !

- Quoi ? Et merde ! S'écria Ganen en regardant en direction de la caverne, cherchant une source lumineuse indiquant la présence d'un feu. ~Si seulement tu n'avais pas éteint cette maudite torche, on aurait du feu à portée de main ! Maugréa le Demi-Nain intérieurement.

Le regard de Ganen se reporta au duel entre les deux bêtes lorsqu'il entendit le grognement de douleur de la féline lorsque le serpent l'attrapa à pleine gueule. Un léger filet de sang s'écoula le long de ces côtes, mais la demoiselle ne se laissa pas abattre, assénant un coup fatal pour l'œil gauche du serpent de son énorme patte griffue. Ce dernier relâcha sa prise, permettant à la Si'Lura de trouver refuge au sol. Le couteau de lancé jadis planté dans l'œil droit du reptile était tombé au moment de la crevaison de son deuxième œil, laissant une plaie béante là où le second œil n'était que clos, certainement crevé également cependant.

Ganen reprit la recherche de l'outil qui les sauverait tous les deux, et regarda la caverne avec attention, espérant que la Si'Lura n'avait pas laissé le feu s'éteindre, sans quoi ils seraient dans de beaux draps, car ce dernier n'éclairait plus du tout les parois de la caverne.

- Ben alors mon gros... Haleta-t-elle. Te manque que'que chose ?!

Ne sachant pas comment contourner les deux bêtes sans gêner sa partenaire, ni prendre un coup de gueule du reptile, Ganen étudiait la situation avec attention pour saisir le moment où il pourrait passer et foncer dans la caverne, piétinant derrière le reptile qui se focalisait sur son plus gros problème du moment, l'énorme félin noir qui lui avait arraché un œil et qui le provoquait. Il avait fait la même chose quelques minutes plus tôt, mais la bête ne faisait plus du tout attention à lui pour le moment. Après la provocation du félin, le reptile s'élança sans réflexion dans la direction de ce dernier, laissant un passage libre pour le Demi-Nain. Et c'est cette occasion que saisit Ganen pour foncer dans la caverne, y entrant en trombes sans même réfléchir.

- Ganen, le feu !!!
- Je sais ! Si tu crois que je m'amuse !

Cette femme commençait sérieusement à l'insupporter, mais elle risquait sa vie pour lui à l'heure actuelle, et il était hors de question qu'il la laisse comme ça. Arrivé devant le feu, Ganen fut consterné. Le maigre réconfort que lui avait apporté l'idée du feu ardant dans la caverne avait été balayé par les minces flammèches encore dégagées par les bûchettes que la Si'Lura avait laissée s'apaiser. Les petites flammes ne seraient pas suffisantes pour causer de réels dégâts sur la peau reptilienne du serpent, totalement hydrofugé mais constamment mouillée et poisseuse, et il devait se dépêcher car le reptile, même privé de ses yeux, restait un adversaire redoutable pour la Si'Lura. Tant pis, il prit le risque d'étouffer le feu en y plongeant une énorme branche sèche qui devait normalement servir de départ de feu, qui s'embrasa malgré tout quasiment instantanément, tellement les braises du foyer du feu étaient restée ardentes. La chaleur dégagée par cette branche n'était pas aussi forte qu'il le souhaitait, mais il ne se voyait pas attendre qu'une bûche ne prenne, et encore moins se trimballer avec au travers de la forêt. Restait à espérer que la branche tienne jusqu'à ce qu'il n'arrive face au serpent.

Ressortant de la caverne avec son bâton enflammé, dégageant autant de lumière que de chaleur, Ganen rejoint le champ de bataille où il entendait encore la féline feuler et grogner face aux assauts du reptile. Arrivé à quelques pas d'eux, voyant le reptile tailladé de parts et d'autres de son corps caoutchouteux et poisseux, ainsi que la féline ensanglantée autant par son propre sang que par celui de son adversaire, Ganen hurla en s'interposant entre le félin et le reptile, brandissant sa torche improvisée.

-Alors !? On m'a oublié mon gros ?

Même privé de sa vue, le reptile ressenti la chaleur de la torche et y réagit avec autant de crainte que de fureur. Il s'éleva sur un bon mètre de haut, s'éloignant d'autant des deux partenaires. Les trois adversaires avaient beaux être épuisés, aucun d'eux n'avait envie de céder face à l'autre. Le serpent guidé désormais par le désir de vengeance plus que par la faim, Ganen et Sia quand à eux, guidés par l'instinct de survie. Ganen avait cependant une motivation supplémentaire, faire ravaler son caquet à la Si'Lura qui le méprisait et le sous estimait depuis le début de leur voyage.

C'est pour ça qu'il se servit de sa torche pour embraser quelques fourrés de part et d'autre autour du reptile, essayant de l'acculer le temps que la Si'Lura ne reprenne un peu de forces. La forêt danse et vive pourrait résister à cet incendie, et il parviendrait aisément à maitriser les flammes s'il ne les laissait pas échapper à tout contrôle.
Le reptile commençant à se sentir encerclé par les flammes ne savait plus quoi faire, et, privé de la vue par ses deux adversaires, ne parvenait plus à les distinguer au milieu de la fournaise ambiante. Ganen était en train de prendre le dessus, et le serpent le savait.

Dans un espoir désespéré et inattendu qui surprit le Demi-Nain, le serpent fit un mouvement de rotation avec sa queue, envoyant voler au loin quelques fourrés qui l'entouraient, dégageant un impressionnant nuage de poussière qui étouffa ces derniers, qui, en s'éteignant, dégagèrent une épaisse fumée noire et nauséabonde, suffocante même. C'était là la diversion dont le reptile avait besoin pour fuir, à condition de ne pas tomber sur un félin enragé et blessé, furieux et désireux d'en découdre.


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda powa

Feuille de personnage
Faction: Dragon
Age: Plusieurs millénaires
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Dim 10 Jan - 2:56

Sia le savait, si Ganen ne prenait pas l'avantage, sa vie ne serait plus très longue. Alors qu'elle se tortillait en vain, cherchant à passer derrière la bête d'un moyen ou d'un autre, elle vit de la lumière bouger à l'entrée de la caverne. Ganen avait réussit à passer et il revenait en force.

Elle grogna, attirant l'attention du monstre sur elle, et Ganen embrasa de ça de là quelques buissons et fougères, encerclant les deux bêtes. Sia n'avait pas peur des flammes, mais se retrouver ainsi coincé avec le serpent la fit frissonner. Cependant ce dernier, aveugle, ne put plus détecter leurs présences. La chaleur émanant tout autour de lui  fit comprendre qu'il était temps pour lui de rebrousser chemin.

Mais, alors qu'elle ne s'y attendait pas, le serpent fit volte face, envoyant voler sa queue pour éteindre les plus petites flammes et s'y frayer un chemin, seulement, Sia, sous sa forme féline, quelque peu fatiguée, ne fit pas attention, et se retrouva sur le chemin de sa queue. Elle fut projetée au loin sans réellement comprendre ce qui lui arrivait, et se cogna durement le crâne sur une roche. Elle perdit connaissance quelques instants, un instant assez bref, mais laissant le temps à la bête de prendre la fuite sans demander son reste.

Alors qu'elle reprenait ses esprits, elle vit et sentit l'épaisse fumée noire qu'avait engendré la bête dans sa fuite. Elle toussa à plusieurs reprises, ayant du mal à trouver sa respiration. Elle finit par se relever, avec difficulté, titubant à moitié. Ses blessures, bien que superficielles lors du combat, étaient en fait bien plus grave que ce qu'elle ne croyait. Une plaie béante tailladait ses côtes, côtes qui devaient surement être brisées d'ailleurs. Sa tête saignait légèrement et la faisait atrocement souffrir. Une de ses pattes devait surement être brisée, mais elle n'en était pas sure et elle n'arrivait pas à réfléchir tant la douleur était vive dans tout son corps.

Elle rejoint difficilement son comparse, qui voyant son état, la rejoint d'un pas rapide, tout en gardant ses distances avec le félin.

Alors qu'il s'approchait, elle grommela difficilement.

- J'ai morflé je crois ....

Ils rejoignirent la caverne tant bien que mal. Alors qu'elle entrait dans la caverne, devançant son comparse, elle s'écroula. L'épuisement et la douleur avaient pris le dessus sur elle. Dans un long raclement de gorge, elle prit sa forme humaine, la forme où le nain pourrait l'aider à guérir, et s'évanouit.




Bahamut
avatar
Messages : 306
Date d'inscription : 26/03/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
Admin

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Age:
Attributs:
AttributsComMagieEruPrésDiscré°EveilAdaptSocial
Stats
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   Lun 18 Jan - 0:26

Le reptile étant reparti comme il l'était, tout penaud de ne pas avoir pu remplir sa panse, aussi furieux que mal en point, Ganen s'autorisa à souffler un instant. Ce n'est qu'après avoir soufflé qu'il songea à sa compagne, la voyant émerger difficilement de l'épais nuage noir, sous sa forme féline, ce qui rebuta légèrement le Demi-Nain. En la voyant ainsi tituber tant bien que mal, il se jeta tout de même à sa suite, essayant de l'aider comme il pouvait.
Elle grommela alors difficilement...

- J'ai morflé je crois...

Les deux acolytes rejoignirent alors péniblement la caverne, et, alors qu'ils touchaient au but, la Si'Lura s'écroula. L'épuisement et la douleur avaient visiblement pris le dessus sur elle, mais elle parvint malgré tout à reprendre sa forme humaine avant de définitivement sombrer dans l'inconscience. Ganen n'eut pas le temps de la rattraper avant qu'elle ne tombe au sol, face contre terre, complètement nue. Il y a encore quelques heures, il n'aurait sûrement pas détourné le regard de ce corps frêle et gracieux de magnifique jeune femme, mais après les récents évènements, l'idée de poser les yeux sur son corps de cette façon ne l'effleura même pas. Il se contenta de la couvrir de son propre manteau pour la déplacer. Heureusement pour lui, sa compagne de voyage ne pesait pas bien lourd, et il la transporta facilement près de l'ancien foyer du feu, où il restait encore quelques branches éteintes et un petit tas de cendres.
Une fois déposée au sol, il remarqua ses mains ensanglantées. La jeune femme devait visiblement être sérieusement blessée. Même s'il hésita un long moment, il fini par se résigner et ôta le manteau de sur le corps de la demoiselle, à la recherche de la plaie qui avait pu déposer autant de sang sur ses mains. Une entaille de belle taille lui ouvrait le côté de la poitrine, à quelques centimètres à peine de son sein droit. Ganen n'était pas un expert mais il savait qu'il se devait de stopper l'hémorragie s'il voulait que la jeune femme se réveille un jour. Il arracha la manche de soie rouge de sa chemise et appliqua le tissu sur la plaie, appuyant aussi fort qu'il le pouvait. Le corps de la demoiselle réagit à la pression exercée sur la plaie, mais le tortillement de ce dernier ne provenait pas de la douleur de la plaie, et Ganen savait que c'était un mal plus profond ; une côte cassée.
Tout en continuant la pression exercée sur la plaie de la demoiselle, il continua son examen sur le corps entier de la jeune femme, faisant glisser ses doigts sur l'intégralité de ce dernier, évitant malgré tout soigneusement les endroits trop intimes, au moins par respect. N'étant pas expert en la matière, il reconnu au moins quelques côtes ainsi que le tibia droit cassés. La tête de la demoiselle saignait également légèrement au dessus du front, commençant à bleuir.
Après quelques heures, la plaie à la poitrine s'était finalement arrêtée de saigner et le jour commençait déjà à poindre. Il enroula Sia dans son manteau et ralluma un feu. La fatigue commençait à sérieusement s'imposer mais il ne pouvait pas s'autoriser à se laisser aller, il devait surveiller la demoiselle. Cette dernière émergeait régulièrement, pas plus de quelques secondes, avant de retomber dans l'inconscience. Il était même parti chercher deux solides branches pour faire atteler la jambe de la demoiselle, fixées solidement par les manches de sa chemise.
Ganen avait passé les trois jours à surveiller l'état des plaies de la demoiselle, qui se résorbait correctement, mais qui laisserait sûrement une belle cicatrice. Il était parvenu à trouver de quoi subsister dans la caverne, et avait même revêtu la demoiselle avec ses propres vêtements, au moins son pantalon et son haut moulant, qui tenait parfaitement les morceaux de soie de sa chemise qui servaient de pansements de fortune, soigneusement et régulièrement lavées à la rivière pour éviter les infections.
Au bout du troisième jour, alors que Ganen mangeait le lapin qu'il était parvenu à piéger quelques heures plus tôt, la demoiselle émergea finalement plus de quelques minutes.

- Économises tes forces, j'ai pansé tes plaies mais tu dois avoir quelques côtes cassées. Et ici, je ne peux rien y faire, alors évites d'aggraver ton cas. On rentrera à Puymirail quand tu iras un peu mieux...


Une bière ? De l'or ? Un combat ? Qu'importe pourvu que je m'amuse !

Une cherry gracieusement offerte par Dremora et une cherry et deux  flower offertes par Sia !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Admin' tatillon et traqueur de fautes d'orthographe... Mais Admin' gentil quand même ! Very Happy


avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Vous avez dit, une entité ? [PV avec Sia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Archives-
Sauter vers: