Un début de voyage... ? [Ollam]


Terre d'Erébion



 

Partagez | 
 

 Un début de voyage... ? [Ollam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Modérateur
Messages : 97
Date d'inscription : 14/04/2015
MessageSujet: Un début de voyage... ? [Ollam]   Mar 3 Nov - 20:26


Le jour. Cette période d’une journée où le soleil imposait son règne de lumière. Cette période propice à la vie, à la joie, à l’amusement. Cette période si animée par la simple présence de l’astre doré, qui nous dominait. Qui nous regardait. Le jour. Cette période détestée par la créature que j’étais. Toutes ces couleurs chaudes m’éblouissaient. Tout ces bruits présents dans la forêt m’assourdissaient. Je détestais le jour. Seule la nuit savait m’être de bonne compagnie. Pourtant… En cette journée… Je fus tirée du lit par un sentiment étrange. Le soleil poursuivait sa course dans le ciel, et je fus tirée de mon sommeil par des murmures… chaleureux. Rien que ne réveillait mon âme d’enfant terrifiée. Rien qui ne réveillait les abysses glaciales de ma non-existence.

Non… Ce fut ces murmures si joyeux, si… Vivants qui me réveillèrent, ce matin là.

Dremora… Viens, ma chère enfant...  

C’était une voix de femme… Une voix qui me semblait si famillière et pourtant si lointaine… C’est avec lenteur que je me décidais à sortir de ma clairière, vêtue d’une longue cape chaude, recouvrant l’intégralité de mes cheveux et de mes oreilles. Il me fallait trouver la source de cet appel, quitte à abandonner mon confort le temps de quelques jours… Je me mis en marche, dans cette journée qui s’annonçait longue… Le soleil tapait dans mon dos, et je remerciais le temps d’être glacial. La chaleur… Depuis combien de temps rejetais-je cette dernière ? Je ne comptais plus les jours, les mois, ni les années… Je ne saurais même dire combien d’année avais-je vécu… Car avais-je réellement vécu? N’étais-je pas perdu entre ces deux mondes?

Dremora… Viens en mon sein, chère enfant...

Au fond de moi, je priais pour que ce ne soit enfin que l’appel de la mort. Qu’elle vienne me cueillir et abréger ce semblant de vie. La créature que j’étais n’avait pas sa place dans un monde si “paisible”. Je n’appartenais à aucun passé, aucun futur, aucun présent… J’étais là, et j’errais au cours du temps. Alors que mes pensées ne se focalisaient que sur cette voix, sur sa signification… Mes pieds, eux, marchaient sans fin, jusqu’à atteindre la lisière de la forêt de Démérionne. Je m’arrêtais alors. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas quitté ce lieu qui était ma maison. Je me plaisais à croire que cette forêt était mienne, et qu’elle serait ma tombe. C’est dans un soupir que d’un pas, je foulais cette barrière invisible. Je n’étais plus dans cette forêt. J’étais sur les plaines de Lunaria. Je ne savais vers où je faisais route.

Pendant des heures et des heures, je marchais. Pendant des heures et des heures, le paysage me semblait être le même, et... Le jour m'affaiblissait. Comme si la nuit ne tomberait jamais, comme si la Lune ne viendrait jamais remplacer ce démon fait de lumière... Comme si le Royaume des Ombres ne prendrait jamais sa place aujourd'hui. Bientôt, je venais à manquer d'énergie. Je n'avais jamais été faite pour le voyage. Des muscles? Que nenni. C'est ainsi que je m'effondrais sur le sol, au milieu de cette plaine sans fin.

Des bêtes assoiffées viendront surement me dévorer... Déchiqueter ma chair pour laisser à mon esprit le temps de s'échapper. Viendras-tu me chercher, vieille amie?

[HRP: Désolée, j'espère que l'ouverture t'ira... Si tu as le moindre soucis, envoie-moi un MP ! Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Barde de légende
Messages : 18
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Ton pire cauchemar
MessageSujet: Re: Un début de voyage... ? [Ollam]   Mer 4 Nov - 22:20

Depuis quelques jours, mon public se constituait d'oiseaux, de belettes et de quelques daims; pas un public très payant. Cela dit, j'apprenais que plus je jouais, plus ils venaient à moi, ce qui fait que je ne mourrais pas de faim si vous voyez ce que je veux dire.
N'y-a-t-il pas de fin à cette damné forêt? criais-je en moi-même. À croire qu'un mauvais mage y ait jeté un sort...
Cela dit, je dois avouer qu'un peu de réclusion de mes amis humains me fait du bien.
Ma dernière aventure impliquait une maitresse Marquise conquise par une sottise de chanson à l'eau de rose, un Évêque jaloux de mes talents de conteur, de quelque chose à propos d'incarnation d'esprits mauvais et des jours plus tard, affamé et assoiffé, on me passa la corde au cou. Celle-ci n'était pas assez serrée, car mon exécuteur m'aimait bien; nous avions passé plusieurs soirées ensemble, il me fallait quelques histoires sanglantes pour mon répertoire. De plus, il est toujours utile d'avoir un geôlier ou un bourreau dans sa liste d'amis.
Donc je glissais mon cou et mon crâne hors du cercle de corde peu noué et comme le veut la coutume, après m'être remis sur mes pattes, je fus relâché.
Là débuta ma petite retraite bien mérité et un peu forcé.
Je ne savais pas où j'atterrirais mais je savais que je m'y rendais.

Ô arbre, mon ami, que ne viens-tu me chanter
Quelque mélopée pendant que je vais fienter?


Malheureusement, personne ne rit de ma rime habile et rigolote. Je pouffa moi même dans mon reste de barbe, pour ne pas rendre le moment triste. Sitôt mon affaire pressante terminée, je me remis en route.
Des heures durant je parcourus monts et vallées, du vert à perte de vue. Peut-être les marins avaient tord. Peut-être que la terre ne s'arrêtait pas brusquement au bout de l'océan comme on racontait souvent. En fait, elle terminait avec cette...satané...forêt.
Le soir, sentant la fatigue me prendre, j'allais faire mon camp pour la nuit quand je remarquai une petite tâche toute noire dans un espace nu entre deux conifères. À la forme, on aurait dit un enfant. Un enfant étendu perdu dans une forêt sans limite? Ça ne me disait rien qui vaille. Je vérifiai sa respiration, faible mais régulier. Je pris racine ici, en attendant son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un début de voyage... ? [Ollam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors rp :: Archives-