Une vie au grand air, Meryon Lektûl


Terre d'Erébion



 

Partagez | 
 

 Une vie au grand air, Meryon Lektûl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Dim 21 Juin - 19:11


Présentation  
   Du personnage
 

  Prénom & Nom : Meruon Lektûl
  Sexe : Masculin
  Âge du personnage : 37 ans
  Race : Humain
  Métier/Rang: Camelot itinérant, espion a ses heures
  Factions : Valar
  Arme(s) : L’arbalète, la dague et le coutelas ont sa préférence, comme les armes blanches du type des sabres
  Compétence magique : Non
 
 
Description
   Physique
 


  Homme d'ample carrure buriné par les ans, Meryon a tout du voyageur régulier. D'age mur, la peau bronzée par la vie au grand air, il arbore ce teint caractéristique des itinérants, mélange de poussière collée a son visage comme un masque, de zones de peau plus claires, la ou son sempiternel chapeau a large bord a réussit a l'abriter, un chaume dru lui couvrant la mâchoire comme une seconde peau. De fait, assorti a ses long cheveux d'un brun commun, qu'il porte jusqu'à l'épaule, ses yeux renfoncés d'un gris acier, une flamme silencieuse couvant dans le regard pour qui sait observer, une bouche dure, guère plus qu'un pli aux lèvres aussi fines qu'usées, montées par dessus un menton volontaire, un large nez bosselé par endroits, conséquence d'un certain nombre de rixes et en dernier lieu une large cicatrice courant de sa pommette droite a son maxillaire, il donne l'image d'un homme rugueux, dur au mal, peut-être même difficile a approcher
Son accoutrement ne fais, volontairement, que renforcer cette impression, l'homme de bonne taille atteignant sans mal le mètre 75 préférant de par l’expérience les pardessus solides, les larges chapeaux pour protéger ses yeux, de solides pantalons en toile épaisse, capable de subir les inconforts d'heures de chariot, les bottes ferrées militaires, dont la robustesse n'est plus a démontrer.
Bien qu'aussi usé que son propriétaire, son équipement autant que son accoutrement, respire la méticulosité d'entretien. Conçu pour durer, Meryon s'efforce de garder ses possessions dans le meilleur état possible, reprisant lui-même les accrocs a sa parure, s'assurant que la lame accrochée au flanc de son banc de conduite  soit toujours parfaitement graissée, même si son éclat a terni.
Ne dédaignant pas les travaux manuels, il arbore presque toujours une coupure, une écharde ou un bleu résultant de l'usage de ses mains, grandes choses calleuses dotées d'une étonnante dextérité pour leur aspect, les ongles parfaitement coupés bien que terreux par exemple.


 
Description
   Mentale
 


  Issu d'un milieu travailleur et querelleur, Meryon est un individu aux manières plus sèches que cordiales, jaugeant toujours de son regard fatigué ses rencontres avant toute chose. Observateur, il paraît dans une sorte de veille permanente, restant droit en toute circonstance de par son passé militaire. A sa place parmi les gens du peuple, il partage leur approche pragmatique de la vie, généreux quand il lui est possible mais avant tout s’intéressant a assurer sa situation. Loin d’être sans cœur, il est tout a fait capable de témoigner d'une sollicitude sincère a un individu vraiment dans le besoin qu'une certaine méfiance a l'égard des nantis.
Sa période militaire lui a laissé un tempérament querelleur, prompt a l’éclat de voix tonitruant  tout autant qu'aux bagarres de secondes zones, souvent suivies de ce pardon fraternel des gens d'armes, cette aptitude étonnante, encore titubant et le nez en sang, a appeler son adversaire son ami et de l'aider a se relever.
Foncièrement honnête, il ne prend pas de gants dans ses jugements a l'instinct, détestant les faux-semblants bien qu'il admire les vrais filous, ceux capable de vous embobiner sans la moindre hésitation. Cela lui a valu un certain nombre d'ennuis divers durant sa vie, sans que jamais il ne remette en question sa façon de faire. D'un certain point de vue, c'est aussi, malgré son aspect et ses manières ce qui lui procure la confiance de bien des interlocuteurs, tenant a tout prix a son intégrité et sa réputation. Meryon Lektûl ne rompt de marchés, ni n'abandonne ses engagements, c'est sa fierté.
Comme une large part des gens de son milieu, son inquiétude principale est de réussir a se constituer un petit pécule pour ses vieux jours, de quoi s'acheter une belle petite maison, trouver une petite femme et engendrer de solides enfants. Des rêves simples pour un homme simple, qui se trouve parfois bien malgré lui amené dans des situations tendues, dont le coté aventurier de tout soldat ne peut que se délecter, se révélant prompt a l'action, presque appréciateur de risquer sa peau pour une cause.
De manière presque étonnante pour un individu de sa trempe, a sa place en ce monde, il est convaincu en son for intérieur de la justesse des points de vues des Valars, le progrès économique et technologique ne pouvant qu’améliorer a ses yeux la condition des habitants du continent, sous la houlette d'individus éclairés, envisageant un futur de paix et de prospérité. Un poil idéaliste au fond.


 

Votre
   Histoire

 


   Venu d'une famille modeste de Desaria, Meryon a passé toute son enfance dans ses tortueuses ruelles. Une mère fileuse, un père docker, une fratrie de deux sœurs, dont il était l’aîné, Meryon a passé une jeunesse tout a fait paisible. Mariage d'amour, ses parents faisaient un couple tout a fait typique, subissant ses hauts et ses bas bien que son père, pourtant rude homme de peine ne lève jamais la main sur sa femme ou ses enfants. C'est d'ailleurs dans ces principes fermes de respect de d’honnêteté qu'il fut élevé. Doté d'un bon physique, il enregistra vite qu'étant le seul garçon de la famille en plus de l’aîné, il était de son devoir de protéger ses sœurs, ce dont il s'acquitta toute sa vie avec rigueur, leur envoyant du courrier a chaque occasion lors de ses voyages. Batailleur, querelleur, il causa son lot de tracas a sa famille, jusqu'à ses seize ans ou mû d'une impulsion subite, il décida de se faire marin, bien que ne prenant pas la liberté de le faire sans l'accord de ses parents. Jeune homme sérieux, Meryon avait soif d'aventures, une soif engendrée par les veillées sur le port a écouter les plus vieux des marins raconter leurs inévitables histoires, enjolivées mille fois pour le public. Mousse, puis marin pendant six ans sur l'Algue Verte, il arpenta les îles au sein du vaisseau marchand, apprenant a combattre de part les inévitables pirates ne pouvant qu'infester les eaux, découvrant un monde bien vaste a ses jeunes yeux. Il apprit a se conduire avec bien plus de droiture que jamais durant ses voyages en mer, tout autant qu'a profiter avec une exubérance non feinte des escales a terre, s'attirant de nouveau son lots d'ennuis autant que d'histoires mémorables, beuveries, fuites éperdues suite a une farce ratée ou trop réussie et coucheries diverses.
Sa soif d'aventure calmée durant sa période a bord du navire, il finit par en prendre son départ pour revenir a la maison, retrouvant des parents vieillis, des sœurs en age de se marier et des amis éparpillés a leurs différents travail. Vaillant et robuste, ne se voyant pas devenir docker  ou ouvrier, il choisit de s'engager dans le métier des armes, devenant soldat pour la ville, son tempérament enflammé le faisant mauvais garde. Il resta dans cette branche quelques années, avant de finir par demander sa libération de service, tournant en rond dans les limites de l'armée. Travailleur et honnête, grande gueule a ses heures, il avait fini Lieutenant, apprenant de part les nécessités de l'armée autant a lire qu'a écrire correctement, rompu a l'infernal travail administratif.
Plutôt que de se caser, il devint soldat de fortune, voyageur mercenaire, parcourant les terres avec son bagage et quelque argent, multipliant autant les rencontres que les aventures, baroudeur infatigable a l'esprit encore capable de s’émerveiller. Ses pieds le menèrent aussi loin que les Montagnes glacées, avant que la trentaine ne sonne.
Ce fut devant le passage inéluctable du temps que le caractère de Meryon s'apaisa, la conscience qu'il atteignait un age ou il lui faudrait s'installer, stabiliser son gagne-pain et investir si il voulait finir sa vie d'une façon digne et honorable. Quelques derniers contrats pour s'assurer d'un fond de roulement confortable et l'aventurier de fortune devenait marchand, choisissant de mettre a profit ses connaissances, ses voyages et son histoire pour se faire camelot itinérant, colportant marchandises diverses et informations a travers le continent, n'importe la saison ou le temps.
Bourru, expérimenté, apprécié quand on se dépassait la façade abrupte du bonhomme, il prospéra sans a-coup, construisant lentement de quoi assurer ses vieux jours, s'assurant d'approvisionnement correct, de marchés respectables et d'une certaine pérennité dans l'estime de ses contacts. Certes, son coté aventureux le poussait aussi a tendre l'oreille, écouter les rumeurs d’intérêt, espionner en demi-teinte lorsque l'occasion le permettait, mais en soit... qui pourrait l'en blâmer ?


 

Présentation de
   Vos dons/ Vos défauts

 


Doté d'un physique robuste, Meryon est clairement un manuel, doué de ses mains, ayant appris autant de la charpente de marine que de la poterie au hasard de ses voyages (Artisanat). Un poil touche-a-tout, il fait preuve d'une certaine souplesse intellectuelle, prompt a établir des parallèles entre ses compétences diverses, le rendant flexible en règle générale. Polyglotte par la force des choses, il est particulièrement a l'aise pour apprendre des langues locales, un trait commun a de nombreux voyageurs expérimentés.(Don des langues)
Grande gueule, il ne mâche pas ses mots, dépassant allègrement la limite de l’indécence parfois, le contrôle de soi venu avec les années ne réprimant pas toujours une nature fougueuse. Joueur et buveur, il a tendance a facilement se laisser emporter dans une partie de dés ou autres, quitte a y passer sa soirée en fraternisant avec de parfaits inconnus ou a démolir le mobilier, selon la tournure de la partie. Égrillard, son passé marin l'a laissé plutôt porté sur les femmes, un trait qui l'a souvent mis dans l'embarras.
Bon mangeur, il adore la cuisine épicée, ne voyant meilleure soirée qu'un bon repas, une ou plusieurs bières fraîches et une jolie demoiselle a embêter, le tout en joyeuse compagnie ou encore de vieux amis, pour partager leurs histoires de « jeunesse ». Au bord de la mer, les embruns luis chatouillant le visage si possible.
Il peut néanmoins de montrer buté, catégorique quand on touche a ses principes, d'une loyauté têtue envers ses amis et d'une rancune tenace envers ceux qui le mettent en rogne (Volonté de Fer). Et la rancune est une chose qu'il connaît bien, étant plutôt susceptible, a la manière d'un soldat ou d'un marin, capable de rire d'une insulte bien sentie autant de s’échauffer les sangs d'une bête moquerie.
Si il se montre plutôt vaillant en règle générale, il réagit farouchement devant les rats, détestant profondément ces bestioles qui le terrifient au plus profond de lui-même, ayant déjà été témoin des atrocités dont elles-sont capables.

 

 

Complément
   De la fiche

 

  Code du règlement : [Check !♥]
   Comment es-tu arrivé ici ? : Top site. De fil en aiguille depuis des recherches de je vous passerais la teneur, j'ai atterri ici, trouvant l'ensemble très agréable et motivant a essayer de rejoindre.
   Que pense tu du forum pour le moment ? : Très beau forum, dans un style plaisant, (même de ma maigre expérience), construit sur un univers qui paraît solide, offrant nombre de points d'approche... Non, la, Chapeau.
  Temps de présence prévue pour le moment ? : Étant un poil monomaniaque... longtemps, si je m’intègre. Du genre a passer par réflexe sur la plate-forme matin et soir en checkant ses mails, m'voyez ?
 
 


Dernière édition par Meryon Lektûl le Lun 22 Juin - 14:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 301
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Dim 21 Juin - 19:53

Bienvenue déjà !

Pour ma part je trouve ta présentation très agréable à lire et ton humain bourru plutôt attachant, je n'ai donc rien à redire (et non je n'ai pas été influencée par toutes les fleurs lancées sur le forum x3). En revanche pour les dons j'aurai aimé une présentation plus clair pour qu'on puisse repérer le nombre de ses dons (les naturels à la race et les 3 autres autorisées) car personnellement j'ai du mal à différencier les "dons" de traits de caractère. Tu pourrai soit les espacer, soit mettre en gras le mot qui correspond à un don soit mieux rajouter le nom qui se trouve dans la liste des dons/magie Wink

Pour l'intégration, on a ce qu'il faut : cb, skype, facebook et tout le tintouin si le cœur t'en dis =)

_________________
x2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Dim 21 Juin - 20:33

Tout mes remerciements quand a l'accueil. Apres correction pour la mise en exergue des dons, la question se pose tout de même. Le Don des Langues est une forme de logokinesie innée ou le fait de parler de multiples langages et d'avoir le truc pour en assimiler de nouveau rapidement?
Revenir en haut Aller en bas
Fonda powa
Messages : 366
Date d'inscription : 26/03/2015
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Dim 21 Juin - 23:53

Yup ! ♥️

Tout d'abord ... Bienvenue Very Happy

Ta fiche me semble correcte, bien que quelques fautes ( mais je dirais rien, j'en fait tellement ! )

Hum, du coup en fait, j'ai pas grand chose à dire ... Amalys a bien fait son boulot.  Si tu pouvais juste passer un coup d’œil sur les quelques fautes qui trainent se serait cool.

Je te valide. Si tu as des questions, ou autre, n'hésite pas à me MP sur ce compte ou sur Lillyth Lissager. Tu peux aussi te diriger vers Ganen ou Amalys, ils sauront te guider si jamais je ne répond pas !


Bonne aventure parmi nous, humain ! Quel soit enrichissante pour toi ! ♥️


PS: Pour ta question je vois ça avec Ganen se soir, parce que je ne me souviens plus très bien ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-erebion.forum-officiel.com
avatar
Admin
Messages : 439
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 28
Localisation : Tour des Dieux
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Lun 22 Juin - 1:17

Bah en fait, pour répondre à ta question, Don des langues c'est en fait un nom bateau pour dire "pluri-linguiste"... En gros, en ayant le don des langues, tu parles plusieurs langues (voire toute si le cœur t'en dit ^^) et tu as de grandes facultés d'adaptation pour en apprendre de nouvelles...

Évidemment, le poste sur les langues étant toujours en cours de peaufinage pour le moment, ce don ne veut rien dire et tout dire en même temps, mais ce sera bientôt édité. ^^
Disons simplement pour le moment que grâce à ce don tu sais parler l'Humain (normal pour un Humain), le commun (langue obligatoire pour tous depuis quelques siècles), et d'autres langues (comme l'Elfique, le Nain, le Drow, etc...) selon ton bon plaisir. Je te filerais plus de précisions quand les langues seront terminées Wink

Et pour ta fiche, je n'ai rien à en redire, mis à part qu'elle me plait aussi, et comme le reste du staff t'a déjà validé... Je n'ai plus rien à ajouter, excepté : BON JEU A TOI ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Lun 22 Juin - 9:18

Tout mes remerciements quand a vos promptes interventions et merci bien de l'accueil.

Je prend bonne note du Don des Langues (encore merci sur ce point) et m'attaque a la correction des fautes que j'ai laissé trainées, avec toutes mes excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   Lun 22 Juin - 9:21

Il n'y a aucun problème, soit le bienvenu parmi nous et amuse-toi bien, c'est essentiel. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une vie au grand air, Meryon Lektûl   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une vie au grand air, Meryon Lektûl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vie du Forum :: L'Almanach :: Personnages :: Fiches validées-